Se connecter
ou

L'empire du Mali

L'empire du Mali est constitué au XIIIe siècle par le roi mandingue Soundiata Keïta (1190 − 1255). C'est un État riche et puissant, notamment grâce au dynamisme du commerce transsaharien.

I

La fondation de l'empire du Mali

A

Soundiata Keïta, fondateur de l'empire du Mali

Au XIIIe siècle, le roi mandingue Soundiata Keïta (1190 − 1255) regroupe les peuples mandingues en amont du fleuve Niger. Il part alors à la conquête des territoires environnants et se constitue un vaste empire, l'empire du Mali. Il a pour capitale la ville de Niani et atteint son extension maximale au XIVe siècle.

-

L'empire du Mali (XIIIe − XIVe siècles)

B

Un empire musulman

Dès le VIIIe siècle il existe des échanges entre l'Afrique du Nord, conquise par les Arabes, et l'Afrique subsaharienne, dont les peuples se convertissent progressivement à l'islam. Ainsi, l'empire du Mali est très largement musulman. Par exemple, en 1324, l'empereur Kanga Moussa effectue le pèlerinage à La Mecque. De plus, il y a dans l'empire du Mali de nombreuses mosquées, comme celle de Djenné, construite au XIIIe siècle en banco (mélange de terre et de paille).

-

La mosquée de Djenné

Photographie par Andy Gilham, via Wikimedia Commons

II

Le dynamisme des activités commerciales

A

Le commerce transsaharien

L'empire du Mali fonde notamment sa puissance sur le dynamisme de ses activités commerciales. Celles-ci sont appelées transsahariennes, parce qu'elles traversent le désert du Sahara. En effet, des caravanes de marchands arabes ou berbères venus d'Afrique du nord se rendent dans l'empire du Mali pour y échanger des produits manufacturés (textiles, bijoux, etc.) contre des matières premières comme le sel ou l'or, mais aussi contre des esclaves.

Caravane

Une caravane est un groupe de marchands qui traverse le désert.

-

Les échanges commerciaux de l'empire du Mali

B

Tombouctou, grand centre d'échanges commerciaux

La ville de Tombouctou est l'un des principaux pôles du commerce transsaharien. C'est un port fluvial dont la situation est idéale pour le commerce transsaharien :

  • Parce qu'il est situé sur le fleuve Niger, on peut y acheminer une grande quantité de matières premières.
  • Parce qu'il est situé aux portes du désert, il est un point d'arrivée privilégié pour les caravanes de marchands.
III

Un empereur puissant

A

La richesse de l'empereur

L'empire du Mali possédait sur son territoire de nombreuses mines d'or. L'historien arabe Al-Umari (1300 − 1384), qui a beaucoup voyagé en Afrique, affirme que l'empereur du Mali se réserve l'essentiel de l'or qui est extrait de ces mines.

La richesse de l'empereur du Mali est telle qu'elle devient légendaire, notamment en Europe. Par exemple, une représentation de l'empereur Kanga Moussa dans un manuscrit catalan le montre sur son trône, tenant dans sa main droite une gigantesque pépite d'or.

-

Représentation catalane de Kanga Musa, empereur du Mali (XIVe siècle)

Par Upload Bot, via Wikimedia Commons

B

La puissance politique et militaire

Pour gouverner son empire, le Mansa ("roi des rois" ou "empereur" en langue mandingue) s'appuie sur des gouverneurs et sur des rois soumis, qui relaient son pouvoir dans les provinces et à la périphérie de l'empire.

La puissance de l'empereur du Mali est également d'ordre militaire. L'empereur dispose d'une très grande armée de fantassins mais aussi de cavaliers. On a retrouvé plusieurs statuettes en terre cuite représentant des cavaliers, des archers, etc.

-

Un cavalier de l'empire du Mali (sculpture en terre cuite, XIIIe − XVe siècles)

Photographie par Franko Khoury, via Wikimedia Commons

Identifie-toi pour voir plus de contenu

Pour avoir accès à l'intégralité des contenus de Kartable et pouvoir naviguer en toute tranquillité,
connecte-toi à ton compte. Et si tu n'es toujours pas inscrit, il est grand temps d'y remédier.