Première ES 2016-2017

En vous inscrivant, vous autorisez Kartable à vous envoyer ses communications par email.

ou
Se connecter
Mot de passe oublié ?
ou

Distinguer les poèmes à forme fixe

Dans le poème suivant intitulé "À ses amis après sa délivrance" de Marot, identifier la forme fixe (lai, ballade, rondeau, sonnet ou pantoum). Justifier la réponse.

En liberté maintenant me promène,
Mais en prison pourtant je fus cloué ;
Voilà comment Fortune me démène :
C'est bien et mal. Dieu soit du tout loué.

Les envieux ont dit que le Noué
N'en sortirais ; que la mort les emmène !
Malgré leurs dents le nœud est dénoué :
En liberté maintenant me promène.

Pourtant, si j'ai fâché la Cour Romaine,
Entre méchants ne fus onc alloué :
De bien famés j'ai hanté le domaine,
Mais en prison pourtant je fus cloué.

Car aussitôt que fus désavoué
De celle-là qui me fut tant humaine,
Bientôt après à saint Pris fus voué ;
Voilà comment Fortune me démène.

J'eus à Paris prison fort inhumaine ;
A Chartres fus doucement encloué ;
Maintenant vais où mon plaisir me mène :
C'est bien et mal. Dieu soit du tout loué.

Au fort, amis, c'est à vous bien joué,
Quand votre main hors du pair me ramène.
Escrit et fait d'un cœur bien enjoué,
Le premier jour de la verte semaine,
En liberté.

Précédent Suivant