Cinquième 2015-2016
Kartable
Cinquième 2015-2016

La révolution de la pensée scientifique

-

Wikimédia

Nicolas Copernic

19 février 1473 − 24 mai 1543

Polonais

Nicolas Copernic est un astronome polonais connu pour sa théorie de l'Héliocentrisme. Il fait des études à l'université de Cracovie à partir de 1491, puis part en Italie pour étudier le droit et la médecine. Là, il se passionne pour la géographie et l'astronomie. Finalement, il obtient un doctorat en droit canonique en 1503 et revient travailler en Pologne où il obtient un poste administratif.
Parmi les ouvrages qu'il écrit, son œuvre majeure s'intitule Révolutions de sphères célestes, rédigée en 1530, mais publiée seulement en 1543, juste avant sa mort par un imprimeur allemand (Nuremberg).

D'après la théorie copernicienne, la Terre tourne autour de son axe en un jour, et tourne autour du soleil en un an. De plus, les autres planètes tournent autour du soleil. Ce concept d'une Terre en mouvement est difficile à accepter pour les lecteurs du XVIe siècle. Entre 1543 et 1600, il n'y a qu'une dizaine de scientifiques qui s'intéressent à la théorie de Copernic.

-

Galilée

15 février 1564 − 8 janvier 1642

Florentin

Galilée est un scientifique et un inventeur, grand admirateur d'Archimède et Euclide. Il met en évidence plusieurs lois physiques fondamentales (les lois de la chute des corps) et invente le premier télescope. Ses observations confirment la théorie de l'Héliocentrisme défendue par Copernic, c'est-à-dire que la Terre tourne autour du Soleil. Cette théorie s'oppose à la thèse officielle de l'époque.
Ses écrits sont donc interdits. Mais en 1632, il revient sur sa théorie du système solaire et écrit un ouvrage Dialogue des deux systèmes du monde de Ptolémée et de Copernic. Le Pape Urbain VIII en appelle à l'Inquisition. Galilée est jugé en 1633 par le tribunal de l'Inquisition, il doit abjurer sa doctrine, il est condamné à la prison et son ouvrage est interdit. Il est finalement autorisé à s'installer dans les environs de Florence, mais reste sous la surveillance de l'Inquisition.
Galilée est considéré par certains comme le fondateur de la physique car il crée une méthode de recherche qui associe l'expérience et la déduction mathématique.

-

Léonard de Vinci

15 avril 1452 − 2 mai 1519

Florentin

Léonard de Vinci est un artiste peintre et un savant, à la fois inventeur de génie, en avance sur son temps, ingénieur et architecte. Il s'intéresse à toutes les sciences, à l'anatomie humaine qu'il dessine avec une extrême précision, à la mécanique (il imagine des machines pour se déplacer dans les airs et dans l'eau : il dessine ce qui ressemble à des avions, des ailes volantes et des sous-marins).

Après des débuts prometteurs à Florence, il est invité à Milan à la cour des Sforza (1482 − 1499). Il y occupe de nombreuses fonctions, à la fois ingénieur, architecte, sculpteur et peintre. Il réalise pendant cette période deux chefs d'œuvre, la Vierge aux rochers et la Cène. Quand Milan tombe aux mains des Français, il voyage un peu partout en Italie et réalise des chefs d'œuvre comme La joconde (1503 − 1507). Léonard de Vinci laisse aussi de nombreux écrits et son traité de peinture (1508).

Invité par François Ier en 1516, il finit sa vie en France, dans un manoir de la vallée de la Loire où il meurt en 1519.

-

Wikimédia

René Descartes

31 mars 1596 − 11 février 1650

Français

René Descartes est un mathématicien, physicien et philosophe français. Il est considéré comme le premier philosophe moderne car il propose une méthode de réflexion et de démonstration, basée sur le doute. Il est célèbre pour son fameux cogito ergo sum (je pense donc je suis). Descartes a donné son nom à des outils de réflexion mathématique (les coordonnées cartésiennes : l'abscisse et l'ordonnée). Il publie ses ouvrages en français et non plus seulement en latin (la langue commune des savants).
De 1629 à 1649 il réside en Hollande. Il meurt en 1650 à Stockholm, après avoir passé quelques mois auprès de la reine Christine. Il laisse une œuvre considérable, en philosophie (le Discours de la méthode en 1637), en mathématiques et en physique.

