Cinquième 2016-2017
Kartable
Cinquième 2016-2017

Les genres littéraires

I

L'épopée

Épopée

L'épopée est la première forme littéraire. Elle raconte les exploits des héros. Elle se présente sous la forme d'un long poème en vers ou d'un récit en prose.

L'Iliade et l'Odyssée d'Homère sont des épopées.

Le fils de Télamon, Ajax, rempart des Achéens, rompt le premier les phalanges ennemies ; il fait briller aux yeux de ses compagnons un rayon d'espoir en immolant un héros illustre parmi les Thraces, le noble et vaillant Acamas, fils d'Eyssore ; il perce le cimier du casque ombragé d'une épaisse crinière, et plonge sa lance dans le front d'Acamas : la pointe d'airain s'enfonce dans le crâne du fils d'Eyssore, et les ténèbres de la mort couvrent ses yeux.

Homère

Iliade

850 − 750 avant J.-C.

II

Le conte

A

Définition

Conte

Le conte est un récit de fiction généralement bref. Il est issu de la tradition orale et plonge le lecteur dans un univers merveilleux. Il est destiné à distraire et instruire.

"La Belle et la Bête", "Le Vilain Petit Canard" et "Le Petit Chaperon rouge" sont des contes de fées.

Merveilleux

Le merveilleux est la rencontre entre le réel et le surnaturel, la magie.

Dans Les Mille et Une Nuits, la lampe d'Aladdin est magique.

Il était une fois la fille d'un roi qui était si belle, qu'il n'y avait rien de si beau au monde. On la nommait la Belle aux Cheveux d'Or car ses cheveux étaient plus fins que de l'or, et blonds par merveille, tout frisés, qui lui tombaient jusque sur les pieds. Elle allait toujours couverte de ses cheveux bouclés, avec une couronne de fleurs sur la tête et des habits brochés de diamants et de perles, si bien qu'on ne pouvait la voir sans l'aimer.

Madame D'Aulnoy

"La Belle aux cheveux d'or"

XVIIe siècle

B

Les caractéristiques principales du conte

On reconnaît un conte aux éléments suivants :

  • Le monde de la magie, l'irréel ou le surnaturel sont présents dans le conte.
  • Le conte est souvent destiné aux enfants et a un sens moral caché.
  • Les personnages des contes sont stéréotypés et se résument bien souvent à un trait de caractère.
  • Le conte commence souvent par la formule : "Il était une fois".
  • Les lieux sont féeriques et enchanteurs : château, forêt magique, pays imaginaire, etc.
III

Le théâtre

A

Généralités

1

Définition

Théâtre

Le théâtre est un genre littéraire regroupant les œuvres littéraires écrites destinées à être jouées devant un public. On appelle ces œuvres des pièces de théâtre.

Il y a deux grandes catégories dans le théâtre :

  • La tragédie
  • La comédie

Le Bourgeois Gentilhomme de Molière et Le Cid de Corneille sont des pièces de théâtre.

2

Les didascalies

Didascalie

Les didascalies sont les indications de mise en scène que l'auteur écrit dans le texte d'une pièce de théâtre. Les didascalies ne sont pas prononcées par les personnages sur scène. Elles aident les acteurs pour leur jeu, et le metteur en scène pour les décors et les costumes.

ORGON : (sortant de dessous la table)

Molière

Le Tartuffe, Acte IV, scène 6

1664

3

Les répliques

L'essentiel du texte théâtral est composé des répliques prononcées par les acteurs. Il peut s'agir d'un monologue, quand un acteur est seul sur scène, ou d'un dialogue quand deux ou plus de deux acteurs s'échangent des répliques.

On appelle aparté une réplique qu'un acteur dit sur scène de sorte à ce que les autres personnages ne l'entendent pas. Ce procédé est très utilisé dans la farce et la comédie.

4

La composition d'une pièce de théâtre

Une pièce de théâtre est généralement constituée de plusieurs actes, découpés eux-mêmes en plusieurs scènes selon les entrées et les sorties de personnages. Il arrive que la pièce soit coupée par un entracte : repos dans l'intrigue qui permet de faire une pause.

B

La comédie

1

Définition

Comédie

Une comédie est une pièce de théâtre qui se moque des travers humains et cherche à amuser le spectateur tout en corrigeant ses défauts. C'est Molière qui a donné ses lettres de noblesse au genre.

