Cinquième 2016-2017
Kartable
Cinquième 2016-2017

L'énergie, l'eau : des ressources à ménager et à mieux utiliser

La consommation énergétique est en hausse. L'inégale répartition des ressources en énergies fossiles a pour conséquence le développement d'un commerce international qui peut être source de tensions. Cependant, les énergies fossiles posent d'autres problèmes puisqu'elles sont en cours d'épuisement et que leur utilisation provoque l'émission de gaz polluants. D'autres sources d'énergie, plus durables, sont développées, mais elles restent encore minoritaires.

L'eau douce, quant à elle, ne représente que 2% des réserves mondiales d'eau et est inégalement répartie : 10 pays possèdent 60% des ressources en eau douce. L'utilisation de l'eau provoque des tensions. Ces tensions peuvent survenir entre plusieurs pays, mais aussi à l'échelle régionale entre les différents utilisateurs.

I

La question énergétique

A

Une consommation énergétique en hausse

Depuis les années 1950, la consommation énergétique mondiale n'a cessé de croître. L'augmentation de la population mondiale ainsi que la hausse des niveaux de vie ont provoqué l'accélération de la hausse des besoins en énergie. La consommation en énergie a été multipliée par 20 en un siècle, alors que la population a été multipliée par 4.

La consommation énergétique mondiale est notamment utilisée par l'industrie, les transports, le chauffage et la production d'électricité.

La demande continue d'augmenter, mais elle est inégale :

  • Les pays riches sont les principaux consommateurs d'énergie. 20% de la population mondiale utilise 60% de l'énergie.
  • Le développement des pays émergents très peuplés tels que la Chine, l'Inde et le Brésil permet de prévoir que cette augmentation effrénée de la consommation en énergie va perdurer pendant plusieurs décennies.
B

Le commerce des sources énergétiques

La consommation d'énergie se concentre encore majoritairement dans les pays développés, qui ne disposent pas tous de ressources énergétiques en abondance : ils doivent donc s'approvisionner en énergies fossiles, mais la situation est variable selon les pays.

Le Japon est très dépendant des importations alors que les États-Unis possèdent d'importantes réserves en hydrocarbures.

D'autres pays regorgent de ressources énergétiques :

  • La plus grande partie des réserves de pétrole connues se situe au Moyen-Orient.
  • Les réserves de gaz naturel sont mieux réparties sur la planète, mais la Russie en détient d'immenses quantités sur son territoire. De nombreux pays européens en dépendent.

Les hydrocarbures sont transportés par bateau ou par de grosses canalisations allant de la production au lieu de consommation :

  • Le pétrole est transporté par des bateaux appelés pétroliers ou par des oléoducs.
  • Le gaz naturel est transporté par voie maritime via des méthaniers (sous forme liquide) ou le plus souvent par des gazoducs.
-

Un pétrolier

Fraukefiend via Pixabay

C

La recherche de solutions durables

De nombreux pays ont développé d'autres solutions afin de faire face à la suprématie des hydrocarbures :

  • L'énergie nucléaire, alimentée par l'uranium, est utilisée pour produire de l'électricité sans émettre de gaz à effet de serre. Cependant, le risque d'accident nucléaire et la gestion des déchets radioactifs posent problème.
  • L'hydroélectricité, produite par de grands barrages construits sur des cours d'eau, permet également à un pays de produire sa propre énergie, mais pose des problèmes environnementaux.

Plus récemment, de nombreux investissements ont été destinés aux énergies renouvelables, perçues comme une solution durable, car elles ne se fondent pas sur une ressource aux réserves limitées.

  • Les éoliennes utilisent la force du vent pour produire de l'énergie.
  • Les panneaux photovoltaïques (ou panneaux solaires) transforment l'énergie du soleil en électricité.
  • La géothermie exploite la chaleur des sous-sols très profonds pour chauffer ou produire de l'électricité.

Toutefois, ces énergies coûtent encore cher et nécessitent des moyens techniques importants, inaccessibles à certains pays. Pour le moment, ces énergies sont minoritaires et ne représentent que 10% de la consommation mondiale.

D'importants efforts sont enfin dédiés aux méthodes et technologies d'économie d'énergie afin de limiter les besoins énergétiques futurs de la population mondiale.

-

Centrale photovoltaïque de Puits Castan (France)

Raoul RIVES via Wikimedia Commons

II

La question de l'eau

A

Une ressource inégalement répartie

Les réserves d'eau douce sont inégalement réparties :

  • Les plus grosses réserves se situent dans les zones froides et peu peuplées (Alaska, Antarctique, Sibérie, etc.).
  • La disponibilité en eau par habitant est très inégale.
  • 10 pays possèdent 60% de l'eau douce de la planète.
  • 20 pays se partagent 5% de ces réserves. Dans les pays arides, cette situation conduit au stress hydrique voire à la pénurie.

En 2012, 11% de la population mondiale n'a pas accès à l'eau potable, soit 768 millions de personnes. En Afrique subsaharienne, seulement 63% de la population a accès à l'eau potable en 2011.

Bien que la situation s'améliore, des profondes inégalités demeurent :

  • Seuls les pays les plus développés garantissent l'accès à l'eau à tous les habitants.
  • Le monde urbain dispose d'un accès plus facile à l'eau que le monde rural.
  • Dans les villes, les quartiers les plus défavorisés, comme les bidonvilles, ont un accès à l'eau limité.

Stress hydrique

Le stress hydrique est une situation dans laquelle le besoin en eau d'une région dépasse la quantité réellement disponible.

B

Aménagements et conflits autour de l'eau

Pour permettre l'accès à l'eau potable, des aménagements hydrauliques coûteux sont nécessaires :

  • Les barrages permettent de stocker l'eau.
  • Des réseaux de distribution sont nécessaires pour le transport de l'eau.
  • Pour l'assainissement, des usines de traitement des eaux usées sont construites.

Lorsque les ressources en eau sont rares ou insuffisantes, des conflits peuvent surgir :

  • Des conflits et tensions éclatent entre États.
  • À l'intérieur d'une même région, des conflits opposent les différents utilisateurs (industrie, agriculture, tourisme, etc.) autour de l'utilisation des réserves.
-

Barrage du Sanetsch (Alpes suisses)

Ludovic Péron via Wikimedia Commons

C

L'eau pour tous, un enjeu majeur

Seule l'action concertée à toutes les échelles (internationale, régionale et locale) peut permettre un accès pour tous les habitants de la Terre à l'eau potable.

Il est difficile pour les pays pauvres de faire face aux importantes dépenses d'aménagement permettant de distribuer de l'eau potable à tous et pouvoir traiter les eaux usées. Ainsi, assurer l'accès de tous à l'eau potable nécessite la diminution des inégalités de richesse.

Les comportements doivent aussi changer et les gaspillages d'eau doivent être évités par les acteurs publics (États, collectivités, etc.), les entreprises et les particuliers.

Certains procédés permettant de mieux utiliser la ressource doivent être encouragés comme l'irrigation au goutte-à-goutte, la mise en place d'usines à rosée et l'utilisation de collecteurs de brouillard.

-

Système d'irrigation au goutte-à-goutte au Nouveau-Mexique

United States Department of Agriculture via Wikimedia Commons

III

Schéma bilan

-
pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.