09 73 28 96 71 (Prix d'un appel local)

Les devoirs au collège en 6e

En 6e, au collège, l’élève découvre un nouvel univers et doit prendre de nouvelles habitudes. Cependant, il connaît déjà le principe des devoirs, instaurés depuis le CP. En 6e, la quantité de devoirs à faire croît quelque peu, notamment parce que le nombre de matières augmente nettement. Chaque professeur, dans chaque discipline, est susceptible de donner à l’élève des devoirs à faire, sans forcément se soucier de la quantité de travail demandée par ses collègues enseignants. Les devoirs, s’ils sont a priori peu attrayants, sont cependant indispensables à la bonne réussite de l’élève en 6e. L’élève peut tout à fait parvenir à venir à bout des devoirs, chaque semaine, grâce à une bonne organisation.

Le rôle des devoirs au collège en 6e

Au collège, en 6e, les devoirs présentent plusieurs intérêts, à commencer par celui de s’assurer que l’élève a bien compris les leçons abordées en classe. Par ailleurs, les devoirs incitent l’élève à :

  • S’exercer
  • Pratiquer et apprendre les méthodologies associées à chaque type d’exercice
  • Apprendre son cours

Lorsque le professeur donne des devoirs aux élèves, cela implique souvent des exercices pratiques. Par le biais de ces exercices, parfois répétitifs, l’élève intègre des mécanismes utiles pour la résolution de tous les exercices et mobilisables lors des évaluations notées. L’assimilation des méthodologies, également très importantes, se fait aussi à l’occasion des devoirs. Enfin, les devoirs incitent l’élève à se pencher sur les leçons vues en classe et à les apprendre, puisqu’il faut connaître le cours un minimum avant de se lancer dans des tâches qui visent à le mettre en application. S’il commence par apprendre ses leçons, l’élève se met dans les meilleures dispositions pour réaliser ses devoirs sans y passer un temps excessif.

Réussir ses devoirs au collège en 6e

La réussite des devoirs au collège en 6e passe bien sûr par le travail effectué à la maison, en autonomie, mais elle se construit dès les heures passées en classe. Un élève qui écoute et participe lors des heures de cours est déjà dans un processus d’apprentissage. Cela permet une première impression des notions à retenir dans la mémoire de l’élève, facilitant ainsi l’apprentissage. Il est ainsi possible de se lancer dans les exercices plus sereinement. Bien écouter permet aussi à l’élève de 6e de s’apercevoir immédiatement si une notion paraît un peu obscure et donc de demander des explications au professeur, ce qui n’est pas possible au moment de faire les devoirs à la maison. Dissiper les doutes le plus tôt possible est un gage de réussite.

S’il s’est comporté sérieusement en classe, l’élève qui entreprend de faire ses devoirs chez lui a toutes les chances de s’en sortir. L’idéal est de faire ses devoirs dans un endroit calme et propice à la réflexion. Il est important de faire ses devoirs quotidiennement pour pouvoir profiter pleinement des week-ends et les consacrer aux divertissements. Pour cela, dédier une à deux heures aux devoirs chaque soir en semaine est un bon choix.

Les devoirs sont à considérer non pas comme une punition, mais bien comme un moyen de progresser et d’approcher de nombreuses connaissances. Ils constituent aussi autant d’occasions d’acquérir de l’autonomie, capacité très utile dans la vie de tous les jours ainsi que dans la vie professionnelle ultérieure de l’élève.