Première L 2016-2017
Kartable
Première L 2016-2017

Un espace culturel européen

I

Naissance de l'humanisme

A

Une naissance favorisée par le contexte politique et littéraire

Divers événements politiques, techniques et littéraires favorisent la naissance du mouvement humaniste :

  • La redécouverte des textes de l'Antiquité (à cause de la prise de Constantinople par les Turcs)
  • L'influence italienne, d'où part le mouvement à la fin du XVe siècle (campagne d'Italie, mariage princier)
  • Le développement de l'imprimerie

Les événements permettent la diffusion des textes de l'Antiquité et suscitent différents débats à leur sujet. Par ailleurs, les auteurs passent de la traduction à l'imitation. C'est le cas de Joachim Du Bellay et Marsile Ficin par exemple.

Traduction

La traduction est la transcription d'un texte d'une langue à une autre.

Innutrition

L'innutrition est un terme inventé par Joachim Du Bellay pour définir l'imitation d'un texte antique dans une réécriture contemporaine.

Joachim Du Bellay pratique l'innutrition pour composer L'Olive. Il s'inspire des poèmes de Virgile.

B

Principes du mouvement humaniste

Mouvement humaniste

Le mouvement humaniste est un courant de pensée né à la fin du XVe siècle qui place l'Homme au centre du monde.

Le Livre du courtisan de Baldassare Castiglione est une œuvre humaniste qui définit le courtisan idéal, à la fois aimable, cultivé et modeste.

Le mouvement humaniste se caractérise par :

  • La place centrale de l'Homme dans l'Univers
  • Une réflexion sur la nature humaine
  • La revendication d'un développement des connaissances, notamment par la lecture des textes antiques
  • L'idéal d'un monde plus raisonné, grâce à l'acquisition de ces connaissances
  • Un discours religieux novateur, détaché des préjugés du Moyen Âge

La pensée humaniste est donc optimiste : elle croit en un être humain qui progresse et améliore peu à peu sa condition.

II

Un débat européen

A

Dimension européenne du mouvement

Si le mouvement humaniste débute dans le quattrocento italien, il se diffuse peu à peu dans toute l'Europe, notamment :

  • En Hollande (Érasme)
  • En Angleterre (Thomas More)
  • En France (Guillaume Budé)

Ces penseurs humanistes appartiennent souvent à différentes universités d'Europe (Louvain, Oxford, Londres, Paris, etc.) et correspondent pour échanger sur leurs traductions et interprétations. La langue employée est en général le latin.

Parmi tous les penseurs humanistes, on retiendra :

  • Pic de la Mirandole, dont l'essai De la dignité de l'Homme (où il traite de la place de l'Homme dans la création divine) est considéré comme l'un des textes fondateurs du mouvement humaniste.
  • Érasme, écrivain et penseur hollandais, auteur de l'Éloge de la Folie, un essai dans lequel le personnage de la Folie critique les débordements moraux des puissants de son temps, qu'il soient chefs d'État ou dignitaires religieux.
  • Thomas More, auteur de Utopie, un roman fantaisiste qui décrit une société idéale, celle de l'île d'Utopia. Ce roman a donné son nom au genre de l'utopie, qui propose la description d'une société idéale.
  • François Rabelais, auteur de Pantagruel et Gargantua, deux romans, qui sous couvert de raconter les aventures de deux géants, proposent une réflexion sur la société de son temps.
  • Machiavel, essayiste italien qui, dans son essai Le Prince, dresse la liste de tous les moyens (qu'ils soient honorables ou non) à disposition d'un prince pour bien gouverner.
  • Baldassare Castiglione qui, dans son essai Le Livre du courtisan, traite de la manière de bien tirer parti de sa position à la cour.
  • Michel de Montaigne, dont les Essais traitent de l'ensemble des thèmes qu'affectionnent les penseurs humanistes (éducation, politique, religion, etc.).
B

Questionnements et conflits

Les idées des penseurs humanistes remettent souvent en cause les préceptes hérités du Moyen Âge. Elles critiquent notamment :

  • La scolastique des vieilles universités (basée sur une interprétation biaisée des textes bibliques)
  • Certaines pratiques et croyances du clergé, qu'elles jugent abusives (comme les indulgences et le culte des saints)

Les antagonismes idéologiques aboutissent à un conflit armé : les guerres de religion.

Pendant les guerres de religion, deux camps s'opposent chez les humanistes :

  • Pierre de Ronsard défend le camp catholique dans Discours des misères de ce temps.
  • Agrippa d'Aubigné prend le parti du camp protestant, notamment lorsqu'il évoque la nuit de la Saint-Barthélemy dans Les Tragiques.
  • Michel de Montaigne déplore la situation entre les deux camps dans ses Essais et ne prend pas partie.
III

Analyser le discours humaniste

Pour analyser un texte humaniste, il faut déterminer en premier lieu :

  • La situation d'énonciation
  • Le contexte historique et géopolitique
  • Les autres textes humanistes traitant du même sujet
  • Les différentes références littéraires de ces textes

Il est important de retenir que tout discours humaniste s'inscrit dans un débat. On identifiera donc :

  • Le thème
  • La thèse
  • Les arguments (type, et organisation dans un raisonnement)

Enfin, les humanistes ont eu recours à divers genres (essai, poésie, roman, théâtre, etc.) et registres littéraires (comique, satirique, ironique, etc.). Il faut déterminer ceux employés par l'auteur dans le texte étudié.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.