Devenir Premium
Se connecter
ou

Les conflits israelo-arabes Questions sur documents

Difficulté
10-15 MIN

Discours du président égyptien, Anouar el-Sadate, devant la Knesset

1977

Personne n'imaginait que le chef d'État du plus grand pays arabe, sur les épaules de qui reposent la plus grande partie du fardeau et la responsabilité principale dans le problème de la guerre et de la paix au Proche-Orient, pourrait se déclarer disposé à aller sur la terre de l'adversaire alors que nous étions encore dans un état de guerre et que nous souffrons toujours des effets de quatre guerres en trente ans. [...] Je suis venu chez vous pour qu'ensemble nous puissions construire une paix permanente et juste et éviter que soit versée une seule goutte de sang d'un seul Arabe ou d'un seul Israélien. [...] Je vous dis, en vérité, que la paix ne sera réelle que si elle est fondée sur la justice et non sur l'occupation des terres d'autrui. L'expansion ne vous apportera aucun bénéfice. [...] Il y a de la terre arabe qu'Israël a occupée et qu'il continue à occuper par la force des armes. Nous insistons sur un retrait complet de ce territoire arabe, y compris Jérusalem arabe. Jérusalem où je suis venu comme dans une cité de paix, la cité qui a été et qui sera toujours l'incarnation vivante de la coexistence entre les fidèles des trois religions. Jérusalem doit être une ville libre, ouverte à tous les fidèles. Plus important que tout cela, la ville ne doit pas être coupée de ceux qui s'y sont rendus durant des siècles. [...]

1

Où et par qui ce discours est-il prononcé ? En quoi est-ce en soi un événement historique ?

2

Quelles sont les "quatre guerres" évoquées par Anouar el-Sadate dans le document proposé ?

3

Pourquoi Anouar el-Sadate prend-il la parole devant la Knesset ?

4

Pour Anouar el-Sadate, quel semble être l'obstacle principal à l'établissement de la paix ?