Se connecter
ou

Etudier un extrait de l'Ile des esclaves de Marivaux

Difficulté
2-5 MIN
5 / 8

On donne le texte suivant extrait de la pièce L'Île des esclaves de Marivaux.

IPHICRATE :
Cléanthis m'a dit que tu voulais t'entretenir avec moi ; que me veux-tu ? As-tu encore quelques nouvelles insultes à me faire ?

ARLEQUIN :
Autre personnage qui va me demander encore ma compassion. Je n'ai rien à te dire, mon ami, sinon que je voulais te faire commandement d'aimer la nouvelle Euphrosine ; voilà tout. À qui diantre en as-tu ?

IPHICRATE :
Peux-tu me le demander, Arlequin ?

ARLEQUIN :
Eh ! Pardi oui, je le peux, puisque je le fais.

IPHICRATE :
On m'avait promis que mon esclavage finirait bientôt, mais on me trompe, et c'en est fait, je succombe ; je me meurs, Arlequin, et tu perdras bientôt ce malheureux maître qui ne te croyait pas capable des indignités qu'il a souffertes de toi.

ARLEQUIN :
Ah ! Il ne nous manquait plus que cela et nos amours auront bonne mine. Écoute, je te défends de mourir par malice; par maladie, passe, je te le permets.

IPHICRATE :
Les dieux te puniront, Arlequin.

1

Que représentent les deux personnages d'un point de vue social et quels rôles jouent-ils dans le déroulement de la scène ?

2

Quel personnage domine et au moyen de quels arguments ?

3

Quel est l'enjeu de la scène ?

Précédent Suivant