Quatrième 2016-2017
Kartable
Quatrième 2016-2017

Les accents et les signes auxiliaires

I

Les accents

Les différents accents sont :

  • L'accent aigu : é
  • L'accent grave : è
  • L'accent circonflexe : ^
  • Les trémas : ¨

Les accents modifient la prononciation d'une voyelle.

La lettre "e" se prononce différemment dans les mots "chèvre" et "bélier", selon son accentuation.

Pour savoir quand il faut mettre un accent, on peut découper un mot par syllabe :

  • Si la syllabe contenant le son "é" ou "è" se termine par une consonne, on ne met pas d'accent.
  • Si la syllabe contenant le son "é" ou "è" se termine par une voyelle, on met un accent.

On prend le mot "terrible" dans lequel on entend le son "é" dans la première syllabe "ter".
On découpe par syllabes : ter/ri/ble.
La première syllabe "ter" se termine par la consonne "r". On ne met donc pas d'accent.

On prend le mot "régulièrement" dans lequel on entend le son "é" dans la première syllabe et le son "è" dans la quatrième syllabe.
On découpe par syllabes : ré/gu/li/è/re/ment
La première syllabe "ré" se termine par la voyelle "e", on met un accent. La quatrième syllabe correspond à la voyelle "e" sur laquelle il convient également de mettre un accent. On met donc deux accents, un aigu et un grave.

Pour choisir entre l'accent grave "è" et l'accent aigu "é", il faut observer la syllabe qui suit celle où il y a un accent :

  • Si elle contient un "e" muet, on met un accent grave "è".
  • Si elle ne contient pas de "e" muet, on met un accent aigu "é".

On prend le mot "père" dans lequel il y a un accent sur le "e" de la première syllabe.
pè/ re
Dans la syllabe suivante "re", il y a un "e" muet. On met donc un accent grave : père.

On prend le mot "clémentine" dans lequel il y a un accent sur le "e" de la première syllabe.
Clé/men/ti/ne
Dans la syllabe suivante "men", il n'y a pas de "e" muet. On met donc un accent aigu : clémentine.

Si un mot se termine par un accent grave, on ajoute systématiquement un "s".

Après, près, exprès, auprès, très, procès, excès, dès.

II

Les signes auxiliaires

A

Le trait d'union

Trait d'union

Le trait d'union unit deux mots pour en faire un nom composé.

Une chauve-souris

Un après-midi

B

L'apostrophe

Apostrophe

L'apostrophe permet d'élider un mot quand celui-ci est suivi d'un autre mot commençant par une voyelle.

J'irai demain.

Puisqu'il le prend ainsi, je vais me mettre en colère.

L'original est resté dans la photocopieuse.

C

Le tréma

Le tréma

Le tréma est un signe auxiliaire qui permet de préciser la façon dont on va prononcer une voyelle.

Le tréma s'utilise sur les voyelles "e", "i" et "u" : ë, ï, ü.

Anaïs promène son chien Elly.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.