Se connecter
ou

La Chine des Han

-

Wikimedia Commons

Qin Shi Huangdi

Vers 259 avant J.-C. − 10 septembre 210 avant J.-C.

Chinois

En 247 avant J.-C., Qin Shi Huangdi succède à son père à la tête de leur État. Il décide alors d'unifier et de diriger tous les pays chinois, et il fonde l'empire en 221.
Qin Shi Huangdi est très impopulaire à cause des lois cruelles qu'il impose et parce qu'en 213 avant J.-C., il ordonne la destruction des livres classiques.
Quand Qin Shi Huangdi meurt en 210 avant J.-C., son fils ne parvient pas à s'imposer et à contrôler les révoltes dans les provinces chinoises.

-

Wikimedia Commons

Liu Bang (nom personnel) − Gaozu (nom impérial)

256/247 avant J.-C. − 195 avant J.-C.

Chinois

Liu Bang, issu d'une famille modeste de paysans, entre au service de la dynastie des Qin (gardien de l'ordre). À la mort du roi Qin, en 209 avant J.-C., quand les révoltes éclatent, il devient le chef d'une bande armée et s'oppose à d'autres chefs candidats à la succession du roi Qin. Finalement après une multitude de combats, il parvient à prendre le pouvoir et à devenir empereur.
Il est le fondateur de la dynastie des Han qui va régner durant quatre siècles sur la Chine.
À sa mort, Liu Bang est surnommé Han Gaozu, ce qui signifie "le grand ancêtre de la dynastie des Han".

-

Portrait traditionnel de l'empereur Wudi

Wikimedia Commons

Han Wudi

156 − 87 avant J.-C.

Chinois

Han Wudi, de la dynastie Han, a régné pendant 54 ans, c'est l'un des plus longs règnes dans l'histoire de la Chine impériale.
Son règne est marqué par des conquêtes et par une stabilisation des frontières du Nord, face aux nomades dont les assauts sont repoussés. Son long règne est aussi l'occasion d'organiser le gouvernement impérial.
Han Wudi a favorisé le développement des arts, des sciences et de la littérature en Chine. Il a également facilité les contacts avec l'Occident.