Se connecter
ou

L'empereur Auguste

Octave Auguste (63 avant J.-C. − 14 après J.-C.) est le premier empereur romain, qui règne de 27 avant J.-C. jusqu'à sa mort. Il s'attribue des pouvoirs politiques qui sous la République étaient réservés au Sénat. Il dispose également d'importants pouvoirs religieux.

I

Octave Auguste, le premier empereur romain

A

Octave Auguste

Octave naît en 63 avant J.-C. Il est le petit-neveu et le fils adoptif de Jules César. Après l'assassinat de celui-ci, en 44 avant J.-C., Octave affronte Antoine, un général soutenu par les légions de l'Orient romain et par l'Égypte de Cléopâtre. En 31 avant J.-C. a lieu une grande bataille navale à Actium, où Octave remporte la victoire.

Suétone, un auteur romain du IIe siècle après J.-C., a décrit Octave dans son ouvrage intitulé Vie des douze Césars. Il affirme qu'Octave, malgré son pouvoir et sa richesse, avait des goûts très simples.

-

L'empereur Octave Auguste

Till Niermann via Wikimedia Commons

B

La concentration des pouvoirs

Octave accapare progressivement de nombreux pouvoirs que lui accordent le Sénat et les comices. En 27 avant J.-C., il devient le premier empereur de Rome. Le Sénat lui décerne le titre d'Auguste, ce qui accroît largement son prestige et son autorité. Les pouvoirs d'Octave Auguste sont immenses :

  • Il commande les armées de Rome.
  • Il dirige le gouvernement.
  • Il a le pouvoir de légiférer.
  • Il rend la justice.
-

L'Empire romain sous l'empereur Auguste

II

Le pouvoir religieux d'Octave Auguste

A

Octave Auguste, le Grand Pontife

Octave Auguste possède également de grands pouvoirs religieux. Il reçoit le titre de Grand Pontife, c'est-à-dire qu'il dirige la religion romaine. De plus, en tant qu'empereur, on lui voue un culte, à Rome comme dans les provinces.

B

Octave Auguste divinisé

À la mort d'Octave Auguste en 14 après J.-C., le Sénat décide de le diviniser. Cela signifie qu'Auguste devient un dieu à part entière aux yeux des Romains. En conséquence, on lui érige (ainsi qu'à son épouse Livia) de nombreux temples, comme celui de Vienne, encore visible aujourd'hui.

-

Le temple d'Auguste et Livia à Vienne

Claude via Wikimedia Commons