S'inscrire Se connecter

Les devoirs en français au collège en 6e

Après l’école primaire, la classe de 6e introduit la nécessité des devoirs. En effet, le nombre de matières augmente et le temps consacré au seul apprentissage du français diminue. Ainsi, travailler chez soi en complément d’un travail sérieux en classe devient indispensable pour acquérir les connaissances et compétences attendues en 6e.

Les devoirs sont variés en français : il peut s’agir d’apprendre une leçon, de répondre à une question sur un texte, de lire une œuvre intégrale ou des extraits, de préparer un exposé, de tenir son journal du lecteur, de faire des exercices de grammaire, d’orthographe, de conjugaison ou de rendre une rédaction. Tous ces devoirs permettent de consolider le travail effectué en classe et de mener l’élève vers la réussite.

Le rôle des devoirs de français au collège en 6e

Les devoirs de français ont un rôle important dans le processus d’apprentissage. Alors que l’élève a appris différentes leçons toute la journée selon les différentes matières, il a besoin le soir venu de faire le tri dans tous ses savoirs nouvellement acquis. Ainsi, les devoirs lui permettent de réorganiser ses connaissances, de les mettre en pratique à travers des exercices variés et de vérifier leur bonne compréhension une fois seul face à ces nouvelles notions. Ainsi, les devoirs ont plusieurs fonctions :

  • Classer et organiser les savoirs afin de se les approprier
  • S’entraîner à les utiliser seul
  • Éclairer les notions qui ne sont pas bien comprises

C’est donc par un travail régulier et sérieux que l’élève de 6e pourra ancrer durablement ses nouvelles connaissances dans le temps. Il constitue grâce à ses devoirs les bases d’une méthode rigoureuse de travail. Cette méthode lui permettra d’avancer au fil des ans et d’être de plus en plus exigeant dans ses pratiques pour complexifier ainsi les savoirs sans grande difficulté.

Réussir les devoirs de français au collège en 6e

Pour réussir ses devoirs de français en 6e, il faut apprendre à :

  • S’organiser : au premier trimestre, l’élève découvre que tous les professeurs lui donnent du travail et le font parfois pour le même jour. Il doit alors anticiper, particulièrement ses lectures, et répartir ses efforts sur la semaine pour éviter d’accumuler trop de travail au même moment.
  • Devenir plus autonome : l’élève doit s’habituer, même lorsque le professeur ne le fait pas noter dans l’agenda, à travailler tous les jours. Les leçons doivent être relues quotidiennement et les exercices revus. C’est par la répétition que l’esprit enregistre les nouveaux savoirs.
  • Gagner en méthode et rigueur : le français nécessite des méthodes précises qui doivent être maîtrisées par l’élève. Elles s’acquièrent en devenant des automatismes grâce aux devoirs réguliers. On attend en 6e que l’élève maîtrise la mémorisation des leçons (mots-clés, définitions, règles), la lecture cursive, le résumé de texte dans son carnet du lecteur par exemple et la rédaction d’imagination.

Prendre le temps d’organiser son travail est un moyen d’en gagner ensuite pour progresser au fil des années.

Prêt à démarrer ?

S'abonner

Vous avez besoin de plus de renseignements avant de vous abonner ? Nos conseillers pédagogiques sont là pour vous aider. Vous pouvez les contacter par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 17h.