Quatrième 2015-2016
Kartable
Quatrième 2015-2016

Les accords simples et complexes du verbe avec son sujet

I

La règle générale

L'accord sujet-verbe

Le verbe s'accorde en nombre avec son sujet.

Les feuilles tombent.
Dans la phrase précédente, "les feuilles" est sujet du verbe "tomber". Il s'agit d'une 3e personne du pluriel.

Aux temps composés conjugués avec l'auxiliaire "être", le participe passé s'accorde également en genre avec son sujet.

Elles sont parties.
Dans la phrase précédente, "elles" est sujet du verbe "partir". Il s'agit d'une 3e personne du féminin pluriel.

II

Les cas complexes

A

L'accord du verbe dans les tournures impersonnelles

L'accord du sujet dans les tournures impersonnelles

Dans les tournures impersonnelles, le pronom "il" n'est que sujet apparent : il ne correspond à rien. Le vrai sujet est placé ensuite et n'a pas d'influence grammaticale sur le verbe. On dit que c'est le sujet réel ou sujet sémantique.

Il était une fois une princesse endormie.
Dans la phrase précédente, "il" est le sujet apparent et "une princesse endormie" est le sujet réel.

B

L'accord du verbe avec un sujet multiple

L'accord du verbe avec un sujet multiple

Quand un verbe a un sujet multiple, il se met au pluriel.

Pierre et Paul sont allés au marché.

Si les sujets sont à la fois au masculin et au féminin, c'est toujours le masculin qui l'emporte.

Les écureuils, les chouettes et les marmottes sont partis hiberner.
Dans l'exemple précédent, le verbe "partir" a pour sujet deux noms au féminin, "chouettes" et "marmottes", et un nom au masculin, "écureuils". Il se met au masculin pluriel.

Quand un verbe a plusieurs sujets de personnes différentes, il s'accorde selon les règles de priorité suivantes :

  • La première personne ("je" ou "nous") l'emporte sur les autres. On conjugue le verbe à la première personne du pluriel.

Elle et moi sommes parties en vacances.
Dans l'exemple précédent, "moi" l'emporte sur "elle". On considère que "moi" et "elle" deviennent "nous". On conjugue le verbe à la première personne du pluriel.

Vous et nous avons passé un bon moment.
Dans l'exemple précédent, "nous" l'emporte sur "vous". On considère que "nous" et "vous" deviennent "nous". On conjugue le verbe à la première personne du pluriel.

  • La deuxième personne ("tu" et "vous") l'emporte sur la troisième. On conjugue le verbe à la deuxième personne du pluriel.

Toi et lui êtes très proches.
Dans l'exemple précédent, "toi" l'emporte sur "lui". On considère que "toi" et "lui" deviennent "vous". On conjugue le verbe à la deuxième personne du pluriel.

Vous et les enfants avez beaucoup voyagé.
Dans l'exemple précédent, "vous" l'emporte sur "les enfants". On considère que "vous" et "ils" deviennent "vous". On conjugue le verbe à la deuxième personne du pluriel.

C

Les pièges selon la place du sujet

Lorsque le sujet est inversé, c'est-à-dire placé après le verbe, le verbe s'accorde quand même avec ce sujet.

Combien de pommes va-t-il acheter ?
Dans l'exemple précédent, le verbe s'accorde avec le sujet inversé "il", et non pas avec le nom qui le précède.

Le sujet peut aussi être séparé du verbe par un pronom complément. Dans ce cas, il ne faut pas accorder le verbe avec le pronom mais bien avec le sujet.

Les cerises sont délicieuses ; Julie les dévore.
Dans l'exemple précédent, le sujet de la proposition "Julie les dévore" est "Julie". Le sujet est séparé du verbe "dévorer" par le pronom "les". "Les" est un pronom personnel COD au féminin pluriel. Le verbe ne s'accorde pas avec lui, seulement avec "Julie".

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.