Se connecter
ou

Identifier la préciosité et le burlesque

Difficulté
2-5 MIN
2 / 8

Le texte suivant, extrait de Le Grand Cyrus de Madame de Scudéry, appartient-il à la préciosité ou au burlesque ? Justifier la réponse.

Cléomire est grande et bien faite ; tous les traits de son visage sont admirables ; la délicatesse de son teint ne se peut exprimer ; la majesté de toute sa personne est digne d'admiration et il sort je ne sais quel état de ses yeux qui imprime le respect dans l'âme de tous ceux qui la regardent... Sa physionomie est la plus belle et la plus noble que je vis jamais, et il paraît une tranquillité sur son visage qui fait voir clairement qu'elle est celle de son âme. On voit même en la voyant seulement que toutes ses passions sont soumises à raison et ne font point de guerre intestine dans son cœur ; en effet je ne pense pas que l'incarnat qu'on voit sur ses joues ait jamais passé ses limites et se soit épanché sur tout son visage, si ce n'a été par la chaleur de l'été ou par la pudeur, mais jamais par la colère ni par aucun dérèglement de l'âme ; ainsi Cléomire étant toujours également tranquille, est toujours également belle...

Précédent Suivant