La construction et l'évolution des liens sociauxNotions

Liens sociaux

Les liens sociaux sont les relations qui unissent les individus à l'intérieur d'un même groupe social ou entre plusieurs groupes sociaux.

Groupe social

Un groupe social est un ensemble d'individus liés par des normes et des valeurs communes, ainsi qu'un sentiment d'appartenance au groupe. Les groupes sociaux évoluent, certains se forment ou disparaissent avec les transformations sociales.

Cohésion sociale

La cohésion sociale désigne la force des liens qui unissent les membres d'une société. Elle est le résultat de l'intégration sociale.

Intégration sociale

L'intégration sociale est la capacité d'un individu ou d'un groupe à se faire reconnaître par la société. Un individu est donc intégré lorsqu'il occupe une place reconnue dans la société. Cette intégration s'oppose à la marginalité et à l'exclusion d'individus.

Solidarité mécanique

La solidarité mécanique repose sur la ressemblance entre les individus et se caractérise par une forte conscience collective. La solidarité mécanique caractérise les groupes sociaux traditionnels.

Solidarité organique

La solidarité organique repose au contraire sur l'interdépendance et la complémentarité entre les individus, et se caractérise par une conscience collective plus faible. C'est ce type de solidarité qui prévaut depuis que l'essor de la division sociale du travail au XIXe siècle a accentué l'interdépendance entre les individus dans les sociétés occidentales.

La division sociale du travail

La division sociale du travail désigne la répartition des activités de production entre les différents groupes et individus qui composent la société. Elle s'appuie sur la spécialisation des activités et l'interdépendance des acteurs sociaux.

Sociabilité

La sociabilité désigne l'activité par laquelle les individus forment et entretiennent des relations entre eux.

Réseau social

Un réseau social est l'ensemble des relations entre des individus ou des groupes d'individus, entretenant des liens plus ou moins forts.

Capital social

Conceptualisé par le sociologue Pierre Bourdieu, le capital social désigne l'ensemble des ressources auxquelles le réseau d'un individu lui permet d'avoir accès. L'expression « capital social » peut désigner à la fois l'ensemble des personnes qui sont mobilisables (le « carnet d'adresses » de l'individu) mais aussi les ressources économiques et culturelles mobilisées à travers elles.

Mobilité sociale

La mobilité sociale désigne le changement de position sociale d'un individu ou d'un groupe d'individus.

Inégalités sociales

Les inégalités sociales sont des différences entre les individus ou les groupes sociaux dans l'accès aux ressources valorisées par la société, qu'elles soient politiques, économiques, culturelles, etc.

Exclusion sociale

L'exclusion sociale est un processus de fragilisation du lien social qui unit un individu aux autres membres de la société. Les exclus font partie de la société mais les liens sociaux sont très faibles, ce qui ne leur permet pas d'être intégré de façon positive dans la société.

Désaffiliation

La désaffiliation est le processus par lequel un individu est exclu progressivement de la société par la perte des capitaux économiques, sociaux et culturels qu'il détenait.

Individualisme

L'individualisme est une conception de la vie sociale dans laquelle l'individu constitue la valeur centrale au détriment du groupe social. L'individualisme accorde ainsi une importance fondamentale aux libertés individuelles mais également à l'autonomie de l'individu à l'intérieur du groupe et en conséquence à la possibilité de s'affranchir des normes imposées par la société.