Quatrième 2015-2016
Kartable
Quatrième 2015-2016

La Révolution, l'Empire et la guerre

De 1789 à 1815, pendant la Révolution et l'Empire, la France est presque continuellement en état de guerre. Pour faire face à cette situation, de nombreuses mesures sont prises dans le domaine militaire. Ces mesures, comme la conscription, mènent à l'affirmation du modèle du soldat-citoyen. Elles permettent aussi des conquêtes territoriales importantes, notamment sous l'Empire.

I

L'affirmation du soldat-citoyen

A

La France en guerre

Pendant la Révolution, la France est un État en guerre. En avril 1792, la France déclare la guerre à l'Autriche. La Prusse s'allie aux Autrichiens. L'armée de l'alliance austro-prussienne, commandée par le duc de Brunswick, tente de prendre Paris pour rétablir la monarchie absolue. En janvier 1793, après l'exécution du roi Louis XVI, une coalition européenne se forme contre la France révolutionnaire. De plus, entre 1793 et 1796, une guerre civile agite l'ouest de la France : c'est la guerre de Vendée, qui oppose républicains et royalistes contre-révolutionnaires.

B

L'émergence du modèle du soldat-citoyen

1

La Garde nationale

La première Garde nationale est créée par la municipalité de Paris en juillet 1789. C'est une milice composée de citoyens bénévoles, dont le rôle est de maintenir l'ordre public. Rapidement, de très nombreuses communes de France créent leur propre Garde nationale. Les Gardes nationales deviennent une force révolutionnaire notable. Elles prennent notamment part à la prise du palais des Tuileries, le 10 août 1792. En février 1793, le port de l'uniforme des Gardes nationales est étendu à toute l'infanterie française.

Infanterie

L'infanterie est l'ensemble des troupes d'une armée qui combattent à pied. Elle est composée de soldats appelés fantassins.

-
Un soldat de la Garde nationale (tableau datant de 1791)

Par Rama, via Wikimedia Commons

2

Appel aux volontaires et levée en masse (1792 − 1793)

Face à l'hostilité des monarchies européennes, des mesures sont prises pour augmenter le nombre de soldats dans l'armée française. Ces mesures contribuent grandement à l'affirmation du modèle du soldat-citoyen. Les deux mesures principales sont :

  • L'appel aux volontaires du 11 juillet 1792, après que l'Assemblée a déclaré "la Patrie en danger".
  • La "levée en masse" ordonnée le 23 août 1793 : mobilisation obligatoire de tous les hommes célibataires âgés de 18 à 25 ans.
3

Le service militaire obligatoire (1798)

L'instauration d'un service militaire obligatoire (conscription) par la loi Jourdan du 5 septembre 1798 est le point d'aboutissement de l'affirmation du modèle du soldat-citoyen. Elle oblige tous les citoyens à effectuer cinq ans de service militaire.

Extraits de la loi Jourdan du 5 septembre 1798 :

Article 1.
Tout Français est soldat et se doit à la défense de la patrie. [...]

Article 15.
La conscription militaire comprend tous les Français depuis l'âge de vingt ans accomplis jusqu'à celui de vingt-cinq ans révolus.

II

Les conquêtes territoriales pendant la Révolution et l'Empire

A

Les victoires des armées révolutionnaires

Grâce à l'engagement de volontaires et à la levée en masse, les armées françaises parviennent à repousser les envahisseurs. Deux batailles notables permettent la victoire :

  • La bataille de Valmy le 20 septembre 1792, pendant laquelle l'armée française repousse l'armée prussienne du duc de Brunswick, qui marche sur Paris.
  • La bataille de Fleurus le 26 juin 1794, pendant laquelle l'armée française vainc l'armée des coalisés et la repousse en dehors des frontières de la France.

Grâce à ces victoires, certains territoires sont annexés par la France, notamment une vaste région correspondant à la Belgique actuelle. Enfin, l'armée de la Convention parvient aussi à vaincre les insurgés vendéens.

-

Victoires et conquêtes des armées révolutionnaires (1793 − 1795)

B

Les conquêtes napoléoniennes

Napoléon Bonaparte (1769 − 1821) se fait sacrer empereur le 2 décembre 1804. Il entreprend la conquête de l'Europe à partir de 1803. Il remporte de grandes victoires comme à Austerlitz le 2 décembre 1805.

Les guerres napoléoniennes, qui sont très meurtrières, permettent une importante expansion territoriale de l'Empire, qui place sous sa domination l'Espagne, toute la péninsule italienne et une vaste partie du Saint Empire romain germanique, qui est dissous en 1806.

En 1812, Napoléon tente d'envahir la Russie, mais cette campagne est un désastre. Vaincu, il abdique en 1814. Après avoir brièvement repris le pouvoir (pendant les Cent jours) il est vaincu à la bataille de Waterloo le 18 juin 1815.

-

L'expansion maximale du territoire de l'Empire (1812)

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.