La Ire République de 1792 à 1799Notions

République

Du latin res publica (« la chose publique »), la république est un régime politique sans roi dans lequel la souveraineté appartient aux citoyens qui l'exercent directement ou par l'intermédiaire de représentants élus. En France, la Ire République est proclamée en 1792 et prend fin en 1804.

Levée en masse

La levée en masse est un décret de la Convention nationale de 1793 qui réquisitionne les hommes répondant à un critère d'âge pour aller combattre dans les armées républicaines contre les troupes des monarchies coalisées.

Suffrage universel

Le suffrage universel est une procédure électorale qui permet à tous les citoyens, sans distinction de richesse, d'exprimer leur voix politique par le vote. Le suffrage universel s'oppose au suffrage censitaire.

Convention nationale

La Convention nationale est une institution composée des représentants de la nation élus au suffrage universel après la chute de la monarchie constitutionnelle. Elle gouverne la Ire République de septembre 1792 à octobre 1795. D'abord dominée par les députés Girondins, elle est ensuite dirigée par les députés Montagnards.

La Terreur

La Terreur est une politique mise en œuvre par les députés Montagnards pendant 11 mois entre septembre 1793 et juillet 1794, elle a pour but d'éliminer physiquement tous les ennemis présumés de la révolution et de la république. Elle est appliquée par Robespierre à la tête du Comité de Salut public et le Tribunal révolutionnaire qui condamne sans preuve. La Terreur transforme la république en dictature répressive qui fait de nombreuses victimes.

Monarchies coalisées

Les monarchies coalisées forment une alliance composée de dix monarchies européennes gouvernées par des souverains contre-révolutionnaires qui font la guerre à la République française à partir de 1792 dans le but d'éviter la propagation des principes révolutionnaires à toute l'Europe et d'empêcher la France d'annexer de nouvelles régions.

Le Directoire

Le Directoire est un régime politique républicain contrôlé par les bourgeois. Le pouvoir exécutif est confié à cinq directeurs et les représentants de la nation sont élus au suffrage censitaire.

Coup d'État

Un coup d'État est une prise de pouvoir illégale et menée au moyen de la force dans le but de faire chuter un régime politique et d'en installer un nouveau.

Sans-culottes

Les sans-culottes sont originaires du peuple parisien et de province. Ces citoyens sont des révolutionnaires radicaux attachés à la liberté, à l'égalité et au suffrage universel. Portant le pantalon plutôt que la culotte des nobles et des bourgeois et le bonnet phrygien, les sans-culottes sont les principaux acteurs des journées insurrectionnelles de la Révolution.

Girondins

Les Girondins sont un groupe de députés élus à la Convention nationale composé de républicains modérés qui privilégient la liberté et le suffrage censitaire.

Montagnards

Les Montagnards sont un groupe de députés élus à la Convention nationale composé de républicains radicaux qui privilégient l'égalité et le suffrage universel.