Devenir Premium
Se connecter
ou

Comparaison et analyse de protocoles Exercice

Difficulté
5-10 MIN
4 / 8

Le paracétamol est un principe actif présent dans de nombreux médicaments anti-douleurs et anti-fièvre. Il est synthétisé à partir de 1-amino−4-hydroxybenzène et d'anhydride éthanoïque grâce à un procédé chimiosélectif.

Dans un erlenmeyer de 250 mL, on mélange 5,5 grammes de 1-amino−4-hydroxybenzène, 3,5 mL d'acide éthanoïque pur et 50 mL d'eau distillée. Après avoir adapté un réfrigérant à air, on place le ballon dans un bain-marie à 80°C le tout sous agitation jusqu'à dissolution complète du 1-amino−4-hydroxybenzène.

Une fois le 1-amino−4-hydroxybenzène dissous, on refroidit le milieu réactionnel pour le ramener à température ambiante. On rajoute alors, lentement, 7,0 mL d'anhydride éthanoïque. On réadapte le réfrigérant et on remet le ballon au bain-marie pendant 10 minutes.

Au bout de 10 minutes de chauffe, on refroidit le ballon en le plaçant dans un bain d'eau glacée. Si la précipitation ne commence pas, on peut la forcer en grattant le fond du ballon à l'aide de l'agitateur en verre. On filtre alors les cristaux sur Büchner avant de les rincer à l'eau glacée.

Le solide ainsi obtenu est mélangé avec de l'eau dans un bécher que l'on met à chauffer pour dissoudre le solide. Une fois à ébullition, le mélange est laissé à l'air ambiant pour refroidir lentement. Quant le solide précipite, on termine la recristallisation en filtrant sur Büchner avec de l'eau glacée.

On récupère le solide pour le mettre à sécher à l'étuve. Une fois sec, on mesure le point de fusion du solide à l'aide d'un banc Kofler.

Quelles sont les méthodes mises en œuvre au cours des différentes étapes de ce protocole ?