Devenir Premium
Se connecter
ou

Lire, écrire, publier Cours

Le domaine d'étude "Lire, écrire, publier" a pour objectif de faire comprendre de manière complète le "fait littéraire". Le but est d'apprendre à interpréter une œuvre à partir de l'analyse des relations entre production, réception et diffusion de l'œuvre. Le travail de l'écrivain, qui va de la recherche d'idées à l'écriture et à la préparation de la réception du résultat par ses lecteurs, est particulièrement mis en lumière. La publication et l'inscription d'une œuvre théâtrale dans une époque donnée permettent de comprendre la réception de cette œuvre.

Hernani de Victor Hugo est une pièce de théâtre dont la représentation a marqué l'histoire du romantisme. Sa réception, soigneusement préparée par Victor Hugo et les jeunes romantiques, a permis d'en faire un véritable mythe. Il s'agit d'une œuvre novatrice qui a provoqué la célèbre "bataille d'Hernani" opposant classiques et romantiques.

I

Les objectifs et compétences visées par le domaine d'étude

L'objectif premier du domaine d'étude "Lire, écrire, publier" est de réfléchir sur la manière dont les auteurs créent leurs œuvres en choisissant un support précis et en s'imposant des contraintes formelles, en continuité ou en rupture avec les modèles de leur époque. Ainsi, lors du processus d'écriture, les auteurs préparent la réception de leur œuvre par le public.

Le but de ce domaine d'étude est donc une "compréhension complète du fait littéraire". Il s'agit de :

  • Mettre en perspective une œuvre littéraire dans son contexte social. Il faut étudier la façon dont une œuvre s'inscrit dans une société et analyser comment sa production, sa réception ou encore sa diffusion dépendent de cette société.
  • Plonger dans le processus de création d'un écrivain, réfléchir sur la façon dont une œuvre se construit, sur la façon dont un style se crée.
  • Revenir sur la réception d'une œuvre, car certains ouvrages, aujourd'hui considérés comme des chefs-d'œuvre littéraires, ont été jugés scandaleux au moment de leur publication et ont provoqué des débats parfois violents.
II

Les objectifs d'analyse et d'interprétation de l'œuvre et sa réception

A

Considérer le contexte historique et littéraire de la pièce

Considérer le contexte historique et littéraire de la pièce de théâtre Hernani, représentée au début de l'année 1830, permet de mieux comprendre les conditions dans lesquelles Victor Hugo a choisi de créer sa pièce, de la mettre en scène puis de la publier.

  • En 1824, des ultras, royalistes intransigeants et partisans d'un retour total à l'Ancien Régime, prennent le pouvoir des institutions et entravent les libertés publiques, dont la liberté de la presse. Avec Hernani, Victor Hugo s'inscrit explicitement dans un mouvement politique et artistique qui s'oppose à cette volonté de retour à l'Ancien Régime.
  • En 1830, le roi de France Charles X est forcé d'abdiquer suite à la révolution de Juillet pendant laquelle le peuple parisien se révolte et dresse des barricades dans les rues de Paris, revendiquant ses libertés. C'est la chute des Bourbons, remplacés alors par Louis-Philippe d'Orléans, proclamé "roi des Français" et non plus "roi de France" sous le nom de Louis-Philippe Ier. Ce nouveau régime s'installe avec le soutien de la majeure partie de l'opinion publique. Il est aussi accompagné du retour à la liberté de la presse.

La liberté dans l'art, la liberté dans la société, voilà le double but auquel doivent tendre d'un même pas tous les esprits conséquents et logiques.[...] Les ultras de tout genre, classiques ou monarchiques, auront beau se prêter secours pour refaire l'Ancien Régime de toutes pièces, société et littérature, chaque progrès du pays, chaque développement des intelligences, chaque pas de la liberté fera crouler tout ce qu'ils auront échafaudé.

Victor Hugo

Préface, Hernani

1830

Victor Hugo établit un lien entre politique et art. Il prépare ici l'affrontement entre sa pièce, libérée des règles classiques, et les auteurs classiques attachés à leurs règles fondamentales.

