Se connecter
ou

Une analyse d'urine

Difficulté
15-20 MIN

Dans beaucoup de sports, les molécules de D-amphétamine (\(\displaystyle{\ce{C9H13N }}\)) et de D-métamphétamine (\(\displaystyle{\ce{C10H15N }}\)) sont considérées comme des produits dopants. Une analyse d'urine permet de mettre en évidence leur présence, avec un seuil de tolérance de 50,0 ng.mL−1 pour la première et de 20,0 ng.mL−1 pour la deuxième. Un sportif est considéré dopé si, dans son urine, la concentration d'une de ces espèces est supérieure au seuil de tolérance.

1

Calculer les masses molaires de ces deux molécules, respectivement notées M1 et M2.

Données : les masses molaires atomiques :

Atome\(\displaystyle{\ce{H}}\)\(\displaystyle{\ce{C}}\)\(\displaystyle{\ce{O}}\)\(\displaystyle{\ce{N}}\)
Masse molaire (g.mol−1)

1,0

12,0

16,0

14,0
2

L'analyse des urines d'un sportif donne le résultat suivant :

D-métamphétamine : 0,17 nmol.mL−1

Ce sportif est-il considéré comme dopé ?

3

Le volume d'urine testé est de 20 mL, en déduire la quantité de matière et la masse de D-métamphétamine contenue dans ce prélèvement.