Cinquième 2016-2017
Kartable
Cinquième 2016-2017

Le voyage et l'aventure : pourquoi aller vers l'inconnu ?

I

La littérature du voyage et de l'aventure

A

Définition du récit ou roman d'aventures

Récit ou roman d'aventures

Le récit ou roman d'aventures est un récit ou roman qui se base sur l'action et multiplie les péripéties. Il repose sur le suspense plutôt que sur la psychologie des personnages. Le héros, souvent masculin, est confronté à une situation périlleuse à laquelle il doit faire face, de façon souvent rocambolesque.

Premier de cordée publié en 1941 est un roman d'aventures de Roger Frison-Roche.

Le récit d'aventures peut être fictif : c'est de la littérature pure, ou réel : il s'agit alors d'un témoignage.

B

Les récits d'aventures fictifs

1

Le schéma narratif du récit d'aventures

Le schéma narratif du récit d'aventures est le suivant :

  • Une situation de départ malheureuse
  • L'élément déclencheur de l'action
  • Les péripéties
  • L'élément de résolution
  • La situation finale, souvent heureuse

Dans L'Île au trésor, publié en 1883, le schéma narratif est le suivant :

  • Jim Hawkins trouve une carte au trésor ayant appartenu à un pirate : c'est la situation de départ et ce qui va déclencher l'action.
  • Un équipage est affrété pour partir à la recherche du trésor : ce sont les péripéties.
  • Jim trouve le trésor grâce à Benn Gun, un pirate habitant sur l'île et qui détenait le butin depuis longtemps : c'est la solution.
  • Jim rentre à Bristol, ayant laissé une partie du trésor sur l'île : c'est la situation finale.
2

Les personnages typiques du récit d'aventures fictif

Le héros du récit d'aventures fictif dévoile ses qualités dans l'adversité. Ce héros, le plus souvent masculin, peut-être :

  • Un hors-la-loi : pirate, bandit, voleur, etc.
  • Un homme d'armes : chevalier, corsaire, soldat, etc.
  • Un voyageur dans des conditions extrêmes : montagnard, navigateur, aviateur, etc.
  • Un chercheur (trésor, exploit, etc.)
  • Un enfant abandonné
  • Un animal

Le héros du roman d'aventures se distingue par :

  • Son courage et sa bravoure : il ne recule devant rien (c'est la qualité essentielle du héros).
  • Sa générosité : il se met au service des plus faibles.
  • Sa curiosité : il va toujours de l'avant.
  • Son habileté à régler les problèmes : il a toujours une solution.

Jim Hawkins est le héros de L'Île au trésor. C'est un jeune garçon.

C

Les récits d'aventures réels

Les récits d'aventures peuvent être réels et souvent autobiographiques. Il s'agit alors d'un témoignage qui présente un double intérêt :

  • Un intérêt historique : le regard de l'auteur sur ce qu'il a vécu est considéré comme un témoignage. Il est cependant nécessaire de conserver un regard objectif, l'auteur pouvant déformer les faits selon sa vision ou le but recherché.
  • Un intérêt littéraire : l'histoire réelle entre dans la littérature. Les récits d'aventure réels sont agréables à lire et souvent même plus romanesques que les récits fictifs.

La Guerre des Gaules de Jules César est le récit de la conquête de la Gaule par Jules César. C'est un regard précieux sur ce moment de l'histoire antique. Cependant, le but de Jules César étant d'assurer sa gloire à Rome par cette trace écrite, il s'agit d'une histoire impartiale de la conquête de la Gaule.

Promenades dans Rome de Stendhal, publié en 1829, est un carnet de voyage écrit par l'auteur. Il a à la fois une valeur touristique et une valeur littéraire.

Les récits d'aventures réels se présentent souvent sous la forme d'un journal écrit au fur et à mesure des événements.

La Découverte de l'Amérique de Christophe Colomb est un journal de bord.

