Quatrième 2016-2017
Kartable
Quatrième 2016-2017

L'analyse de texte

I

Situation d'énonciation

A

Définition

Situation d'énonciation

La situation d'énonciation est le contexte dans lequel un énoncé est prononcé.

Pour la définir, il faut connaître :

  • L'énonciateur ou émetteur (qui parle ? qui écrit ?)
  • Le destinataire (à qui l'énoncé est-il adressé ?)
  • Le contenu de l'énoncé (de quoi ?)
  • Le lieu de l'énoncé (où ?)
  • Le moment de l'énoncé (quand ?)

Cécile Volanges à Sophie Carnay, aux Ursulines de…

Tu vois, ma bonne amie, que je te tiens parole, et que les bonnets et les pompons ne prennent pas tout mon temps ; il m'en restera toujours pour toi. J'ai pourtant vu plus de parures dans cette seule journée que dans les quatre ans que nous avons passés ensemble, et je crois que la superbe Tanville aura plus de chagrin à ma première visite, où je compte bien la demander, qu'elle n'a cru nous en faire toutes les fois qu'elle est venue nous voir dans son in fiocchi. Maman m'a consultée sur tout, et elle me traite beaucoup moins en pensionnaire que par le passé. J'ai une femme de chambre à moi ; j'ai une chambre et un cabinet dont je dispose, et je t'écris à un secrétaire très joli, dont on m'a remis la clef, et où je peux renfermer tout ce que je veux. Maman m'a dit que je la verrais tous les jours à son lever ; qu'il suffisait que je fusse coiffée pour dîner, parce que nous serions toujours seules, et qu'alors elle me dirait chaque jour l'heure où je devrais l'aller joindre l'après-midi. Le reste du temps est à ma disposition, et j'ai ma harpe, mon dessin, et des livres comme au couvent ; si ce n'est que la mère Perpétue n'est pas là pour me gronder, et qu'il ne tiendrait qu'à moi d'être toujours sans rien faire : mais comme je n'ai pas ma Sophie pour causer ou pour rire, j'aime autant m'occuper.

[…] Conviens que nous voilà bien savantes ! Adieu. Il est près de six heures, ma femme de chambre dit qu'il faut que je m'habille. Adieu, ma chère Sophie : je t'aime comme si j'étais encore au couvent.

P.S Je ne sais par qui envoyer ma lettre : ainsi j'attendrai que Joséphine vienne.

Paris, ce 3 août 17…

Choderlos de Laclos

Les Liaisons dangereuses

1782

Dans l'extrait précédent :

  • L'énonciateur est le personnage fictif Cécile Volanges.
  • Le destinataire est le personnage fictif Sophie Carnay.
  • L'énoncé est produit à Paris.
  • L'énoncé est produit le 3 août 17…
  • Le contenu de l'énoncé est la vie de Cécile.

L'emploi du présent, du passé composé ou du futur simple indique que l'énoncé est ancré dans la situation d'énonciation.

Je l'appelle.
L'énoncé se produit en même temps qu'il se prononce.

L'emploi de l'imparfait, du plus-que-parfait ou du passé simple indique que l'énoncé est coupé de sa situation d'énonciation.

Je t'appellerai.
L'énoncé se produira le lendemain du jour où il a été prononcé.

B

Les indices personnels

Indices personnels

Les indices personnels sont les mots désignant l'énonciateur et le destinataire. Il s'agit des pronoms personnels et des déterminants possessifs.

Je suis allé à la plage.
"Je" est un indice de personne : l'énonciateur est le locuteur.

C

Les indices temporels

Indices temporels

Les indices de temps sont l'ensemble des mots donnant des indications sur la date ou le moment auquel est produit l'énoncé. Il s'agit d'adverbes de temps ou d'indications de date, d'heure, etc.

Hier, je suis allé à la plage.
"Hier" est un indice de temps : il indique que l'énonciateur parle le lendemain du jour où "il est allé à la plage".

D

Les indices spatiaux

Indices spatiaux

Les indices spatiaux ou d'espace sont l'ensemble des mots donnant des indications sur le lieu dans lequel est produit l'énoncé. Ce sont des marqueurs d'espace.

J'irai là-bas demain.
Dans l'exemple précédent, "là-bas" est un indicateur de lieu.

II

L'auteur, le narrateur et le personnage

A

L'auteur

Auteur

L'auteur est la personne qui écrit l'œuvre. C'est une personne réelle.

Chateaubriand, Tolstoï et Thomas Mann sont des auteurs.

B

Le narrateur

Narrateur

Le narrateur est celui qui raconte l'histoire. Son point de vue peut être interne (majoritairement 1re personne), externe (3e personne) ou omniscient (3e personne).

Dans Jane Eyre, de Charlotte Brontë, la narratrice Jane Eyre est le personnage principal du roman.

Point de vue externe

Dans un récit dont le point de vue est externe, le narrateur ne fait pas partie de l'histoire. Il se contente d'être un observateur extérieur.

Avec le temps, la cousine Bette avait contracté des manies de vieille fille, assez singulières. Ainsi, par exemple, elle voulait, au lieu d'obéir à la mode, que la mode s'appliquât à ses habitudes, et se pliât à ses fantaisies toujours arriérées. Si la baronne lui donnait un joli chapeau nouveau, quelque robe taillée au goût du jour, aussitôt la cousine Bette retravaillait chez elle, à sa façon, chaque chose, et la gâtait en s'en faisant un costume qui tenait des modes impériales et de ses anciens costumes lorrains. Le chapeau de trente francs devenait une loque, et la robe un haillon.

Honoré de Balzac

La Cousine Bette

1846

Point de vue interne

Dans un récit dont le point de vue est interne, le narrateur fait partie du récit. Il peut raconter le récit à la 1re personne ou s'effacer derrière le regard d'un personnage.

Elle était assise, au milieu du banc, toute seule ; ou du moins il ne distingua personne, dans l'éblouissement que lui envoyèrent ses yeux. En même temps qu'il passait, elle leva la tête ; il fléchit involontairement les épaules ; et, quand il se fut mis plus loin, du même côté, il la regarda.

Stendhal

L'Éducation sentimentale

1869

Point de vue omniscient

Dans un récit dont le point de vue est omniscient, le narrateur ne fait pas partie du récit mais il connaît tout des personnages et de l'histoire.

Vers le mois d'octobre 1829, monsieur Simon Babylas Latournelle, un notaire, montait du Havre à Ingouville, bras dessus bras dessous avec son fils, et accompagné de sa femme, près de laquelle allait, comme un page, le premier clerc de l'Étude, un petit bossu nommé Jean Butscha. Quand ces quatre personnages, dont deux au moins faisaient ce chemin tous les soirs, arrivèrent au coude de la route qui tourne sur elle-même comme celles que les Italiens appellent des corniches, le notaire examina si personne ne pouvait l'écouter du haut d'une terrasse, en arrière ou en avant d'eux, et il prit le médium de sa voix par excès de précaution.

Honoré de Balzac

Modeste Mignon

1844

C

Le personnage

Personnage

Le personnage est une personne fictive, inventée par l'auteur dans une œuvre littéraire.

Le Petit Prince est un personnage fictif inventé par Saint-Exupéry.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.