Première L 2016-2017
Kartable
Première L 2016-2017

Le Parti pris des choses, "Les Mûres"

Les Mûres

Aux buissons typographiques constitués par le poème sur une route qui ne mène hors des choses ni à l'esprit, certains fruits sont formés d'une agglomération de sphères qu'une goutte d'encre remplit.

Noirs, roses et kakis ensemble sur la grappe, ils offrent plutôt le spectacle d'une famille rogue à ses âges divers, qu'une tentation très vive à la cueillette.
Vue la disproportion des pépins à la pulpe les oiseaux les apprécient peu, si peu de chose au fond leur reste quand du bec à l'anus ils en sont traversés.

Mais le poète au cours de sa promenade professionnelle, en prend de la graine à raison : "Ainsi donc, se dit-il, réussissent en grand nombre les efforts patients d'une fleur très fragile quoique par un rébarbatif enchevêtrement de ronces défendue. Sans beaucoup d'autres qualités, − mûres, parfaitement elles sont mûres − comme aussi ce poème est fait."

Francis Ponge

Le Parti pris des choses

1942

I

La pauvreté du fruit

  • Dans ce poème, le fruit "mûre" est présenté comme pauvre : "si peu de choses au fond leur reste quand du bec à l'anus ils en sont traversés."
  • Les mûres sont "une famille rogue". Cela signifie que les mûres sont arrogantes et rudes.
  • Les mûres ne donnent pas envie de les cueillir ("cueillette").
  • Ce sont les pépins qui sont importants dans le fruit : "agglomération de sphères qu'une goutte d'encre remplit".
  • Les mûres sont difficiles à attraper à cause des "ronces".
  • Les mûres ne donnent pas envie avec leurs couleurs "noirs, roses et kakis".
II

La difficulté à écrire

  • Le poète se demande ce qu'on peut tirer d'un tel fruit.
  • D'autres choses semblent plus riches, plus abondantes, plus faciles à saisir.
  • Il semble n'y avoir pas grand-chose à faire de ce fruit, et apparemment pas grand-chose à en dire non plus.
  • Pourtant, le poète trouve dans ce fruit une métaphore de l'écriture. Elles sont une métaphore de la difficulté à écrire, du manque d'inspiration.
    Le jus est comparé à une "goutte d'encre", ce qui souligne la difficulté à écrire un seul mot.
  • On perçoit l'idée de la difficulté à écrire, d'un travail "rébarbatif".
III

Une métaphore de la poésie

  • La fleur est une image poétique traditionnelle. Elle est ici mentionnée et peut être prise comme étant le poème. Elle précède le fruit. C'est une fleur "très fragile", comme le poème sans doute.
  • Le poème évoque les "buissons typographiques", qui sont les mots ou les strophes du poème.
  • Les mûres sont une "agglomération de sphères". Elles contiennent un tout, l'écriture entière. Tout est là, il faut savoir l'utiliser.
  • Le travail poétique n'est pas un travail simple, ce n'est pas un travail purement intellectuel, il est difficile de le qualifier : "ne mène hors des choses ni à l'esprit".
  • Les petites sphères de pépins peuvent aussi être des strophes.
  • Il faut donc travailler le fruit pour obtenir un poème, le fameux "jus".
    Ponge associe donc le fruit à l'acte d'écrire, comme le confirme la comparaison finale : "comme aussi ce poème est fait."
IV

Le thème de la sagesse

  • Le poète aborde le thème de la sagesse.
  • On prend le fruit pour l'étudier : "en prend de la graine à raison".
  • Il faut se laisser traverser.
    L'image du transit intestinal, étonnante en poésie, avec en plus la présence du mot "anus", sert ici à Ponge à souligner le travail du poète. Il faut s'inspirer du monde, le digérer, et créer quelque chose de différent.
    Il y a un aspect comique à comparer le transit intestinal à l'acte de création. C'est une forme de désacralisation du travail du poète. Mais c'est aussi une façon sage de voir les choses, terre-à-terre, mesurée.
  • L'importance de l'effort et du travail est soulignée : "Ainsi donc (…) réussissent en grand nombre les efforts d'une fleur très fragile quoique par un rébarbatif enchevêtrement de ronces défendue."

De quoi parle ce poème ?

I. Un poème sur la mûre
II. La difficulté à écrire
III. Une métaphore de la poésie

En quoi ce poème est-il original ?

I. Le choix du fruit comme objet poétique
II. Des images étonnantes dans un poème
III. Une métaphore de la poésie

Quelles sont les caractéristiques de l'écriture poétique d'après ce poème ?

I. La difficulté à écrire
II. Un véritable effort
III. La sagesse

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.