Se connecter
ou

L'Union européenne dans la mondialisation

L'Union européenne est une puissance économique complète. C'est un espace productif de premier ordre et elle constitue le premier pôle d'échanges dans le monde. La construction européenne, qui a permis l'émergence du plus riche marché commun de la planète et sa bonne insertion dans la mondialisation sont les facteurs de cette réussite économique. Toutefois, l'influence internationale de l'Europe est mitigée. Son rayonnement culturel est indéniable et se manifeste par une forte attractivité sur les touristes et les migrants. Cependant, son influence politique est plus faible, car elle souffre d'un manque de coordination des États qui la composent.

I

Une puissance complète

A

Un espace productif à l'échelle mondiale

L'Union européenne est une puissance économique. Elle assure 22 % du PIB mondial, ce qui la classe au deuxième rang mondial derrière les États-Unis en 2015. L'Union européenne à 28 est la deuxième puissance agricole mondiale, elle fournit plus de 10 % de la production mondiale. Quatre pays européens font partie des 20 plus gros producteurs mondiaux. L'industrie européenne, malgré un recul, fournit 20 % de la production mondiale et se distingue dans de nombreux secteurs (luxe, agroalimentaire, aéronautique, armement, énergie, transport, etc.). Enfin, l'économie de l'UE est majoritairement orientée vers le secteur tertiaire qui regroupe plus de 71 % de ses salariés.

B

Un pôle des échanges

L'Union européenne est au cœur des flux d'échanges de la mondialisation. Espace productif de premier ordre, elle joue un rôle important dans le commerce international en exportant et en important des biens matériels et immatériels. En dehors du commerce intracommunautaire (environ 60 % du commerce international des États membres), elle représente entre 15 % et 25 % des exportations mondiales de marchandises et de services.

Elle est donc la première puissance commerciale devant la Chine et les États-Unis, même si sa part décroît face aux pays émergents. L'Europe est aussi une puissance financière de premier ordre. Elle est le premier investisseur mondial et la première destination des IDE.

IDE

Les IDE (Investissements Directs à l'Étranger) sont le capital investi à l'étranger par des entreprises pour y développer leurs activités économiques.Texte

II

Les facteurs de la puissance

A

La construction européenne

L'Europe a longtemps été ravagée par les guerres menées sur le continent. Après la Seconde Guerre mondiale, dans le contexte de la guerre froide, les pays européens ont entamé un processus d'intégration politique et économique. La construction européenne a ainsi permis la réalisation d'un marché commun et de politiques économiques conjointes qui ont permis le développement de son économie.

La PAC (Politique Agricole Commune) a renforcé la puissance agricole européenne qui est désormais l'une des premières au monde.

Des projets industriels européens ont permis aux États membres d'affronter les défis du développement des technologies de pointe.

Airbus et Ariane, entreprises européennes, comptent parmi les plus grandes entreprises mondiales d'aéronaval et d'aérospatial.

Enfin, la création de l'Euro a permis de consolider le marché commun et de mettre en circulation une monnaie forte.

B

Une bonne insertion dans les réseaux de la mondialisation

L'Union européenne dispose d'une forte connexion aux principales routes d'échange :

  • De nombreux aéroports de dimension internationale ;
  • Une des plus importantes interfaces maritimes, la Northern Range, qui comprend de grands ports, comme Rotterdam ;
  • Une excellente intégration aux réseaux numériques.

Interface maritime

Une interface maritime est une zone de contacts et d'échanges entre l'ensemble du monde et un territoire. Les interfaces maritimes sont composées de zones industrialo-portuaires.

Les métropoles européennes sont des endroits d'impulsion de la mondialisation. À côté de Paris et Londres, les deux seules villes mondiales de l'espace européen, d'autres métropoles sont dynamiques au niveau international comme Milan, Berlin, Madrid.

La puissance économique européenne est aussi portée par le dynamisme de ses FTN. Parmi les 100 premières FTN, 25 sont européennes (Shell, BP, Total, etc.). Enfin, l'Europe composée de 28 démocraties, jouit d'un contexte politique stable et attractif.

III

Une influence internationale limitée

A

Un rayonnement culturel

Grâce à son niveau de vie élevé et à son patrimoine culturel, l'Europe attire de nombreux migrants et touristes. En effet, l'UE est le premier pôle d'immigration de la planète, avec des flux internes, provenant de l'Europe de l'Est, et des flux externes, à travers la Méditerranée. L'apport migratoire représente les deux tiers de la croissance démographique de l'Union européenne et constitue une solution au problème du vieillissement dans un continent où l'accroissement démographique ne permet plus le renouvellement des générations.

Enfin, l'Europe est la région la plus visitée avec plus de la moitié des touristes du monde, soit 588 millions de touristes en 2014.

Paris et Londres se disputent depuis des années le statut de ville la plus visitée au monde.

B

Une faible influence politique

L'Union européenne est une aire de puissance majeure sur le plan économique, mais elle ne parvient pas à s'imposer comme une puissance politique.

Le poids politique de l'Union européenne dans le monde est relativement faible, car ses pays membres peinent à parler d'une seule voix. Ainsi, les pays membres de l'Union européenne sont présents à titre personnel dans l'ONU, mais l'Union européenne elle-même n'a qu'un statut d'observatrice. L'Union européenne a la volonté de renforcer son rôle dans la gestion des conflits internationaux. Il existe même un poste de Haut représentant pour les Affaires étrangères et la sécurité. Ainsi, une armée composée de 60 000 hommes, issus de six pays européens (France, Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Luxembourg et Pologne), a été créée. Cette armée est appelée l'Eurocorps. Cependant, pour l'instant, les interventions militaires de l'UE sont très liées à celle de l'OTAN.

Durant le siège de Sarajevo, l'Europe a révélé sa faiblesse militaire. Elle a été incapable de mettre fin à ce massacre et c'est l'intervention des États-Unis qui a permis de régler le conflit.