S'inscrire Se connecter

Les devoirs en philosophie en terminale S

Les devoirs en terminale S sont souvent déjà nombreux dans toutes les matières et les révisions du baccalauréat sont souvent source d’inquiétude. Les élèves se demandent alors quelle méthode adopter pour être efficaces et réussir même dans une nouvelle matière comme la philosophie.

Pour cela, il est important qu’ils comprennent qu’un travail régulier et approfondi permet justement d’éviter de cumuler des efforts trop importants en même temps en fin d’année. Ainsi le rôle des devoirs en philosophie est essentiel pour acquérir des connaissances solides et durables jusqu’au baccalauréat et dans les études supérieures.

Le rôle des devoirs de philosophie en terminale S

L’étude de la philosophie ne s’arrête pas en terminale. On retrouve une épreuve de français/philosophie dans les concours d’entrée aux grandes écoles d’ingénieurs par exemple. Cela signifie que la philosophie est enseignée en terminale comme une entrée en matière, apportant des bases à une réflexion plus approfondie qui sera enrichie encore les années suivantes sous diverses formes.

L’objectif de l’année de terminale S est donc de permettre à chaque élève de découvrir les fondements de la discipline, de confronter son esprit à d’autres façons de penser, à des concepts souvent complexes et riches à analyser pour préparer une plus grande ouverture intellectuelle et culturelle.

Ainsi le rôle des devoirs en philosophie ne peut pas se réduire à de simples exercices de vocabulaire ou d’application des leçons. Les devoirs permettent davantage :

  • D’organiser les connaissances apprises en classe pour se les approprier
  • De prendre le temps pour se questionner, revenir sur les concepts et enrichir ses lectures
  • De préparer les méthodes de l’examen
  • De créer des fiches de révision pour faciliter la mémorisation des outils fondamentaux nécessaires à l’étude de la philosophie : vocabulaire, auteurs, concepts etc.

Réussir les devoirs de philosophie en terminale S

Pour réussir les devoirs de philosophie, l’élève de terminale S doit être organisé et rigoureux dans ses méthodes et ses connaissances. Il est nécessaire qu’il acquière très rapidement des automatismes efficaces :

  • En relevant les citations des auteurs qui l’interpellent
  • En répertoriant les concepts et notions du programme pour savoir les identifier et les réinvestir
  • En ayant des repères chronologiques des auteurs des trois époques majeures : les philosophes de l’Antiquité, les philosophes modernes et les contemporains
  • En maîtrisant les méthodes de l’explication de texte et de la dissertation et en s’entraînant régulièrement à ces deux exercices pour gagner en aisance et discernement

Les cours de philosophie dispensent des notions essentielles qui ne peuvent prendre sens que par des devoirs réguliers et approfondis cherchant à réinvestir les leçons étudiées avec singularité. Souvent, les élèves qui préparent une dissertation chez eux à l’aide des connaissances des manuels n’obtiennent pas les résultats attendus. En effet, la philosophie n’est pas la restitution d’un catalogue de connaissances. Elle consiste plutôt en une réponse construite, argumentée et illustrée d’exemples riches à une problématique existentielle donnée. Les devoirs permettent de s’exercer pour atteindre cet objectif.

Prêt à démarrer ?

S'abonner

Vous avez besoin de plus de renseignements avant de vous abonner ? Nos conseillers pédagogiques sont là pour vous aider. Vous pouvez les contacter par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 18h30.