Première S 2016-2017
Kartable
Première S 2016-2017

La dérive des continents

I

La naissance d'une idée au début du XXe siècle

Au début du XXe siècle, des indices appuient les premières idées de mobilité horizontale :

  • La distribution bimodale des altitudes : l'observation a montré que l'altitude du niveau des continents était en moyenne plus élevée qu'au niveau des océans.
  • Le tracé des côtes : le tracé des différents continents rapprochés semble s'emboîter, à l'image de pièces de puzzle, ce qui appuierait l'idée d'un continent unique séparé par mobilité horizontale.
  • La distribution géographique des paléoclimats et de certains fossiles, datant de la même époque et vivant sous les mêmes climats, a été retrouvée sur des continents différents, ce qui appuierait l'idée d'un continent unique séparé par mobilité horizontale.
-

La similitude du tracé des côtes et la répartition des fossiles

Cependant, les études sismiques de l'époque montrent un globe entièrement solide, ce qui n'est pas en accord avec une théorie de mobilité horizontale.

II

L'interprétation actuelle de la distribution bimodale des altitudes

A

L'apport des études sismiques

L'étude des séismes a permis de découvrir la nature de la structure interne de la Terre.

Un séisme est formé de trois types d'ondes :

  • Les ondes L : ondes de surface, elles sont très peu utilisées.
  • Les ondes P : leur vitesse diminue quand la viscosité du milieu diminue.
  • Les ondes S : ne traversent que des milieux solides.
-

Exemple de sismogramme

L'étude sur la surface de la Terre de l'arrivée ou non, et du temps mis à arriver d'une ou plusieurs des ondes d'un même séisme, permet de connaître le milieu traversé. Ces études ont permis de déterminer deux types de croûtes : la croûte océanique et la croûte continentale.

B

La croûte continentale

La croûte continentale mesure entre 30 et 70 kilomètres d'épaisseur, et peut avoir jusqu'à plus de 4 milliards d'années. Elle est essentiellement formée de granite et de dérivés métamorphiques du granite. Sa densité est d'environ 2,7.

Granite

Le granite est une roche plutonique (magma refroidi lentement en profondeur), de texture grenue, formé essentiellement de quartz, feldspath et biotite.

C

La croûte océanique

La croûte océanique mesure entre 5 et 10 kilomètres d'épaisseur et ne dépasse pas les 200 millions d'années. Elle est formée de basalte en couche supérieure, et de gabbro en couche inférieure.

Basalte

Le basalte est une roche volcanique sombre (magma refroidi rapidement en surface), microlitique, principalement composée de feldspath et de pyroxène dans une importante matrice de verre.

Gabbro

Le gabbro est une roche plutonique sombre (magma refroidi lentement en profondeur), de texture grenue, principalement composée de feldspath et de pyroxène.

D

Le manteau

Le manteau est séparé des croûtes par le Moho.

Moho

Le Moho est une discontinuité chimique séparant la croûte du manteau.

Le manteau est constitué de péridotites.

Péridotite

La péridotite est une roche plutonique principalement composée d'olivine, de pyroxène et d'amphibole.

III

L'hypothèse de l'expansion océanique

En 1960, de nouvelles observations permettent de développer l'hypothèse d'une expansion océanique par accrétion de matériau mantellique remontant à l'axe des dorsales.

A

Les indices apportés par la topographie océanique

Topographie océanique

La topographie océanique est l'étude de la forme du fond des océans.

Les études de la topographie océanique montrent des chaînes de volcans sous-marins au milieu de chacun des océans. Ces chaînes sont des dorsales océaniques. Ces dorsales sont le siège de la création de la croûte océanique par remontée de matériau mantellique en fusion partielle.

B

Les indices apportés par le flux thermique et les anomalies magnétiques

Flux thermique

Le flux thermique est la quantité d'énergie libérée à la surface de la Terre sous forme de chaleur.

Le flux thermique est plus important dans les zones où le magma mantellique est proche (dorsales, points chauds), et plus faible dans les zones où la croûte est épaisse (croûte continentale sous les massifs montagneux).

Les mesures de flux thermique montrent d'importants dégagements de chaleur au niveau des dorsales océaniques, ce qui confirme l'hypothèse d'une expansion océanique par remontée de magma au milieu des océans.

Anomalies magnétiques

Les anomalies magnétiques correspondent à des inversions régulières, à l'échelle des temps géologiques, du champ magnétique terrestre. Ces anomalies sont enregistrées par certains minéraux des roches de la croûte océanique.

Les anomalies magnétiques enregistrées par les roches de la croûte océanique sont symétriques de part et d'autre des dorsales océaniques, ce qui confirme l'hypothèse de l'expansion océanique.

-

Schéma de l'expansion océanique

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.