Cinquième 2015-2016
Kartable
Cinquième 2015-2016

Les débuts de l'Islam

La religion musulmane naît au début du VIIe siècle après J.-C., avec le message du prophète Muhammad. Après avoir converti une partie de la population arabe polythéiste, il s'empare de La Mecque et unit les Arabes dans un État musulman. Les dynasties des califes qui lui succèdent étendent cet Empire en Afrique du Nord, en Perse et en Espagne. Au même moment, les textes sacrés de l'islam sont rédigés et énoncent les règles et les pratiques religieuses des musulmans. La civilisation musulmane se caractérise alors par sa grande diversité culturelle, notamment dans les grandes villes. D'importantes avancées scientifiques sont réalisées.

I

Naissance et expansion de l'islam

A

L'unification de l'Arabie

L'Arabie au VIe siècle est peuplée de tribus arabes pratiquant diverses religions :

  • Il existe de nombreuses communautés juives et chrétiennes.
  • La majorité d'entre elles est polythéiste.
  • Les Arabes polythéistes se réunissent chaque année à La Mecque afin d'honorer leurs dieux dont les statues sont rassemblées dans la Kaaba.
  • Ce rassemblement religieux est l'occasion de réaliser des échanges commerciaux qui sont très lucratifs pour les familles de La Mecque.

Muhammad (ou Mohammed), un marchand caravanier de La Mecque, se dit le prophète d'une nouvelle religion, l'islam :

  • Cette religion vénère un dieu unique : Allah.
  • Il reçoit pour mission de répandre cette nouvelle religion et d'unir les Arabes dans une communauté de musulmans.
  • Il prêche l'Islam dans la ville de La Mecque.
  • Il provoque l'hostilité des habitants de la ville qui l'en expulsent en 622. Cette migration s'appelle l'Hégire, elle marque le début du calendrier musulman.
  • Muhammad, à la tête d'une armée, s'empare de La Mecque.
  • Il convertit les tribus arabes à l'islam.
  • Il devient le chef du premier État musulman : l'Arabie.

Islam

L'islam est la religion annoncée par le prophète Muhammad.

Les fidèles de l'islam sont les musulmans.

Kaaba

La Kaaba est un cube noir au centre de La Mecque vers lequel les musulmans du monde entier se tournent pour prier. Elle existait avant l'islam et recueillait les statues des différents dieux arabes.

-
La kaaba de nos jours
B

La poursuite des conquêtes

À sa mort, les successeurs de Muhammad, les califes, poursuivent les conquêtes :

  • Les premiers califes, les califes rachidounes, sortent de l'Arabie à la conquête de nouveaux territoires.
  • Ils prennent la Syrie-Palestine en gagnant deux batailles : celle de Gaza en 634 et celle du Yarmouk en 636.
  • Entre 632 et 640, en plus de la Syrie-Palestine, l'Égypte est aussi conquise aux dépens de l'Empire byzantin.
  • L'Empire sassanide à l'Est de la Syrie tombe aussi aux mains des musulmans.
  • Les califes omeyyades (661 − 750) poursuivent les conquêtes et en un siècle, ils s'emparent d'un territoire qui s'étend de l'Espagne à la frontière indienne.
  • Les califes abbassides (à partir de 750) succèdent aux Omeyyades, mais les conquêtes sont stoppées sous leur règne.

636

La bataille du Yarmouk

La bataille du Yarmouk se déroule en 636 le long de la rivière du Yarmouk en Syrie. Les sources historiques sont très incertaines car elles ont été écrites longtemps après la bataille. Cette bataille aurait opposé 40 000 soldats du côté byzantin contre 20 000 arabes musulmans. La bataille aurait tourné à l'avantage des Arabes lorsque des Arabes chrétiens, combattant avec les Byzantins, auraient quitté ces derniers pour aller rejoindre les musulmans qui auraient acheté leur soutien. Les Byzantins battent en retraite et certains d'entre eux sont faits prisonniers. Cette victoire permet aux Arabes de s'approprier la Syrie-Palestine et ouvre la voie aux soldats musulmans pour aller conquérir l'Égypte, le Nord et l'Est de la Syrie. Cette bataille permet le commencement des conquêtes hors de l'Arabie.

-

Les conquêtes arabes de 622 à 750

C

Les motivations des conquêtes

Les motivations de ces conquêtes sont de trois types.

L'aspect religieux est très important :

  • Un des fondements de l'islam est le Jihad, c'est-à-dire les efforts que doivent faire les musulmans pour étendre la religion.
  • Les croyants qui pratiquent le Jihad pourront accéder au paradis.

L'aspect économique est essentiel :

  • Les Arabes vivent dans une région aride et recherchent des terres cultivables.
  • Grâce au commerce, ils connaissent les richesses des empires byzantin et sassanide.
  • La conquête de ces territoires permet de s'approprier leurs richesses.

Les succès de leurs conquêtes s'expliquent aussi par des facteurs politiques :

  • Les empires sassanide et byzantin sont très affaiblis au VIIe siècle, leur conquête en est facilitée.
  • Les peuples de ces empires accueillent positivement les Arabes.
  • Ces derniers n'imposent pas l'islam dans les territoires conquis.
  • Cependant, les non-musulmans doivent tout de même payer un impôt.

Jihad ou Djihad

Le Jihad est l'ensemble des efforts que doivent faire les musulmans pour étendre l'islam.

Une sourate du Coran appelle au Jihad: "Il (Dieu) a destiné aux combattants une récompense plus grande qu'à ceux qui restent dans leur foyer" Sourate IV, verset 98.

II

Les fondements religieux des musulmans

A

Les principaux textes de l'islam

Deux textes sont fondateurs des croyances des musulmans : le Coran et la Sunna.

