Quatrième 2015-2016
Kartable
Quatrième 2015-2016

Employer le futur de l'indicatif et le conditionnel présent

I

Employer le futur simple

A

La valeur générale du futur simple

Valeur générale du futur

Le futur simple est essentiellement utilisé pour exprimer une action à venir.

Il viendra demain.
Dans l'exemple précédent, le futur simple du verbe "venir" exprime une action à venir le lendemain.

B

Le futur simple exprimant un ordre atténué

Futur exprimant un ordre atténué

Le futur simple peut aussi exprimer un ordre de façon plus atténuée qu'à l'impératif ou au subjonctif.

Tu rangeras ta chambre ce soir.
Dans l'exemple précédent, le locuteur donne un ordre à son interlocuteur, mais de façon moins violente que s'il avait dit : "Range ta chambre ce soir !"

C

Le futur simple exprimant une intention

Futur exprimant une intention

Le futur simple peut exprimer une intention ou une probabilité.

Le facteur n'est pas passé aujourd'hui, il viendra demain.
Dans l'exemple précédent, le verbe "venir" au futur simple exprime la probabilité presque certaine du passage du facteur.

D

Le futur de vérité générale

Futur de vérité générale

Le futur de vérité générale est utilisé pour énoncer une vérité universelle (avec "toujours", "souvent", "jamais").

Un chien ne miaulera jamais.
Dans l'exemple précédent, le futur simple du verbe "miauler" exprime quelque chose de vrai à toutes les époques et partout.

E

Le futur historique ou de narration

Futur historique ou de narration

Le futur historique ou de narration est employé pour exprimer une action passée dans un récit.

Ravaillac tentera d'assassiner Henri IV.
Dans l'exemple précédent, le verbe "tenter" au futur simple exprime une action passée dans un cadre historique.

II

Employer le conditionnel présent

A

La valeur générale du conditionnel présent

Le conditionnel est un mode personnel qui exprime une action soumise à une condition. C'est le mode de l'imaginaire et de l'hypothèse.

Si j'étais riche, je partirais vivre à New York.
Dans l'exemple précédent, le conditionnel présent du verbe "partir" exprime un souhait soumis à une condition (la richesse).

Le conditionnel présent est souvent employé dans la proposition principale, après une proposition subordonnée de condition introduite par "si".

B

Les valeurs du conditionnel

1

Le temps de l'irréel

Le conditionnel peut exprimer des faits irréels ou possibles. Ces faits sont soumis à une condition.

Si j'avais appris ma leçon, j'aurais eu une bonne note.
Dans l'exemple précédent, le fait d'avoir une bonne note est soumis à la condition d'apprendre sa leçon.

Le conditionnel peut exprimer une incertitude ou une supposition.

Il pense qu'elle mériterait de gagner ce prix.
Dans l'exemple précédent, il est incertain qu'elle gagne le prix.

Le conditionnel peut exprimer un désir irréalisable.

Il imagine devenir pianiste. Il voyagerait partout pour donner des concerts. Il ferait aimer Chopin à tout le monde. Il jouerait avec les plus grands chefs d'orchestre.
Dans l'exemple précédent, le sujet imagine sa vie s'il était pianiste. Cela ne va pas arriver.

2

La politesse

Le conditionnel est employé dans les formulations de politesse.

Seriez-vous d'accord pour venir à midi ?
Dans l'exemple précédent, le conditionnel permet d'atténuer les propos, de se montrer poli. Dire "Venez à midi" est trop autoritaire.

3

L'indignation

Le conditionnel peut exprimer l'indignation.

Florent n'aurait jamais fait cela !
Dans l'exemple précédent, le sujet s'indigne à l'idée qu'on puisse dire que Florent aurait fait quelque chose.

4

Le futur dans le passé

Le conditionnel sert aussi à exprimer le futur dans le passé. Dans ce cas, il est toujours en lien avec un autre verbe conjugué au passé.

Enfant, il pensait qu'il deviendrait astronaute.
Dans l'exemple précédent, le sujet de la phrase ne pense plus à devenir à astronaute, c'était un souhait d'enfant. On utilise donc le conditionnel pour le verbe "devenir". Le verbe "penser", lui, est à l'imparfait.

III

Les différencier

On confond souvent la 1re personne du singulier du futur et la 1re personne du singulier du conditionnel.

  • Au futur, la 1re personne du singulier se termine par -ai.
  • Au conditionnel, la 1re personne du singulier se termine par -ais.

Pour s'aider à les différencier, on peut passer à la deuxième personne du singulier.

Je mangerai demain.
Tu mangeras demain.
Il s'agit du futur.

Je mangerais bien une pomme !
Tu mangerais bien une pomme !
Il s'agit du conditionnel.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.