-

Wikimédia

André Vésale

31 décembre 1514 − 15 octobre 1564

Brabançon (ville de Bruxelles)

André Vésale est un médecin, chercheur et anatomiste qui révolutionne le monde médical.
Vésale, qui a commencé des études universitaires à Louvain, vient à Paris pour étudier la médecine en 1533, puis poursuit ses études de médecine à Padoue en Italie (1537). Il devient docteur en médecine et professeur d'anatomie.
Dès ses études à Paris et Louvain, afin de découvrir les mystères du corps humain, il va jusqu'à disséquer les cadavres de condamnés à mort exécutés. En 1543, il publie de humani corporis fabrica qui déclenche une révolution dans le domaine médical. Son livre, rédigé en latin et illustré de magnifiques gravures d'une extrême précision, fait le point sur toutes ses observations, de façon minutieuses et détaillées. Il devient le médecin personnel de Charles Quint puis de son successeur Philippe II qu'il accompagne en Espagne. Il quitte l'Espagne pour se rendre à Jérusalem en 1564, mais meurt dans un naufrage.

-

Wikimédia

Johannes Kepler

27 décembre 1571 − 15 novembre 1630

Allemand

Kepler a une enfance difficile et reste marqué par la variole qu'il a contractée à l'âge de trois ans. Il fait cependant des études et se révèle si brillant qu'il reçoit la protection du Duc de Wurtenberg, ce qui lui permet d'entrer à l'Université en 1589. Au cours de ses études en astronomie, il découvre le système de Copernic et il est convaincu de sa justesse (mais se montre très prudent et discret, car l'Eglise ne tolère aucune remise en cause des croyances établies). Diplômé de l'Université en 1591, il devient professeur de mathématiques en 1594. A partir de 1600, il s'installe à Prague pour fuir les persécutions contre les protestants et devient l'astronome de l'empereur Rodolphe II en 1601.
Il poursuit ses recherches sur l'héliocentrisme de Copernic : il étudie les planètes, leurs mouvements et à force de recherches, d'observations et de calculs, il découvre que la révolution des planètes autour du soleil n'est pas circulaire mais elliptique. Il énonce alors des lois de calculs astronomiques dans deux ouvrages : astronomia nova en 1609 et harmonices mundi en 1619. "Les lois de Kepler" laissent sceptiques les scientifiques de son époque, comme Galilée. Il faut attendre Newton, en 1687 pour qu'enfin elles soient acceptées.

Pendant les dernières années de sa vie, Kepler fait de savants calculs, rendus possibles grâce à la découverte récente des logarithmes par les mathématiciens, puis publie les tabulae rodolphinae (les tables rudolphines), réalisant ainsi les tables des positions des planètes les plus précises jamais réalisées. Kepler, le père de l'astronomie moderne, meurt en 1630.

Il a écrit un autre ouvrage, publié après sa mort, en 1634, dont le titre latin a été traduit par le songe ou astronomie lunaire et qui est une sorte de roman de science-fiction, dans lequel Kepler imagine un voyage de la Terre à la Lune.

-

Wikimédia

Blaise Pascal

19 juin 1629 − 19 août 1662

Français

Blaise Pascal est un mathématicien, physicien et écrivain. A 17 ans, il publie un ouvrage mathématique (Essai sur les coniques) dans lequel il énonce un théorème qui porte son nom. En 1642 il crée un premier prototype de calculatrice mécanique. En 1654 il rédige le Traité du triangle arithmétique. Il est à l'origine du calcul des probabilités. En physique, il calcule la pesanteur de l'air, et sa théorie du vide remet en cause une croyance millénaire.

Il écrit en français de très beaux textes de réflexion théologique et philosophique qui contribuent à fixer la langue française (Les Provinciales (sa correspondance) et les Pensées). Les pensées sont publiées après sa mort, d'après des manuscrits et des feuillets que ses proches ont retrouvé.

-

Wikimédia

Gérard Mercator

5 mars 1512 − 2 décembre 1594

Pays-Bas espagnols

Gérard Mercator est un géographe, astronome, mathématicien. Il est l'inventeur de la projection du globe terrestre sur une carte, donc la représentation du monde à plat et le créateur des premiers globes terrestres.
Il étudie à Louvain la philosophie, l'astronomie. Il découvre les théories de Copernic. Il apprend la technique de la gravure et le travail du cuivre. Ses premiers travaux de cartographie d'une extrême précision et d'une grande minutie font de lui un cartographe de renommée. Mercator réalise un globe terrestre et un globe céleste les plus précis possible, à la demande de Charles Quint.
En 1569, il publie la projection Mercator, en 18 feuillets. C'est la première projection du globe terrestre sur des cartes marines, outil précieux pour les navigateurs qui ont ainsi une description précises des côtes. En 1585, il publie ses premières cartes géographiques, puis de nouveau en 1589, il baptise son livre de cartes Atlas. Il est donc l'inventeur de l'Atlas.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.