Se connecter
ou

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus : Conditions générales d'utilisation

J'ai compris

L'empire du Songhaï

Le Songhaï est un grand empire d'Afrique de l'ouest du XVe au XVIe siècles. C'est un empire ouvert sur le monde, tant par les échanges commerciaux que culturels. La ville de Tombouctou est le principal centre de ces échanges.

I

Formation, expansion et chute de l'empire Songhaï (XVe − XVIe siècles)

A

La formation de l'empire

Le Songhaï est à l'origine un royaume fondé au VIIe siècle, qui s'étend alors au centre du Mali actuel, le long du fleuve Niger. Au début du XIVe siècle, le Songhaï passe sous la domination de l'empire du Mali. Mais sous le règne de Sonni Ali Ber, dans la seconde moitié du XVe siècle, le Songhaï devient à nouveau un État indépendant qui prend la forme d'un empire.

B

Expansion et chute de l'empire

Les premiers empereurs du Songhaï mènent une politique guerrière d'expansion, notamment contre l'empire du Mali. L'empire Songhaï connaît son apogée au XVIe siècle : il s'étend alors sur une vaste partie de l'Afrique occidentale.

Dans la seconde moitié du XVIe siècle, l'empire Songhaï doit cependant faire face aux invasions marocaines. En 1591, à la bataille de Tondibi, l'armée songhaï est défaite par celle du sultan marocain, ce qui entraîne la chute de l'empire.

-

L'empire Songhaï (XVe − XVIe siècles)

II

Tombouctou, une ville dynamique de l'empire Songhaï

La capitale politique de l'empire Songhaï est la ville de Gao. Cependant, la ville de Tombouctou est le véritable centre économique et culturel de l'empire.

Tombouctou est l'une des villes les plus peuplées de l'Afrique occidentale. Grand centre du commerce avec l'Afrique du Nord, c'est le lieu d'arrivée privilégié des caravanes de marchands musulmans.

C'est également un grand centre de la culture islamique, où se réunissent de nombreux savants. La grande mosquée Djingareyber, construite en banco (mélange de terre et de paille) à l'époque de la domination malienne, témoigne du dynamisme religieux et culturel de la ville.

-

Minaret de la mosquée Djingareyber à Tombouctou

Par Taguelmoust, via Wikimedia Commons

III

Un empire ouvert sur le monde extérieur

A

Une ouverture économique

L'empire Songhaï est prospère grâce aux échanges commerciaux transsahariens (c'est-à-dire qui traversent le désert du Sahara) entretenus avec des marchands musulmans d'Afrique du Nord. Ceux-ci se regroupent en caravanes pour rejoindre Tombouctou ou Gao, principaux pôles commerciaux de l'empire. En échange de produits manufacturés comme des textiles, des bijoux ou des armes, ils viennent se procurer :

  • Du sel, indispensable pour la conservation des aliments
  • De l'or, dont l'Afrique de l'Ouest est bien dotée
  • Des esclaves

L'empire Songhaï a donc joué un rôle important dans la traite transsaharienne des Noirs.

-

L'empire Songhaï et le commerce transsaharien

B

Une ouverture culturelle

L'empire Songhaï est marqué par une importante ouverture culturelle au monde extérieur. Il attire des étudiants et des savants de tout le monde musulman, de l'Égypte à l'Andalousie. Ceux-ci viennent par exemple pour étudier au sein de la grande école de Sankoré, à Tombouctou.

Identifie-toi pour voir plus de contenu

Pour avoir accès à l'intégralité des contenus de Kartable et pouvoir naviguer en toute tranquillité,
connecte-toi à ton compte. Et si tu n'es toujours pas inscrit, il est grand temps d'y remédier.