Quatrième 2015-2016
Kartable
Quatrième 2015-2016

Les traites négrières et l'esclavage au XVIIIe siècle

Au XVIIIe siècle, les Européens utilisent un phénomène ancien, la traite négrière, pour valoriser économiquement l'Amérique.

Ils mettent en place le commerce triangulaire qui consiste à échanger des produits européens contre des esclaves en Afrique, puis de vendre ces esclaves en Amérique afin d'acheter des produits coloniaux qui permettent de réaliser des profits importants une fois vendus en Europe. Ce commerce triangulaire permet l'enrichissement des Européens.

Les esclaves traversent l'Atlantique et vivent dans des conditions extrêmement pénibles, beaucoup en meurent. Quelques voix s'élèvent pour dénoncer l'esclavage.

I

La mise en place du commerce triangulaire

A

L'esclavage, un phénomène ancien

L'esclavage existe depuis l'Antiquité, mais prend son essor au XVIIIe siècle :

  • Les Romains, les Égyptiens, les Carthaginois capturent et achètent des esclaves. Par exemple, Jules César, lors de la conquête de la Gaule, capture de nombreux Gaulois qui deviennent des esclaves.
  • À partir du VIIe siècle, l'expansion musulmane stimule la traite négrière. Les marchands arabes et berbères achètent des esclaves noirs qui sont ensuite utilisés dans le monde arabe et jusqu'en Asie. On parle alors de la traite orientale.
  • Au XVIIIe siècle, les Européens veulent valoriser les terres du continent américain. Ce continent manque de population et les Européens mettent en place la traite atlantique, dans le but d'importer des esclaves en Amérique.

Traite négrière

La traite négrière est le commerce des esclaves noirs d'Afrique.

La traite négrière se décompose en plusieurs traites :

  • La traite orientale a été mise en place par les Arabes et les Ottomans du VIIe siècle au XXe siècle. Elle a fait plus de 17 millions de victimes.
  • La traite intra-africaine concerne les esclaves africains qui restent en Afrique.
  • La traite atlantique a été réalisée par les Européens et a fait plus de 12 millions de victimes en un siècle.
B

Le commerce triangulaire

La traite atlantique utilise des routes commerciales dont le tracé forme un triangle entre l'Europe, l'Afrique et l'Amérique. À ce titre, on parle de commerce triangulaire :

  • Des navires européens, les bateaux négriers, partent d'Europe chargés de produits européens comme du textile, des fusils, de l'alcool, des bijoux, etc.
  • En Afrique, ils échangent auprès des chefs locaux africains leurs produits européens contre des esclaves.
  • Les esclaves traversent ensuite l'océan Atlantique et sont vendus en Amérique.
  • Le gain réalisé par la vente des esclaves permet d'acheter des produits coloniaux : sucre, café, cacao, indigo, etc.
  • Ces produits sont ensuite transportés et vendus en Europe.
  • Les armateurs réalisent d'importants profits.
-

Le commerce triangulaire

II

Le sort des esclaves

A

La réduction en esclavage et le transport des esclaves

En Afrique, différents moyens permettent de réduire des personnes en esclavage :

  • Dans les guerres entre royaumes africains, les prisonniers deviennent des esclaves.
  • Certaines condamnations pour dettes ou pour crimes peuvent avoir pour conséquence une réduction à l'esclavage.
  • Les razzias, des attaques de guerriers dans des villages afin de capturer des esclaves, sont très fréquentes.
  • Enfin, les enfants d'esclaves le deviennent automatiquement.

