Se connecter
ou

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus : Conditions générales d'utilisation

J'ai compris

Distinguer les poèmes à forme fixe

Difficulté
2-5 MIN
6 / 8

Dans le poème suivant intitulé "À une passante" de Baudelaire, identifier la forme fixe (lai, ballade, rondeau, sonnet ou pantoum). Justifier la réponse.

La rue assourdissante autour de moi hurlait.
Longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse,
Une femme passa, d'une main fastueuse
Soulevant, balançant le feston et l'ourlet ;

Agile et noble, avec sa jambe de statue.
Moi, je buvais, crispé comme un extravagant,
Dans son œil, ciel livide où germe l'ouragan,
La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.

Un éclair... puis la nuit ! − Fugitive beauté
Dont le regard m'a fait soudainement renaître,
Ne te verrai-je plus que dans l'éternité ?

Ailleurs, bien loin d'ici ! trop tard ! jamais peut-être !
Car j'ignore où tu fuis, tu ne sais où je vais,
Ô toi que j'eusse aimée, ô toi qui le savais !

Précédent Suivant

Identifie-toi pour voir plus de contenu

Pour avoir accès à l'intégralité des contenus de Kartable et pouvoir naviguer en toute tranquillité,
connecte-toi à ton compte. Et si tu n'es toujours pas inscrit, il est grand temps d'y remédier.