Dans Les Précieuses ridicules, Molière se moque des femmes précieuses.

Souvent, la comédie a pour but de dénoncer une société, de critiquer une politique.

Beaumarchais critique l'inégalité des classes sociales dans Le Mariage de Figaro.

2

Les procédés comiques

Il existe plusieurs procédés comiques :

  • Le comique de situation vise à faire rire le spectateur par la position embarrassante dans laquelle se trouve un personnage.
  • Le comique de caractère vise à faire rire le spectateur par le trait de personnalité ridicule d'un personnage dont les défauts sont exagérés.
  • Le comique de gestes vise à faire rire le spectateur par la gestuelle employée par un personnage.
  • Le comique de mots vise à faire rire le spectateur par les jeux de mots ou le dialecte des personnages.
IV

Le roman

A

Définition

Roman

Le roman est un long récit en prose.

Les Misérables de Victor Hugo et La Chartreuse de Parme de Stendhal sont des romans.

B

La chanson de geste

Chanson de geste

La chanson de geste est un long poème épique célébrant les exploits guerriers de chevaliers. À l'origine, c'est un récit chanté. Les exploits accomplis s'accompagnent d'éléments merveilleux.

La Chanson de Roland est la plus célèbre chanson de geste.

Le mot "geste" signifie "ce qui a été fait", les actions et exploits des héros du récit.

Car Roland sent que la mort est proche :
Par les oreilles lui sort la cervelle.
Pour ses pairs il prie que Dieu les appelle,
Et pour lui-même implore l'ange Gabriel.
Prenant son olifan dans une main, Et Durandal son épée ;
De plus d'une portée d'arbalète Il s'avance vers l'Espagne.
Au sommet d'un tertre, sous deux beaux arbres
Il y a quatre blocs de marbre luisant ;
C'est là qu'il tombe à la renverse, sur l'herbe verte ;
Il s'est évanoui, la mort est proche.

Inconnu

La Chanson de Roland

Vers 1080

C

Le roman de chevalerie ou roman courtois

Roman courtois

Le roman de chevalerie ou roman courtois est un long récit dans lequel un chevalier affronte mille dangers pour la dame qu'il aime mais n'attend rien d'elle en retour.

Le grand écrivain représentant la littérature courtoise est Chrétien de Troyes, qui puise son inspiration dans les légendes arthuriennes.

Pendant qu'ils parlent entre un valet, une épée pendue à son cou. Il l'offre au seigneur qui la sort un peu du fourreau et voit clair où l'épée fut faite car c'est écrit dessus l'épée. Il la voit d'un acier si dur qu'en aucun cas elle ne se brise sauf un seul. Et seul le savait qui l'avait forgée et trempée.
Le valet, qui l'avait portée, dit : "Sire, la blonde pucelle, votre nièce la belle, vous fait présent de cette épée. Jamais n'avez tenu arme plus légère pour sa taille. La donnerez à qui vous plaira, mais ma dame en serait contente si cette épée était remise aux mains de qui serait habile au jeu des armes. Qui la forgea n'en fit que trois. Comme il mourra, n'en pourra jamais forger d'autre."

Chrétien de Troyes

Perceval ou Le Roman du Graal

XIIe siècle

D

Le roman d'aventures

Roman d'aventures

Le roman d'aventures est un récit qui se base sur l'action et multiplie les péripéties. Il repose sur le suspense plutôt que sur la psychologie des personnages. Le héros, souvent masculin, est confronté à une situation périlleuse à laquelle il doit faire face, de façon souvent rocambolesque.

Le Comte de Monte-Cristo est un roman d'aventures d'Alexandre Dumas.

Tout à coup, une idée vint à Dantès. Au lieu de le faire monter, se dit-il, on l'aura fait descendre.
Et lui-même s'élança au-dessus du rocher, afin de chercher la place de sa base première.
En effet, bientôt il vit qu'une pente légère avait été pratiquée ; le rocher avait glissé sur sa base et était venu s'arrêter à l'endroit ; un autre rocher, gros comme une pierre de taille ordinaire, lui avait servi de cale ; des pierres et des cailloux avaient été soigneusement rajustés pour faire disparaître toute solution de continuité ; cette espèce de petit ouvrage en maçonnerie avait été recouvert de terre végétale, l'herbe y avait poussé, la mousse s'y était étendue, quelques semences de myrtes et de lentisques s'y étaient arrêtées, et le vieux rocher semblait soudé au sol.
Dantès enleva avec précaution la terre, et reconnut ou crut reconnaître tout cet ingénieux artifice.
Alors il se mit à attaquer avec sa pioche cette muraille intermédiaire cimentée par le temps.
Après un travail de dix minutes, la muraille céda, et un trou à y fourrer le bras fut ouvert.