Le Coran est le texte le plus important :

  • Il est considéré pour les musulmans comme la parole qu'Allah a révélée à Muhammad par l'intermédiaire de l'ange Gabriel.
  • Il édicte des règles morales et juridiques.
  • Il est divisé en sourates, elles-mêmes divisées en versets.
  • Ce texte est d'abord transmis oralement, puis il est écrit après la mort de Muhammad au VIIIe siècle.

La Sunna est le second texte fondamental qui définit la pratique des musulmans :

  • Il comprend des hadîths et les sîra.
  • Les hadîths sont les récits qui racontent les paroles et les actes de Muhammad.
  • Les sîra sont des biographies de Muhammad.
  • Les hadîths auraient été transmis oralement à partir des récits des compagnons de Muhammad, puis mis par écrit aux VIIIe et IXe siècles par des auteurs arabes.
  • Les sîra ont majoritairement été écrites au IXe siècle.
B

Les pratiques des musulmans

Il existe de nombreuses règles religieuses que doivent respecter les musulmans. Les cinq principes les plus importants sont appelés les cinq piliers de l'islam :

  • La profession de foi ou Chahada est la phrase permettant de rentrer dans la communauté des musulmans. Elle indique qu'il n'y a qu'un Dieu et que Muhammad est son prophète.
  • La prière doit être pratiquée cinq fois par jour en direction de La Mecque.
  • L'aumône ou zakât est le fait d'aider les plus pauvres par des dons.
  • Le pèlerinage ou hâjj à La Mecque doit être réalisé par les musulmans au moins une fois dans leurs vies.
  • Le jeûne du mois de ramadân est une période durant laquelle les musulmans doivent s'abstenir de boire et de manger la journée.
III

La civilisation arabo-musulmane

A

La diversité religieuse

Les premiers califes sont choisis parmi la famille du prophète. Une querelle éclate à la mort du troisième calife, Othman, à propos des critères selon lesquels le calife doit être choisi. Ces oppositions provoquent un schisme entre les musulmans :

  • D'un côté, les partisans d'Ali souhaitent que le calife soit choisi parmi les descendants du prophète, ce groupe devient les chiites.
  • D'un autre côté, les partisans de Muawiya pensent que le calife doit être choisi en fonction de ses compétences, ce sont les sunnites.

Schisme

Un schisme est la séparation d'un groupe religieux en plusieurs tendances.

Les musulmans se divisent sur la manière dont doit être choisi le calife. La bataille de Siffin en 657 ne permet de dégager aucun vainqueur. Les musulmans se divisent en deux groupes, les chiites et les sunnites. Il s'agit d'un schisme.

Mais nombreux sont les habitants de ces pays qui continuent de pratiquer la religion qui était la leur avant l'islam, comme les Juifs, les chrétiens ou encore les zoroastriens en Perse.

B

La division politique du monde musulman

Muawiya s'empare de la direction du Calife et forme la dynastie des Omeyyades qui règne de 661 à 750. La capitale du califat est désormais Damas.

Des révoltes chassent les Omeyyades et ce sont les Abbassides qui prennent le pouvoir. Ils installent leur capitale à Bagdad.

Le Califat est un empire organisé :

  • Le vizir gouverne au côté du calife et dirige l'administration.
  • Les émirs administrent les provinces de l'empire.
  • Les cadis sont des juges et ont un important pouvoir au niveau local.

Cependant, l'empire musulman est trop grand et les Abbassides n'arrivent pas à maintenir son unité :

  • De nombreux émirats prennent leur indépendance et ne reconnaissent plus l'autorité du calife.
  • De nouveaux califats sont créés comme à Cordoue en Espagne ou au Caire en Egypte.

Malgré ces divisions, l'unité du monde musulman demeure :

  • L'arabe est de plus en plus parlé par les populations.
  • Les peuples non-musulmans poursuivent leur mouvement de conversion à l'islam.
  • Ces pays sont intégrés par des échanges commerciaux et le dinar est utilisé dans tous ces territoires.
C

Une civilisation urbaine

La civilisation arabo-musulmane connaît un fort développement sur le plan urbain :

  • Des villes fortifiées sont créées comme Kairouan.
  • Des villes anciennes se développent comme Damas ou Cordoue.
  • Des villes sont construites comme Bagdad ou Samarra.

De nombreux bâtiments sont construits dans ces villes :

  • Des mosquées
  • Des hammams
  • Des souks
  • Des palais dans lesquels résident les califes et les émirs

Ces villes s'enrichissent grâce au commerce et deviennent des lieux où les sciences s'épanouissent comme Bagdad ou Cordoue. Les califes s'entourent de savants et font construire des écoles et des bibliothèques. Les œuvres grecques, latines, perses et indiennes sont rassemblées et traduites en Arabe. Les différents domaines scientifiques comme l'astronomie, les mathématiques ou encore la médecine se développent.

Mosquée

La mosquée est un lieu de culte pour les musulmans.

Les mosquées sont présentes dans toutes les villes du monde musulman. Les plus célèbres sont celles de Damas et de Cordoue.

Dans chaque mosquée on retrouve un (ou plusieurs) minaret du haut duquel le muezzinfait l'appel à la prière. On retrouve aussi une salle de prière à l'intérieur de laquelle les fidèles se retrouvent pour prier en direction de La Mecque. Un mur, le mur de la qibla, indique cette direction ainsi qu'une niche creusée dans ce mur, le mihrab. L'imam, le chef d'une communauté musulmane, s'adresse aux musulmans.

-
Le plan d'une mosquée (exemple de la mosquée de Damas)
pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.