D

Le voyage et l'aventure dans d'autres genres littéraires

Les thèmes du voyage et de l'aventure sont récurrents en littérature et se retrouvent :

  • En poésie
  • Dans des essais
  • Dans des contes philosophiques
  • Au théâtre
  • Dans les lettres

"Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage" est un poème du XVIe siècle de Joachim Du Bellay dans lequel il regrette son voyage à Rome.

Dans l'article "L'Art de voyager" tiré des Essais de Montaigne, l'auteur décrit le voyage comme une ouverture à d'autres coutumes et d'autres cultures. Le voyage permet donc d'apprendre et de grandir.

Dans le conte philosophique Supplément au voyage de Bougainville de Diderot, publié en 1772, l'auteur évoque le voyage et la découverte des terres inconnues.

Dans la pièce Supplément au voyage de Cook de Giraudoux, publiée en 1936, l'auteur dénonce la colonisation victorienne. Le voyage sert ici à imposer une culture à une autre.

Dans le récit épistolaire Lettres persanes de Montesquieu, publié en 1721, l'auteur raconte le voyage de deux Persans à Paris.

II

Le voyage et l'aventure : un élan vers l'autre et l'ailleurs

A

Les aspects positifs de l'élan vers l'autre et l'ailleurs

Le voyage et l'aventure supposent un élan vers les autres hommes et les autres pays. Cela signifie que celui qui voyage rencontre forcément d'autres cultures, d'autres peuples. Plusieurs aspects positifs sont à noter et souvent décrits dans les récits d'aventures et de voyage, des valeurs qu'apprend le voyageur :

  • La curiosité et la connaissance : si l'on part poussé par la curiosité ou la nécessité, le premier fruit du voyage est la découverte d'un univers nouveau.
  • La connaissance de soi : le voyage est l'occasion de tester ses limites, de mieux se connaître soi-même en se confrontant à un monde différent. Le voyage permet souvent de se recentrer sur l'essentiel.
  • Le respect de l'autre : le voyage permet la découverte de l'inconnu. Il nécessite alors de respecter le mode de vie de l'autre et d'apprendre à accepter la différence.
  • La liberté : le voyage donne la sensation et l'impression d'être libre.

Le goût de l'exotisme donne naissance à un mouvement littéraire au XIXe siècle, l'orientalisme, avec des auteurs comme Gérard de Nerval, François-René de Chateaubriand ou encore Alphonse de Lamartine.

J'y ai passé seulement en poète et en philosophe ; j'en ai rapporté de profondes impressions dans mon cœur, de hauts et terribles enseignements dans mon esprit. Les études que j'y ai faites sur les religions, l'histoire, les mœurs, les traditions, les phases de l'humanité, ne sont pas perdues pour moi.

Alphonse de Lamartine

Voyage en Orient

1851

Dans cette introduction, Alphonse de Lamartine montre combien ce voyage lui a ouvert l'esprit.

On peut voyager non pour se fuir, chose impossible, mais pour se trouver.

Jean Grenier

Les Îles

1932

Cette citation souligne l'idée que le voyage permet de mieux se connaître.

Un bon voyageur ne doit pas se produire, s'affirmer, s'expliquer, mais se taire, écouter et comprendre.

Paul Morand

Éloge du repos

1937

Cette citation de l'auteur rappelle que le voyage permet de mieux connaître l'autre, mais qu'il faut pour cela écouter et être respectueux des autres.

B

Les aspects négatifs de l'élan vers l'autre et l'ailleurs

Le voyage a également des aspects négatifs qui ont été rapportés et dénoncés en littérature. En effet, le voyage peut entraîner :

  • L'envie d'enrichissement : le voyage peut devenir une conquête qui entraîne l'envie d'exploiter les richesses et les populations du pays qu'on découvre pour s'enrichir.
  • La nostalgie : le voyage peut entraîner la nostalgie lorsque le voyageur regrette son voyage.
  • La peur : le voyage peut entraîner la peur de l'autre, de l'inconnu, du manque du confort.
  • L'orgueil : le voyageur peut estimer qu'il a tout vu et sait tout et devenir orgueilleux.