La traversée de l'Atlantique est très éprouvante pour les esclaves :

  • Le voyage dure plusieurs semaines.
  • Les esclaves sont nus, allongés et entassés les uns sur les autres.
  • Ils ignorent le sort qui leur est réservé.
  • Une attention est portée à leurs conditions sanitaires. Des chirurgiens sont embarqués afin de veiller à la santé des esclaves. L'objectif de ce suivi ne relève pas d'une logique de bienveillance, il s'agit d'éviter la mort des esclaves qui représentent un profit.
  • Au total, plus de 12 millions d'esclaves ont traversé l'Atlantique.
  • La mortalité pendant le trajet est d'environ 11%.
B

La vie des esclaves en Amérique

Les esclaves occupent environ 80% de la population en Amérique. Ils occupent différentes fonctions :

  • Les esclaves dans les mines doivent affronter des conditions extrêmement difficiles.
  • Les "nègres de jardin" sont utilisés dans les plantations (surtout les plantations de canne à sucre) dans lesquelles le travail est très éprouvant.
  • Enfin, les "nègres de case" sont des domestiques. Leurs conditions sont moins pénibles, mais ils restent tout de même dépendants de la volonté de leur maître.
  • Beaucoup d'esclaves meurent à cause des conditions de travail extrêmement pénibles.
  • Certains esclaves s'enfuient et vivent cachés dans les bois, on parle alors de marronnage.
  • Quelques esclaves sont affranchis.

Le Code noir (1685) définit le statut des esclaves. Par certaines dispositions, ils sont considérés comme des hommes :

  • L'esclave doit être baptisé et enterré.
  • Quelques dispositions obligent les maîtres des esclaves à les nourrir quotidiennement, à les vêtir. Il est interdit de séparer une femme de son enfant impubère. Les châtiments corporels trop violents sont interdits.
  • Dans la pratique, ces dispositions sont peu appliquées.

L'esclave reste avant tout un bien "meuble" :

  • Il peut être vendu et transmis par héritage.
  • Il ne peut posséder de patrimoine et ne peut pas aller en justice.
  • Il subit des châtiments très violents, allant jusqu'à la mort, en cas de rébellion ou de fuite.

Marronnage

Le marronnage est le nom donné à la fuite d'un esclave en dehors de la propriété de son maître. Ces esclaves, appelés les Nègres marrons, vivent éloignés dans les forêts et les montagnes. Ces communautés, dont certaines existent encore de nos jours, ont transmis les modes de vie d'Afrique.

Les Bishinengue sont une communauté de Nègres marrons en Guyane et au Surinam.

III

Les conséquences de l'esclavage

A

Les conséquences économiques

La traite atlantique permet l'enrichissement de ceux qui se livrent à ce commerce :

  • Les chefs locaux africains qui livrent les esclaves aux Européens bénéficient des produits européens et deviennent plus puissants.
  • Les chefs de plantations, ou colons, en Amérique, bénéficient d'une main-d'œuvre gratuite et les économies coloniales prospèrent par l'utilisation des esclaves.
  • Les armateurs européens ainsi que les capitaines des négriers s'enrichissent grâce à ce commerce très lucratif.
  • Cet enrichissement profite aux villes portuaires de l'Atlantique (Nantes, Bordeaux, Liverpool, etc.) dont l'activité commerciale augmente très fortement.
  • Les États européens encouragent ce commerce en donnant des primes ou des monopoles à des compagnies commerciales.

L'Afrique, quant à elle, est privée d'une partie importante de sa population.

B

Les contestations de l'esclavage

Plusieurs contestations de l'esclavage apparaissent au XVIIIe siècle :

  • Des révoltes d'esclaves ont lieu, mais elles sont durement réprimées.
  • En 1791, les esclaves de la colonie française de Saint-Domingue (Haïti), sous la conduite de Toussaint Louverture, mènent une révolte et obtiennent leur liberté.
  • Les personnes qui dénoncent l'esclavage sont des abolitionnistes.
  • Les Lumières dénoncent l'esclavage, assimilé à une entrave aux "droits naturels" des hommes.
  • La société des amis des Noirs est créée à Londres en 1787 puis à Paris.
  • Il faut cependant attendre le XIXe siècle pour voir l'abolition définitive de l'esclavage, comme en France en 1848 sous l'action de Victor Schœlcher.
pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.