Les Empires byzantin et carolingien : deux empires chrétiensPersonnages

-

Portrait imaginaire de Charlemagne, 1512

Web Gallery of art via Wikimedia Commons

Charlemagne

2 avril 742 − 28 janvier 814

Empire carolingien

En 768, Pépin le Bref, le fondateur de la dynastie carolingienne et roi des Francs, meurt. Son fils Charles, appelé plus tard Charlemagne (Carolus Magnus en latin pour Charles le Grand), lui succède. Roi ambitieux et très croyant, il désire étendre la puissance des Francs par la conquête de nouvelles terres (Lombardie, Saxe, Bavière) et faire triompher le christianisme : en Saxe et en Bavière les populations païennes sont christianisées par la force. En Espagne, il se bat contre les musulmans.
À la fin du VIIIe siècle, Charlemagne domine une grande partie de l'Europe occidentale et fait figure de défenseur du christianisme et de la papauté. Il est alors couronné empereur par le Pape à Rome le 25 décembre 800.
À la mort de Charlemagne, en 814, son seul fils survivant, Louis le Pieux, lui succède.

-

Le baptême de Clovis par saint Rémi

Pethrus via Wikimedia Commons

Clovis

Vers 466 après J.-C. − 27 novembre 511 après J.-C.

Royaume des Francs

Clovis est le fondateur de la première dynastie des rois francs, les Mérovingiens (du nom du fondateur légendaire de la dynastie, Mérovée).

En 481, Clovis hérite de son père Childéric Ier d'un petit royaume au nord de l'ancienne Gaule. Il fait la conquête du royaume de Syagrius, le dernier représentant de l'autorité romaine, étendant ainsi son royaume jusqu'à la Loire. Il épouse une princesse chrétienne, Clothilde, la fille du roi des Burgondes.

Il se fait baptiser à Reims par l'évêque Rémi vers 496, ce qui lui permet d'obtenir le soutien du pape, des évêques et de la population gallo-romaine contre les Wisigoths. Après sa victoire à Vouillé contre les Wisigoths en 507, il fait la conquête de toute l'Aquitaine.
À la mort de Clovis, son royaume est partagé entre ses fils. Les descendants de Clovis, les Mérovingiens, règnent jusqu'au VIIIe siècle.

-

Mosaïque de la basilique de Ravenne représentant Justinien

Petar Milošević via Wikimedia Commons

Justinien Ier

Vers 482 après J.-C. − 14 novembre 565 après J.-C.

Empire byzantin

L'empereur Justinien, qui règne au VIe siècle (527 − 565) sur l'Empire romain d'Orient, rêve de rétablir l'ancienne grandeur de l'Empire romain : il fait la reconquête de terres occupées par les Germains, il reprend l'Italie, le Nord de l'Afrique et le Sud de l'Espagne. Il rassemble les anciennes lois romaines dans le Code justinien et construit des monuments splendides, comme l'église Sainte-Sophie à Constantinople, les églises de Ravenne en Italie, dont celle de Saint-Vital, magnifiquement décorée de mosaïques murales sur lesquelles Justinien se fait représenter.

Après la mort de Justinien, l'empire est attaqué de toutes parts. Il se réduit bientôt à un petit territoire composé de l'Asie Mineure, les Balkans et le Sud de l'Italie.