Alexandre Dumas

Le Comte de Monte-Cristo

1845

E

Le roman utopique et d'anticipation

Roman utopique

Le roman utopique est un récit dans lequel est développé l'idée d'une société idéale.

Utopie de Thomas More est un roman utopique.

L'île d'Utopie, en sa partie moyenne, et c'est là qu'elle est la plus large, s'étend sur deux cents milles, puis se rétrécit progressivement et symétriquement pour finir en pointe aux deux bouts. Ceux-ci, qui ont l'air tracés au compas sur une longueur de cinq cents milles, donnent à toute l'île l'aspect d'un croissant de lune. Un bras de mer d'onze milles environ sépare les deux cornes. Bien qu'il communique avec le large, comme deux promontoires le protègent des vents, le golfe ressemble plutôt à un grand lac aux eaux calmes qu'à une mer agitée. Il constitue un bassin où, pour le plus grand avantage des habitants, les navires peuvent largement circuler. Mais l'entrée du port est périlleuse, à cause des bancs de sable d'un côté et des écueils de l'autre. À mi-distance environ, se dresse un rocher, trop visible pour être dangereux, sur lequel on a élevé une tour de garde. D'autres se cachent insidieusement sous l'eau. Les gens du pays sont seuls à connaître les passes, si bien qu'un étranger pourrait difficilement pénétrer dans le port à moins qu'un homme du pays ne lui serve de pilote. Eux-mêmes ne s'y risquent guère, sinon à l'aide de signaux qui, de la côte, leur indiquent le bon chemin. Il suffirait de brouiller ces signaux pour conduire à sa perdition une flotte ennemie, si importante fût-elle. Sur le rivage opposé, se trouvent des criques assez fréquentées. Mais partout un débarquement a été rendu si difficile, soit par la nature, soit par l'art, qu'une poignée de défenseurs suffirait à tenir en respect des envahisseurs très nombreux.

Thomas Moore

Utopie, Livre second

1516

Roman d'anticipation

Le roman d'anticipation est un récit dont l'intrigue se situe dans un futur où les changements liés aux évolutions technologiques sont importants.

Ravage de Barjavel est un roman d'anticipation.

Vers minuit, le bruit courut que le cardinal Boisselier allait dire la messe à la tour Eiffel. À la cime de la vieille Tour, une souscription publique avait élevé un autel d'or, à la veille de l'an 2000. De là-haut, à chaque Noël, le cardinal-archevêque bénissait la ville. La tradition persista même quand le Sacré-Cœur fut transporté sur la terrasse de la Ville Haute, et ravit à l'autel de la Tour le record d'altitude.
Le Sacré-Cœur détruit, l'autel de la Tour Eiffel dominait de nouveau la capitale blessée.
De toutes parts, les croyants, mystérieusement prévenus, accourent vers le Champ-de-Mars. Les prêtres viennent en surplis, la haute croix en main, entourés d'enfants de chœur qui balancent les encensoirs, suivis de tous les fidèles de leur paroisse, qui chantent des cantiques et serrent dans leurs mains les cierges allumés de l'église.
Les cortèges cheminent dans les rues, dans une lumière d'or, une odeur d'encens et de sueur, un grondement de centaines de voix d'hommes que percent les soprani des vieilles filles. Toutes les fenêtres s'ouvrent. Les indifférents, les sceptiques, ébranlés par la peur, se sentent pris de doute. Bouleversés, ils se joignent, en larmes, à la foule.

René Barjavel

Ravage

1943

Le roman d'anticipation peut être utopique.

Maleville de Robert Merle est un roman d'anticipation utopique.

F

Le roman biographique et autobiographique

Roman biographique

Le roman biographique est un récit dans lequel l'auteur raconte l'histoire d'un homme ou d'une femme ayant existé. Souvent, il s'agit d'un personnage célèbre.

Stefan Zweig a écrit une biographie sur la reine de France Marie-Antoinette.

