Se connecter
ou

Comparer une fable de La Fontaine et sa parodie

Difficulté
2-5 MIN
2 / 8

On compare le texte suivant extrait de la fable "La Cigale et la Fourmi" de La Fontaine (Texte A) et sa parodie extraite de "La Cigale et la Fourmi" de Jean-Jacques Boissard (Texte B). Quelles sont les ressemblances ou différences et leurs effets ? Justifier la réponse.

TEXTE A :

La Cigale, ayant chanté
Tout l'été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue.
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau.
Elle alla crier famine
Chez la Fourmi sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu'à la saison nouvelle.
Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l'août, foi d'animal,
Intérêt et principal.
La Fourmi n'est pas prêteuse ;
C'est là son moindre défaut.
Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
Vous chantiez ? j'en suis fort aise :
Et bien ! dansez maintenant.

TEXTE B :

Chante, chante, ma belle amie,
Étourdis-toi ; voltige avec légèreté ;
Profite bien de ton été,
Et vite hâte-toi de jouir de la vie ;
L'hiver approche... Ainsi parlait un jour
La fourmi thésauriseuse
À la cigale, à son gré trop joyeuse.
- Avez-vous dit, radoteuse m'amour,
Lui répliqua la chanteuse,
L'hiver approche. Hé bien ! nous mourrons toutes deux.
Vos greniers sont pleins, et les miens seront vides ;
Or donc, en maudissant les dieux,
Vous quitterez bientôt vos épargnes sordides...
Moi, je veux en chantant aller voir mes aïeux ;
Aussi je n'ai jamais retenu qu'un adage :
Amasser est d'un fol, et jouir est d'un sage.

Précédent Suivant

Identifie-toi pour voir plus de contenu

Pour avoir accès à l'intégralité des contenus de Kartable et pouvoir naviguer en toute tranquillité,
connecte-toi à ton compte. Et si tu n'es toujours pas inscrit, il est grand temps d'y remédier.