Identifier le moment de l'énonciation Exercice fondamental

Quand se situe l'extrait suivant, extrait de la correspondance de Voltaire à Diderot?

De Voltaire à Diderot, 14 août 1776.
N'ayant pas été assez heureux, monsieur, pour vous voir et pour vous entendre, à votre retour de Pétersbourg, rien ne pouvait mieux m'en consoler que l'apparition de votre ami, M. de Limon. Il est vrai que ma détestable vieillesse, accablée de maladies continuelles, ne m'a pas permis de jouir de sa société autant qu'il m'en a inspiré la passion. Je n'ai fait qu'entrevoir son extrême mérite, et j'ai souhaité qu'il se trouvât beaucoup de Platons semblables auprès des Denis.

Quand se situe l'extrait suivant tiré des Lettres persanes de Montesquieu ?

Nous partirons demain pour Marseille ; notre séjour n'y sera pas long. Le dessein de Rica et le mien est de nous rendre incessamment à Paris, qui est le siège de l'empire d'Europe. Les voyageurs cherchent toujours les grandes villes, qui sont une espèce de patrie commune à tous les étrangers.
Adieu ; sois persuadé que je t'aimerai toujours.
De Liourne, le 12 de la lune de Saphar, 1712.

Quand se situe l'extrait suivant tiré de Ceux de 14 de Maurice Genevoix ?

Le 11 Mars, des Eparges.
"Je suis dans la chambre du curé, celle dont je t'ai parlé souvent et où l'on est tout près des boches. Ils ont appris pendant l'affaire, ou avant, que nous avions là un poste de commandement ; et ils ont tiré à gros calibre : un 210 a salement aplati une moitié de la maison ; un 150, qui a crevé le toit, est tombé dans la pièce voisine, près de l'horloge au carillon clair, et n'a pas éclaté.

Quand se situe l'extrait suivant tiré des Lettres de Madame de Sévigné ?

Paris, mercredi 16 mars 1672
Vous me demandez, ma chère enfant, si j'aime toujours bien la vie. Je vous avoue que j'y trouve des chagrins cuisants ; mais je suis encore plus dégoûtée de la mort : je me trouve si malheureuse d'avoir à finir tout ceci par elle que si je pouvais retourner en arrière je ne demanderais pas mieux.

Quand se situe l'extrait suivant tiré du Journal d'Anne Frank ?

Samedi 11 juillet 1942
Papa, Maman et Margot ont encore du mal à s'habituer au carillon de la Westertoren, qui sonne tous les quarts d'heure. Moi pas, je l'ai tout de suite aimé, et surtout la nuit, c'est un bruit rassurant. Il t'intéressera peut-être de savoir quelle impression cela me fait de me cacher, eh bien, tout ce que je peux te dire, c'est que je n'en sais encore trop rien.

Quand se situe l'extrait suivant, tiré des Lettres de Napoléon à Joséphine ?

Chanceaux, le 24 ventôse, en route pour l'armée d'Italie
Je t'ai écrit de Châtillon, et je t'ai envoyé une procuration pour que tu touches différentes sommes qui me reviennent... Chaque instant m'éloigne de toi, adorable amie, et à chaque instant je trouve moins de force pour supporter d'être éloigné de toi.

Quand se situe l'extrait suivant extrait d'une lettre à Élisabeth de Descartes ?

6 octobre 1645
Madame,
Je me suis quelquefois proposé un doute : savoir s'il est mieux d'être content et gai, en imaginant les biens qu'on possède être plus grands et plus estimables qu'ils ne sont, et ignorant ou ne s'arrêtant pas à considérer ceux qui manquent, que d'avoir plus de considération et de savoir, pour connaître la juste valeur des uns et des autres, et qu'on devienne plus triste.

Quand se situe l'extrait suivant, extrait d'une lettre d'un poilu à sa femme ?

Le 28 décembre 1914.
Ma bien chère Alice,
Nous sommes de nouveau en réserve pour quatre jours, au village des Brebis. […] Quatre jours aux tranchées, quatre jours en réserve. Nos quatre jours de tranchées ont été pénibles à cause du froid et il a gelé dur, mais les Boches nous ont bien laissés tranquilles. Le jour de Noël, ils nous ont fait signe et nous ont fait savoir qu'ils voulaient nous parler. C'est moi qui me suis rendu à trois ou quatre mètres de leur tranchée d'où ils étaient sortis au nombre de trois pour leur parler.

Quand se situe l'extrait suivant, extrait d'une lettre de Juliette Drouet à Victor Hugo ?

Paris, 17 août 73, dimanche soir, 5 h. ¾
Comme je ne veux pas que tu te déshabitues de mes pattes de mouches, je t'en fourre encore ce soir au nez et à la barbe du bon Robelin qui s'imagine que je me livre à la littérature épistolaire avec fureur et qui me demande : Quand cela paraîtra ? Bonne question n'est-ce pas ?

Quand se situe l'extrait suivant, extrait du journal intime des frères Goncourt ?

7 Avril 1861
Tout ce monde parti, nous restons un peu à causer avec Flaubert. Nous parle de sa manie de jouer et de déclamer avec fureur son roman à mesure qu'il écrit, s'égosillant tant qu'il épuise de pleines cruches d'eau, s'enivrant de son bruit jusqu'à faire vibrer un plat de métal pareil à celui qu'il a ici, si bien qu'un jour, à Croisset, il se sentit quelque chose de chaud lui monter de l'estomac et qu'il eut peur d'être pris de crachements de sang.