Première S 2016-2017
Kartable
Première S 2016-2017

Les subordonnées

I

Les subordonnées de temps

Simultanéité, antériorité et postériorité

Les subordonnées de temps sont introduites par :

  • Mientras + indicatif
  • Cuando + indicatif
  • Después de que+ indicatif
  • Antes de que + subjonctif

Duermo mientras trabajas.
Je dors pendant que tu travailles.

Cuando acabaste el libro, saliste a dar una vuelta.
Quand tu as terminé le livre, tu es sorti faire un tour.

Antes de que venga, arregla tu habitación.
Avant qu'il ne vienne, range ta chambre.

Después de que me dio la mano, le dije qué pensaba.
Après qu'il m'a donné la main, je lui ai dit ce que je pensais.

II

Les subordonnées de cause

Porque + indicatif

La causalité s'exprime en espagnol au moyen de :

  • porque + indicatif qui se traduit par "parce que + indicatif"
  • ya que + indicatif qui se traduit par "puisque + indicatif"
  • puesto que + indicatif qui se traduit par "puisque + indicatif"

Te quiero porque eres maravillosa.
Je t'aime parce que tu es merveilleuse.

Te llamo ya que me llamaste ayer.
Je t'appelle puisque tu m'as appelé hier.

Cocino puesto que no hemos comido ya.
Je cuisine puisque nous n'avons pas encore mangé.

III

Les subordonnées de condition

La condition réalisable

Pour exprimer une condition réalisable, l'espagnol emploie :

si + présent de l'indicatif + futur de l'indicatif

Si vienes, hablaremos.
Si tu viens, nous parlerons.

La condition peu probable ou irréalisée

Pour exprimer une condition peu probable ou irréalisée, l'espagnol emploie :

si + imparfait du subjonctif + conditionnel présent

Si vinieras, hablaría.
Si tu venais, je parlerais.

L'irréel du passé

Pour exprimer l'irréel du passé, l'espagnol emploie le subjonctif plus-que-parfait. La principale est alors aussi au subjonctif plus-que-parfait.

Si hubieras venido, hubiera hablado.
Si tu étais venu, j'aurais parlé.

IV

Les subordonnées de comparaison

Comparatives du supériorité et d'infériorité

Les comparatives de supériorité et d'infériorité espagnoles se construisent de la manière suivante :

  • Más + (...) + que + (...), qui se traduit par "plus (...) que (...)"
  • Menos + (...) + que + (...), qui se traduit par "moins (...) que (...)"

Está más cansado que lo pretende.
Il est plus fatigué qu'il le prétend.

Es menos fuerte que lo dice.
Il est moins fort qu'il ne le dit.

Comparative d'égalité

La comparative d'égalité se construit en espagnol de la façon suivante :

  • Si la comparaison porte sur un nom : tanto(s) / tanta(s) + nom + como
  • Si la comparaison porte sur un adjectif : tan + adjectif + como

No hay tantos invitados como lo queremos.
Il n'y a pas autant d'invités que nous le souhaitons.

Su sueldo no es tan elevado como lo espera.
Son salaire n'est pas aussi élevé qu'il ne l'espère.

V

Les subordonnées de but

Mode subjonctif

La subordonnée de but espagnole peut se construire des façons suivantes :

para que + subjonctif

de modo que + subjonctif

a fin de que + subjonctif

Elle se traduit alors par "pour que + subjonctif".

Yo hablo para que me entiendas.
Je parle pour que tu me comprennes.

Trabajo de modo que obtenga una buena nota.
Je travaille de sorte que j'obtienne une bonne note.

VI

Les subordonnées de concession

Aunque

Pour exprimer la concession, l'espagnol emploie aunque qui prend un sens différent selon qu'il est suivi de l'indicatif ou du subjonctif :

  • Aunque + indicatif, qui se traduit par "bien que + subjonctif"
  • Aunque + subjonctif, qui se traduit par "même si + indicatif"

Aunque me quieres, no te hablo.
Bien que tu m'aimes, je ne te parle pas.

Aunque me quieras, no te hablo.
Même si tu m'aimes, je ne te parle pas.

VII

Les subordonnées de conséquence

L'espagnol exprime la conséquence au moyen de :

  • De modo que + indicatif
  • De suerte que + indicatif
  • De manera que + indicatif
  • Tanto que + indicatif
  • Así que + indicatif
  • Hasta tan punto que + indicatif

Trabajé todo el día de ayer de modo que hoy estoy muy cansado.
J'ai travaillé toute la journée d'hier de sorte que je suis très fatigué aujourd'hui.

Trabaja tanto que está siempre cansado.
Il travaille tant qu'il est tout le temps fatigué.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.