Se connecter
ou

L'expression de la conjecture et de l'hypothèse

I

L'expression de la conjecture

A

Avec le futur

Futur hypothétique

Le futur peut servir en espagnol à exprimer la conjecture.

No tardará mucho.
Il ne devrait pas beaucoup tarder.

B

Avec le conditionnel

La conjecture dans le passé

Le conditionnel, parfois également appelé futur du passé, sert à exprimer une conjecture dans un contexte passé.

Lo esparábamos todos : no tardaría mucho.
Nous l'attendions tous : il n'allait sûrement pas beaucoup tarder.

C

Avec Deber de

La probabilité

L'espagnol peut aussi exprimer la probabilité au moyen de :

deber de + infinitif

Debe de tener veinte años.
Il doit avoir vingt ans.

II

L'expression de l'hypothèse

A

Adverbe + subjonctif

Quizá(s) / Tal vez / Acaso + subjonctif

Pour exprimer l'hypothèse, l'espagnol emploie les adverbes quizás ou tal vez en début de phrase dans la tournure :

quizá(s) tal vez / acaso + subjonctif

Quizás venga.
Peut-être viendra-t-il.

Tal vez cante esta noche.
Peut-être chantera-t-il ce soir.

Acaso esté en casa ahora.
Peut-être est-il chez lui maintenant.

Afin d'exprimer une hypothèse plus atténuée, on peut utiliser quizás, tal vez ou acaso après un verbe à l'indicatif.

Tiene razón quizás.
Il a peut-être raison. (Dans cet exemple, on est presque certain qu'il a raison.)

B

Forme verbale + subjonctif

Forme verbale + subjonctif

En espagnol, on peut également employer des tournures avec des verbes conjugués pour exprimer l'hypothèse. Ces formes seront suivies du mode subjonctif. On utilisera par exemple :

  • Puede que
  • Es posible que
  • Es probable que

Puede que tengan razón.
Il se peut qu'ils aient raison.

C

A lo mejor + indicatif

A lo mejor+ indicatif

L'espagnol peut aussi exprimer l'hypothèse avec :

A lo mejor + indicatif

A lo mejor está en casa.
Peut-être est-il à la maison.