Première ES 2016-2017
Kartable
Première ES 2016-2017

Croissance et mondialisation

-

Wikimedia

David Ricardo

19 avril 1772 − 11 septembre 1823

Anglais

Anglais d'origine portugaise et autodidacte, David Ricardo est considéré comme le premier théoricien de l'économie. Il devient célèbre en 1809 quand il expose les causes monétaires expliquant les graves difficultés financières de l'Angleterre à cette époque : une émission bien trop importante de billets de banque par la Banque centrale. Ensuite, il lance un débat agité en préconisant le libre-échange pour le commerce du blé.

La pensée économique de David Ricardo s'articule autour de trois points forts :

  • Seul le travail est productif (le travail produit la richesse ou la richesse est issue du travail).
  • La rente foncière et le prix unique sont des systèmes injustes qui profitent aux seuls grands propriétaires fonciers.
  • Dans le domaine du commerce international, il établit la loi des coûts comparatifs (le libre-échange conduit les pays à se spécialiser dans les domaines où ils sont les plus performants).
-

Wikimedia

Frederick Winslow Taylor

20 Mars 1856 − 21 Mars 1915

Américain

Taylor est un ingénieur qui travaille dans la sidérurgie et qui met au point entre 1890 et 1910 l'organisation scientifique du travail, d'où le nom de taylorisme donné à cette organisation du travail. L'objectif de Taylor est d'améliorer la productivité : produire plus et plus vite. Pour cela, il rationalise l'utilisation des machines, spécialise les tâches et réduit les gestes des ouvriers. Il expose ses nouvelles méthodes de production dans plusieurs ouvrages dès 1911. L'industriel Ford met en application le taylorisme dans ses usines automobiles. Le taylorisme a souvent été critiqué comme un système qui déshumanise l'ouvrier.

-

Wikimedia

Henry Ford

30 juillet 1863 − 7 avril 1947

Américain

Cet industriel américain, ancien employé de Thomas Edison dont il devient l'ami, a l'idée d'utiliser le taylorisme pour construire ses voitures plus vite et à moindre coût. Mais il va plus loin que Taylor dans la rationalisation du travail, notamment en mettant en place la standardisation des pièces et le travail à la chaîne dans ses usines automobiles . De plus, il motive les ouvriers par des salaires augmentés en proportion des rendements. En effet, pour Ford, baisser le coût d'une production de masse n'a de sens que si on développe la consommation de masse, d'où sa politique de salaires élevés. La Ford T est la première voiture produite à des centaines de milliers d'exemplaires. Le fordisme intéresse de nombreux ingénieurs et constructeurs automobiles qui font le voyage aux Etats-Unis pour voir les usines Ford.

-

Wikimedia

John Davison Rockefeller

8 juillet 1839 − 23 mai 1937

Américain

Fils d'un marchand ambulant, Rockefeller se lance dans les affaires à partir de 1860. Il s'enrichit rapidement dans le commerce de produits alimentaires. Puis il s'intéresse au pétrole et décide d'investir dans ce nouveau domaine. À partir de 1870, son entreprise se développe et dans les années 1880, il contrôle une grande partie de l'industrie pétrolière des Etats-Unis. Par la suite il investit dans l'automobile puis l'avion. Il amasse une fortune colossale, devenant l'homme le plus riche des Etats-Unis. Il prend sa retraite en 1896, laissant la direction de l'entreprise à son fils. Dans les années 1920, Rockefeller lance un grand projet immobilier à New York, le Rockefeller Center, mais il meurt avant la fin des travaux en 1937. C'est son fils et successeur qui suit le projet entre 1929 et 1940. Rockefeller fait au cours de sa vie de nombreuses donations et crée la Fondation Rockefeller en 1913.

-

Wikimedia

Lakshmi Mittal

2 septembre 1950 − Néant

Indien

Lakshmi débute sa carrière en travaillant dans l'aciérie que son père installe à côté de Calcutta. Puis, devenu indépendant, il se spécialise dans le rachat d'usines sidérurgiques en faillite. Il les restructure pour qu'elles deviennent rentables. Il possède aujourd'hui des industries sidérurgiques un peu partout dans le monde, en Asie, en Amérique. Son groupe Mittal Steel devient le premier groupe sidérurgique mondial. En 2006, il lance une OPA et Mittal Steel fusionne avec le français Arcelor, formant le géant Arcelor-Mittal. Lakshmi Mittal est l'un des hommes les plus riches du monde.

-

Wikimedia

Deng Xiaoping

22 août 1904 − 19 février 1997

Chinois

Issu d'une famille aisée (son père est propriétaire foncier et commerçant), Deng Xiaoping vient en France en 1920 pour finir ses études et devient militant communiste. Quand il rentre en Chine en 1926, il rejoint Mao Zedong. En 1945, il est membre du comité central du parti communiste chinois et prend rapidement de l'importance à partir de 1949, avec l'établissement du régime communiste. Il est secrétaire général du parti de 1956 à 1966 et devient le numéro trois du Régime. Mais ses prises de position, ses critiques à l'égard de l'échec économique du "grand bon en avant" (véritable catastrophe humaine) et son projet économique qu'il élabore en 1964 dérangent. En 1966, il est donc écarté du pouvoir envoyé en "rééducation" par Mao et une partie du parti communiste, au moment de la Révolution culturelle.

Face au désastre économique et social de la Chine, Mao réhabilite Deng Xiaoping en 1973. Il occupe alors différents postes et a pour mission de rétablir l'ordre. Après la mort de Mao en 1976, le parti écarte Deng Xiaoping pendant un an, puis de nouveau il est réhabilité, en 1977. Cette fois,il s'installe au pouvoir et y reste jusqu'au début des années 1990. Il met en place la politique économique des "quatre modernisations", c'est-à-dire la modernisation de l'industrie, de l'agriculture, de la recherche et de la défense. Il s'agit pour Deng Xiaoping de sortir rapidement la Chine de son marasme économique et pour cela il introduit une bonne dose de libéralisme économique (entrée de la Chine au FMI et à la Banque mondiale, développement de la libre entreprise, création de zones franches). Mais le libéralisme est uniquement économique. Politiquement, la Chine reste un État autoritaire, sans aucune liberté politique. Ce qui provoque de graves troubles en 1989. Les manifestations d'étudiants sur la place Tian'anmen sont écrasées dans le sang. Deng Xiaoping qui s'est retiré de la direction du parti en 1987, mais qui est président du comité militaire du parti, approuve la répression.

Avant de se retirer progressivement des affaires politiques, il lance en 1992 sa doctrine de "l'économie socialiste de marché" puis place à la présidence de la République Jiang Zemin. Deng Xiaoping meurt en 1997.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.