B

Analyser la genèse de l'œuvre et étudier les conditions de sa réception

L'analyse de la genèse de l'œuvre permet de s'interroger sur le processus de création de la pièce.

1

Une volonté de liberté

Avec la fin des guerres napoléoniennes et la Restauration, puis l'arrivée des ultraroyalistes au pouvoir, les écrivains du début du XIXe témoignent d'un sentiment de frustration et de malaise. On l'a appelé ultérieurement "le mal du siècle". Il imprègne des auteurs tels que :

  • Benjamin Constant avec Adolphe (1816)
  • Alphonse de Lamartine avec ses Harmonies poétiques et religieuses (1830)
  • Alfred de Musset avec ses Contes d'Espagne et d'Italie (1830)

Avec Hernani, Victor Hugo souhaite redonner vivacité et espoir aux jeunes romantiques. L'envie de créer une œuvre qui serait un symbole de liberté est à l'origine de l'écriture de la pièce.

Jeunes gens ayons bon courage ! Si rude qu'on nous veuille faire le présent, l'avenir sera beau. Le romantisme tant de fois mal défini n'est (…) que le libéralisme en littérature.

Victor Hugo

"Préface", Hernani

1830

2

Une volonté de créer une œuvre de référence pour le mouvement romantique

En 1825, Stendhal commence par publier un essai intitulé Racine et Shakespeare dans lequel il propose de débarrasser le théâtre du XIXe siècle des contraintes et du conformisme hérités du classicisme. Ainsi en 1827, Victor Hugo, dans la continuité du travail amorcé par Stendhal, théorise le romantisme dans la "Préface" de Cromwell et énonce sa volonté de créer une œuvre de référence à laquelle tous les romantiques pourraient s'identifier. Cette pièce illustrerait sa définition du drame romantique et permettrait de faire valoir les idées des jeunes écrivains romantiques. En 1829, dans cette perspective, il propose sa pièce Marion de Lorme à la Comédie-Française, mais elle est interdite par la censure. Il se refuse à apporter la moindre correction malgré la demande insistante du roi, alors que les ultras reviennent au pouvoir. Le triplement de sa pension annuelle n'entame pas sa détermination. Il veut imposer sa liberté d'écrire et rédiger une nouvelle œuvre de référence pour les romantiques.

3

L'écriture d'Hernani

Victor Hugo décide alors en 1829, après la censure de Marion de Lorme, d'écrire un drame romantique en renouvelant l'écriture théâtrale, tout en échappant cette fois à la censure. L'écriture d'Hernani est réalisée en un temps extrêmement bref, moins d'un mois, reflétant son empressement et son inspiration pour ce drame romantique. Son sujet est inspiré par l'Espagne où Victor Hugo s'était rendu en 1811.

  • La rédaction d'Hernani commence le 29 août 1829.
  • La pièce est achevée dès le 24 septembre 1829.
  • Le 30 septembre, Hernani est lue en privé.

L'accueil de la Comédie-Française est relativement réservé mais cette fois, malgré ces réserves, la pièce est acceptée le 25 octobre et seules quelques modifications mineures sont apportées au texte. Les répétitions débutent rapidement dans une ambiance de cabale.

4

Comprendre les conditions de diffusion et de réception de la pièce comme événement littéraire

Les conditions de diffusion et de réception de la pièce de Victor Hugo semblent propices à créer un véritable événement littéraire. Après la censure de Marion de Lorme en 1829, Victor Hugo prépare avec soin la réception de sa nouvelle pièce. Des fuites sont organisées, des parodies circulent dans la presse pour créer le scandale. Hugo réunit la jeunesse romantique, prépare ses alliés à une "bataille" : "Celle des idées, celle du progrès. C'est une lutte en commun. Nous allons combattre cette vieille littérature crénelée, verrouillée."

Même le public sera amené à jouer un rôle dans la pièce : les spectateurs en costume auront un rôle dans la représentation. Ainsi, la diffusion et la réception de la pièce sont minutieusement préparées pour en faire un événement littéraire majeur et conduire ainsi à la "bataille d'Hernani".