Devenir Premium
Se connecter
ou

Reconnaître un genre de la littérature engagée Exercice fondamental

Difficulté
<2 MIN
4 / 8

À quel genre de la littérature engagée appartient l'extrait suivant, tiré du Dernier jour d'un condamné de Victor Hugo ?

Condamné à mort !
Voilà cinq semaines que j'habite avec cette pensée, toujours seul avec elle, toujours glacé de sa présence, toujours courbé sous son poids.
Autrefois, car il me semble qu'il y a plutôt des années que des semaines, j'étais un homme comme un autre. Chaque jour, chaque heure, chaque minute avait son idée. Mon esprit, jeune et riche, était plein de fantaisies. Il s'amusait à me les dérouler les unes après les autres, sans ordre et sans fin, brodant d'inépuisables arabesques cette rude et mince étoffe de la vie. C'étaient des jeunes filles, de splendides chapes d'évêque, des batailles gagnées, des théâtres pleins de bruit et de lumière, et puis encore des jeunes files et de sombres promenades la nuit sous les larges bras des marronniers. C'était toujours fête dans mon imagination. Je pouvais penser à ce que je voulais, maintenant, je suis captif. Mon corps est aux fers dans un cachot, mon esprit est en prison dans une idée.