Quatrième 2016-2017
Kartable
Quatrième 2016-2017

L'accord du participe passé avec "être" et "avoir"

I

Cas général

A

L'accord du participe passé avec l'auxiliaire "être"

Accord du participe passé avec l'auxiliaire "être"

Avec l'auxiliaire "être", le participe passé s'accorde en genre et en nombre avec son sujet.

Les vaches sont rentrées.
Dans l'exemple précédent, le verbe "rentrer" est conjugué au passé composé, avec l'auxiliaire "être". Son sujet, "les vaches", est au féminin pluriel. Le participe passé "rentrées" prend donc la marque du féminin pluriel : -es.

B

L'accord du participe passé avec l'auxiliaire "avoir"

Accord du participe passé avec l'auxiliaire "avoir"

Avec l'auxiliaire "avoir", le participe passé s'accorde en genre et en nombre avec le complément d'objet direct si et seulement si celui-ci est placé avant.

Les étoiles que tu m'as montrées ont disparu.
Dans l'exemple précédent, le complément d'objet direct du verbe "montrer" est le pronom relatif "que". Ce pronom reprend "les étoiles". C'est donc du féminin pluriel. Le participe passé "montrées" prend la marque du féminin pluriel : -es.

Tu m'as montré les étoiles.
Dans l'exemple précédent, le complément d'objet direct du verbe "montrer" est "les étoiles". Ce complément d'objet direct est placé après le verbe. Le participe passé "montré" ne s'accorde donc pas.

L'auxiliaire "avoir" et l'auxiliaire "être" sont utilisés pour former les temps composés.

II

Cas complexes de l'accord du participe passé

A

L'accord des verbes pronominaux avec l'auxiliaire "être"

Accord des verbes pronominaux avec l'auxiliaire "être"

L'accord du participe passé avec un verbe pronominal suit les règles suivantes :

  • Pour les verbes essentiellement pronominaux et les verbes occasionnellement pronominaux à sens passif, le participe passé s'accorde en genre et en nombre avec le sujet.
  • Pour les verbes occasionnellement pronominaux, à sens réfléchi ou réciproque, le participe passé s'accorde avec le complément d'objet direct, si celui-ci est placé avant l'auxiliaire "être".

Ils se sont enfuis hier.
Le verbe "s'enfuir" est essentiellement pronominal. Le participe passé "enfuis" s'accorde donc en genre et en nombre avec le sujet "ils" qui est masculin pluriel.

Elle s'est blessé le genou.
Le verbe "blesser" est occasionnellement pronominal. Le complément d'objet direct est "genou" (elle s'est blessé quoi ? le genou). Le complément d'objet direct étant placé après le verbe, le participe passé "blessé" ne s'accorde pas.

Elle s'est blessée.
Le verbe "blesser" est occasionnellement pronominal. Le complément d'objet direct est "s'" (elle s'est blessé quoi ? elle-même). Le participe passé "blessée" s'accorde donc au féminin singulier ("s'" représentant le sujet "elle", il s'agit bien de féminin singulier).

Pour l'accord du participe passé avec des verbes pronominaux à sens réciproque, il faut bien cerner le complément d'objet direct.

Elles se sont souri.
Dans l'exemple précédent, "se" est un complément d'objet indirect qui répond à la question : "elles ont souri à qui ?" Le participe passé ne s'accorde donc pas.

Ils se sont salués.
Dans l'exemple précédent, "se" est un complément d'objet direct placé avant le verbe qui répond à la question : "ils ont salué qui ?" La réponse est "se", c'est-à-dire l'un l'autre. On accorde donc.

B

L'accord des verbes impersonnels avec l'auxiliaire "avoir"

Accord du participe passé avec les verbes impersonnels

Le participe passé des verbes impersonnels est toujours invariable.

Il a beaucoup plu.
Dans l'exemple précédent, le verbe "pleuvoir" est impersonnel. Son participe passé "plu" est donc toujours invariable.

C

L'accord avec le COD "en" et l'auxiliaire "avoir"

Accord du participe passé avec "en"

Quand le COD est le pronom "en", le participe passé ne s'accorde pas.

Il a écrit trois romans. J'en ai lu deux.
Dans l'exemple précédent, le COD du verbe "lire" est le pronom "en". Le participe passé ne s'accord pas avec lui.

D

L'accord avec l'auxiliaire avoir quand le verbe est suivi d'un infinitif

Accord de l'auxiliaire "avoir" quand le verbe est suivi de l'infinitif

Quand un verbe est suivi d'un infinitif, le participe passé ne s'accorde pas.

Cette robe, elle l'a fait faire sur mesure.
Dans l'exemple précédent, le COD de "a fait" est "faire" et non "l'". Il n'y a donc pas d'accord. Il n'y a donc pas d'accord du participe passé "fait".

C'est une pièce de théâtre que nous avons déjà vu jouer trois fois.
Dans l'exemple précédent, le COD de "avons vu" est "jouer". Il n'y a donc pas d'accord du participe passé "vu".

Le participe passé de "faire" est toujours invariable quand il est suivi d'un infinitif, même quand il est pronominal.

Elle s'est fait faire une robe sur mesure.
Dans l'exemple précédent, le participe passé de "faire" est invariable.

Le participe passé de "laisser" est toujours invariable quand il est suivi d'un infinitif, même quand il est pronominal.

Elle s'est laissé entraîner dans cette histoire.
Dans l'exemple précédent, le participe passé de "laisser" est invariable.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.