Née dans un château royal, élevée dans le principe de la légitimité, considérant ses droits monarchiques comme d'origine divine, elle juge d'emblée toute revendication de la nation comme une révolte injustifiée : celui qui exige pour lui-même toutes les libertés et tous les droits est toujours le moins disposé à reconnaître les droits et les libertés d'autrui. Marie-Antoinette ne s'engage dans aucune discussion, ni avec elle-même ni avec les autres ; elle dit comme son frère Joseph : "Mon métier est d'être royaliste." Sa place est en haut, celle du peuple en bas : elle ne veut pas descendre, il ne doit pas monter. Dès la prise de la Bastille, et jusqu'à l'échafaud, elle ne cesse pas de se sentir complètement dans son droit.

Stefan Zweig

Marie-Antoinette

1932

Roman autobiographique

Le roman autobiographique est un récit dans lequel l'auteur raconte sa propre vie. Il propose un regard sur la société dans laquelle il évolue.

Stefan Zweig a raconté sa vie dans Le Monde d'hier, souvenirs d'un Européen.

Le soleil brillait, vif et plein. Comme je m'en retournais, je remarquai soudain mon ombre devant moi, comme j'avais vu l'ombre de l'autre guerre derrière la guerre actuelle. Elle ne m'a pas quitté depuis lors, cette ombre de la guerre, elle a voilé de deuil chacune de mes pensées, de jour et de nuit ; peut-être sa sombre silhouette apparaît-elle aussi dans bien des pages de ce livre. Mais toute ombre, en dernier lieu, est pourtant aussi fille de la lumière et seul celui qui a connu la clarté des ténèbres, la guerre et la paix, la grandeur et la décadence a vraiment vécu.

Stefan Zweig

Le Monde d'hier, souvenirs d'un Européen

1942

V

La poésie

A

Définition

Poésie

La poésie est un genre littéraire regroupant les textes littéraires qui reposent sur un travail du rythme, de l'harmonie et des sons. La poésie s'écrit surtout en vers. Elle peut également s'écrire en prose.

C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Arthur Rimbaud

"Le Dormeur du val"

1870

Le poème ci-dessus est écrit en vers.

La Lune, qui est le caprice même, regarda par la fenêtre pendant que tu dormais dans ton berceau, et se dit : "Cette enfant me plaît."
Et elle descendit moelleusement son escalier de nuages et passa sans bruit à travers les vitres. Puis elle s'étendit sur toi avec la tendresse souple d'une mère, et elle déposa ses couleurs sur ta face. Tes prunelles en sont restées vertes, et tes joues extraordinairement pâles. C'est en contemplant cette visiteuse que tes yeux se sont si bizarrement agrandis ; et elle t'a si tendrement serrée à la gorge que tu en as gardé pour toujours l'envie de pleurer.

Charles Baudelaire

"Les Bienfaits de la Lune", Spleen de Paris

1864

Le poème ci-dessus est écrit en prose.

B

La poésie épique

Poésie épique

La poésie épique permet l'exaltation d'actions héroïques mêlées à des événements historiques.

Victor Hugo a écrit de nombreux poèmes épiques, notamment dans le recueil Les Châtiments.

Ô Chutes d'Annibal ! Lendemains d'Attila !
Fuyards, blessés, mourants, caissons, brancards, civières,
On s'écrasait aux ponts pour passer les rivières.
On s'endormait dix mille, on se réveillait cent.
Ney, que suivait naguère une armée, à présent
S'évadait, disputant sa montre à trois cosaques.
Toutes les nuits, qui vive ! alerte, assauts ! attaques !

Victor Hugo

"L'autorité est sacrée", Les Châtiments

1853

C

La poésie lyrique

Poésie lyrique

La poésie lyrique permet l'exaltation des sentiments personnels.

Alphonse de Lamartine est un grand poète romantique du XVIIIe siècle qui a composé plusieurs poèmes lyriques.

Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !

Assez de malheureux ici-bas vous implorent,
Coulez, coulez pour eux ;
Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent ;
Oubliez les heureux.

Mais je demande en vain quelques moments encore,
Le temps m'échappe et fuit ;
Je dis à cette nuit : Sois plus lente ; et l'aurore
Va dissiper la nuit.

Aimons donc, aimons donc ! de l'heure fugitive,
Hâtons-nous, jouissons !
L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rive ;
Il coule, et nous passons !

Alphonse de Lamartine

"Le Lac", Les Méditations poétiques

1820

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.