Se connecter
ou

La cité des Athéniens au Ve siècle avant J.-C.

-

Thémistocle

Wikimédia

Thémistocle

524 − 459 avant J.-C.

Athénien

Thémistocle, archonte en 493 avant J.-C., puis stratège en 490 avant J.-C., veut faire d'Athènes une grande puissance navale capable de résister à la puissance perse. Il parvient à convaincre les Athéniens de fortifier le port du Pirée et de construire des vaisseaux de guerre (les trières). Grâce à Thémistocle, les Grecs parviennent à s'unir (Sparte, Corinthe, Péloponnèse et Athènes), et à vaincre les Perses à la bataille navale de Salamine en 480 avant J.-C.

Thémistocle poursuit son objectif de faire d'Athènes une grande puissance, mais en 470 avant J.-C. ses ennemis politiques se débarrassent de lui et il est banni par l'ostracisme. Il quitte le monde grec et est finalement accueilli par le roi de Perse qui lui confie la tâche de diriger les cités grecques d'Asie Mineure. Ce qu'il fit jusqu'à sa mort (probablement un suicide) en 459 avant J.-C.

-

Buste de Périclès

armae.com

Périclès

Vers 495 − 429 avant J.-C.

Athénien

Périclès, qui a eu une longue carrière politique à Athènes, a marqué la cité de son empreinte au point que l'on parle du "siècle de Périclès" quand on parle du Ve siècle à Athènes.

Devenu chef du parti démocratique en 461 avant J.-C., puis élu quinze fois stratège de 443 à 429 avant J.-C., Périclès veut faire d'Athènes la plus grande puissance du monde grec (une puissance militaire, économique et culturelle). Cette ambition réveille les rivalités avec Sparte. Périclès utilise le trésor de la ligue de Délos pour reconstruire Athènes, en partie détruite après les guerres médiques, et pour l'embellir. Ainsi il ordonne les travaux de l'Acropole, et la construction du Parthénon dont les sculptures et décorations sont confiées à son ami Phidias. Il impose l'autorité d'Athènes aux autres cités grecques qui doivent lui payer un tribut. Après quelques révoltes, la guerre du Péloponnèse éclate finalement en 431 avant J.-C. Les Spartiates dévastent Athènes et Périclès meurt de la peste en 429 avant J.-C.