Ils allaient conquérir le fabuleux métal
Que Cipango mûrit dans ses mines lointaines.

Jose Maria de Heredia

"Les Conquérants", Les Trophées

1893

Cette citation est extraite d'un poème dans lequel Jose Maria de Heredia fait allusion aux visées commerciales des conquérants espagnols qui ont entraîné le pillage des régions découvertes.

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?

Joachim Du Bellay

"Heureux qui comme Ulysse", Les Regrets

1558

Dans ce poème, Joachim Du Bellay regrette sa région natale, l'Anjou, qui lui manque depuis qu'il est à Rome.

Honor ne se voyait pas vivre dans une maison en bois, qui brûlait à toute vitesse, gauchissait pour un rien, émettait des grincements et des gémissements, mais ne procurait aucun sentiment de permanence, contrairement à la brique ou à la pierre. Elle avait beau s'efforcer de restreindre ses inquiétudes à sa crainte de vivre dans une maison en bois, elle ne pouvait s'empêcher de penser à la traversée sur l'Adventurer, le navire sur lequel elles franchiraient l'Atlantique.

Tracy Chevalier

La Dernière Fugitive

2013

Dans cet extrait, le personnage a peur du voyage et de l'inconfort.

Orgueil. Curiosité n'est que vanité le plus souvent, on ne veut savoir que pour en parler, autrement on ne voyagerait pas sur la mer pour ne jamais en rien dire et pour le seul plaisir de voir, sans espérance d'en jamais communiquer.

Blaise Pascal

Pensées

XVIIe siècle

Dans cet extrait, Pascal dénonce l'orgueil des voyageurs qui croient avoir tout vu.

III

Les différentes formes de voyage en littérature

Le voyage peut prendre différentes formes en littérature :

  • Le voyage conquête : le voyage peut avoir pour objectif la conquête ou la reconquête d'un territoire et d'une population.
  • Le voyage découverte : le voyage peut avoir pour objectif de découvrir le monde.
  • Le voyage initiatique : le voyage peut avoir pour objectif de confronter le voyageur à des difficultés et à des expériences qui lui permettent de passer à l'âge adulte.
  • Le voyage imaginaire : le voyage peut être purement imaginaire et décrire un périple qui frôle la science-fiction.
  • Le voyage spirituel : le voyage peut être un moment privilégié pour se recentrer sur soi et se découvrir.
  • Le voyage scientifique : le voyage peut être l'occasion de mener à bien une étude scientifique.
  • Le voyage fuite : le voyage peut être un moyen pour fuir ses problèmes et échapper à la réalité.

Dans l'Anabase, écrit au IVe siècle avant J.-C., Xénophon, raconte la campagne des Dix-Mille, c'est le récit d'un voyage conquête.

Dans Itinéraire de Paris à Jérusalem de Chateaubriand, publié en 1811, l'auteur raconte comment le voyage lui permet de se documenter pour écrire un de ses romans. C'est le voyage découverte.

Dans l'Odyssée, Homère raconte le voyage d'Ulysse qui est un récit initiatique : le héros sort grandi et différent de son périple.

Dans Voyage au centre de la Terre écrit en 1864, Jules Verne imagine un voyage sous la Terre, proposant ainsi à ses lecteurs un périple imaginaire.

Dans Le Voyage du centurion d'Ernest Psichari, publié en 1914, le voyage dans le désert est l'occasion pour Maxence, le héros, se convertit au catholicisme. C'est un voyage spirituel.

Dans Tristes tropiques, publié en 1955, Claude Lévi-Strauss raconte son analyse anthropologique. Le voyage lui a donc permis de mener à bien une étude scientifique.

Dans Le Soleil des Scorta, publié en 2004, Laurent Gaudé raconte comment de jeunes Italiens fuient la misère de leur pays pour trouver un monde meilleur en Amérique.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.