Devenir Premium
Se connecter
ou

Organiser ses révisions Méthodologie

En terminale, le programme de mathématiques est très dense. Pour se préparer à l'épreuve du baccalauréat, il faut donc organiser correctement ses révisions à l'avance.

Pendant l'année, l'apprentissage des chapitres
On essaye d'être toujours à jour dans la maîtrise des chapitres. Chaque fois que l'on commence un chapitre avec un professeur :

  • On prend le temps de bien comprendre le cours et les attendus du programme.
  • On mémorise par cœur les parties du cours à connaître. On peut alors en profiter pour se constituer des fiches de révisions que l'on réutilisera à l'approche du baccalauréat.
  • On identifie tous les exercices qui peuvent être demandés. Pour chacun de ces exercices, on apprend la méthode de résolution puis on s'entraîne sur l'exercice en question jusqu'à le maîtriser.

Pour maîtriser un exercice, on ne travaille pas avec la correction à côté. On se laisse un certain temps pour le résoudre seul (par exemple 15 minutes) et on rédige correctement la réponse (même si on est au brouillon). Si l'on est encore bloqué une fois le temps imparti écoulé, on s'aide de la correction pour comprendre. On peut ensuite recommencer, de nouveau seul, jusqu'à être autonome dans la résolution de l'exercice.

2 − 3 mois avant le baccalauréat, l'écriture du programme de révisions
À quelques mois du baccalauréat, il est temps de préparer son programme de révisions pour ne pas être pris par le temps. Cette étape est fondamentale, elle permet d'avoir une vue d'ensemble sur ce que l'on doit savoir faire et d'être prêt à temps.

  • On commence par lister sur une feuille l'ensemble des chapitres qu'il faut connaître et des bilans que l'on va devoir faire.
  • On établit un emploi du temps qui s'arrête une semaine avant les examens et on le complète avec les noms des chapitres ou des éléments à réviser.
  • On pense à bien noter les autres matières sur cet emploi du temps pour que l'estimation soit réaliste.

Pendant les révisions
Chaque jour, lorsque les mathématiques figurent au programme des révisions, on revoit le chapitre indiqué :

  • On effectue un rappel du cours pour vérifier qu'on le connaît par cœur.
  • On révise les exercices fondamentaux à connaître et les méthodes correspondantes pour vérifier qu'on les maîtrise.

Au fur et à mesure des chapitres, on peut s'entraîner sur des exercices type bac qui, en général, portent sur plusieurs chapitres.

Il n'est pas pertinent de commencer ses révisions par des sujets d'annales. Il faut d'abord maîtriser les fondamentaux pour être capable de faire des exercices plus difficiles. Dès que l'on termine un thème, on peut consacrer des sessions de travail à des sujets type bac.

À une semaine du bac
C'est le moment de s'entraîner sur le maximum de sujets type bac pour chacun des thèmes au programme. Chaque fois, on pense à trouver un équilibre entre les différentes matières pour avoir le temps de tout faire.

Lorsque l'on fait un sujet type bac, on se met en situation d'examen :

  • On détermine un temps imparti.
  • On s'installe au calme et on éteint son téléphone.
  • On cache la correction de l'exercice.
  • On rédige entièrement les réponses et on utilise le brouillon, comme on le fera le jour de l'épreuve.

Une fois que le temps imparti est écoulé, et pas avant, on regarde la correction pour comprendre ses erreurs et les points qui sont désormais suffisamment solides.

Travailler en regardant la correction dès que l'on bloque sur une question ne permet pas de progresser, car cela ne reflète pas les conditions réelles de l'examen.