Le Consulat et l'Empire napoléonien de 1799 à 1815 Notions

Consulat 

Après la Terreur de 1793 à 1794 puis le Directoire de 1795 à 1799, le Consulat est la troisième phase du régime républicain. Elle commence en 1799 avec le coup d'État du général Bonaparte et s'achève en 1804 avec la proclamation de l'Empire. Sous le Consulat, le gouvernement est entre les mains du Premier consul, Napoléon Bonaparte.

Grande Armée

La Grande Armée est le surnom donné à l'armée française pendant l'Empire entre 1804 et 1815. Dirigée par l'empereur Napoléon Ier et ses maréchaux, elle est alors l'armée la plus puissante d'Europe. Composée d'environ 700 000 « grognards » français et étrangers, elle remporte toutes ses batailles jusqu'en 1812 mais elle est décimée au cours de la campagne de Russie en 1813.

Monarchies coalisées

Les monarchies coalisées sont l'Autriche, la Prusse, la Russie et l'Angleterre. Ce sont les monarchies européennes dont les souverains contre-révolutionnaires s'allient à six reprises contre l'impérialisme napoléonien entre 1804 et 1815. Elles font la guerre à la France d'abord pour éviter la propagation des principes révolutionnaires puis pour lutter contre l'impérialisme napoléonien.

Empire

L'empire désigne un régime politique ayant à sa tête un empereur. En France, le Premier Empire commence avec le sacre l'empereur Napoléon Ier en 1804 et s'achève en 1814 lorsque ce dernier abdique. Au cours des dix années du Premier Empire, l'empereur concentre tous les pouvoirs et limite les droits et les libertés des Français : c'est une dictature. Ce terme désigne aussi l'ensemble des territoires conquis et des peuples soumis à la France. En 1812, l'Empire français s'étend sur la quasi-totalité de l'Europe de l'Ouest continentale.

« Masses de granit »

« Masses de granit » est une expression de Napoléon désignant ses réformes pour stabiliser et consolider la France après dix années de tumultes révolutionnaires. La création des lycées, de l'université, du franc germinal, de la Banque de France ou encore du Code civil font partie des « masses de granit ».

Préfets

Les préfets sont institués par Napoléon en 1800. Ces fonctionnaires représentent l'État dans les départements. Sous l'empire, Napoléon leur confie la mission de surveiller les Français pour empêcher les insurrections.

Dictature 

La dictature est forme de régime politique qui concentre tous les pouvoirs entre les mains d'un seul individu ou d'un petit groupe de personnes qui les exercent de façon autoritaire et les conservent en utilisant la force.

Impérialisme

L'impérialisme est l'ensemble des moyens politiques, économiques et culturels par lesquels un État accroît sa puissance en imposant sa domination sur d'autres régions qui perdent alors leur indépendance.

Blocus continental

Le blocus continental est la stratégie mise en œuvre par Napoléon Ier entre 1806 et 1814 afin de bloquer les échanges commerciaux entre les États d'Europe continentale et l'Angleterre.

Code civil

Le Code civil est un livre de plus de 2 000 articles juridiques codifiant les relations entre les individus composant la société civile. Publié en 1804 et rebaptisé « Code Napoléon » en 1807, il est exporté dans plusieurs États de l'empire.

Sentiment national

Le sentiment national est le ressenti d'un peuple qui, occupé et soumis à une puissance étrangère, prend conscience de son unité autour d'une langue, d'une culture, d'un destin et de valeurs communes. Il développe ainsi un sentiment d'appartenance à une nation. Le sentiment national motive un peuple à résister à l'impérialisme pour conquérir l'indépendance en tant que nation capable de se gouverner elle-même.