La coordination par le marché Notions

Marché

Le marché est un lieu fictif ou réel où se rencontrent l'offre et la demande, ce qui permet d'aboutir à la formation d'un prix.

Institutions marchandes

Les institutions marchandes fixent les règles de l'échange et protègent le droit des individus.

Droits de propriété

Les droits de propriété sont des droits dont dispose le propriétaire d'un bien pour l'utiliser comme il le souhaite (usus), pour en tirer un revenu (fructus) et pour en disposer (abusus).

Lorsque l'on achète une voiture d'occasion, il est nécessaire d'avoir une copie de la carte grise du propriétaire qui cède le véhicule et qui effectue la vente. Cela permet de s'assurer que ce véhicule lui appartient (qu'il n'est pas volé, par exemple).

Preneurs de prix

Sur un marché concurrentiel, être preneur de prix signifie qu'aucun acteur ne peut influencer le prix qui s'impose aux agents économiques.

Offre

L'offre correspond à la quantité de biens ou services que les vendeurs souhaitent vendre à un prix donné. L'offre est une fonction croissante du prix.

Demande

La demande correspond à la quantité de biens ou services que les acheteurs sont prêts à acquérir pour un certain prix. La demande est une fonction décroissante du prix.

Prix et quantité d'équilibre

Le prix qui se fixe sur un marché en concurrence pure et parfaite est un prix tel que les quantités offertes sont égales aux quantités demandées.

-

Allocation de ressources

L'allocation des ressources correspond à l'affectation des ressources rares (et notamment les facteurs de production) pour satisfaire la demande de biens et services.

Gains à l'échange

Les gains à l'échange correspondent à la satisfaction supplémentaire que les agents retirent de l'échange. On mesure les gains à l'échange par le surplus.

Surplus

Le surplus mesure le gain net total que font les consommateurs et les producteurs. C'est la différence entre le prix auquel un acheteur (un producteur) est prêt à payer (à vendre) et le prix de marché.

Si le prix de marché est de 50 € et que le consommateur était prêt à payer ce même bien 70 €, le surplus du consommateur est de 20 €.
Si le prix de marché est de 50 € et que le producteur était prêt à vendre ce même bien 30 €, le surplus du producteur est de 20 €.

Rationnement

Le rationnement est une situation de marché dans laquelle les prix ne peuvent se fixer librement sur le marché, ce qui conduit à limiter l'offre ou la demande.
Il y a rationnement de l'offre lorsque le prix effectif est supérieur au prix d'équilibre (prix plancher) et rationnement de la demande lorsque le prix effectif est inférieur au prix d'équilibre (prix plafond).

Prix plafond

Un prix plafond est un prix généralement imposé par les pouvoirs publics, au-dessus duquel un bien ou un service ne peut être vendu.

Prix plancher

Un prix plancher est un prix généralement imposé en dessous duquel un bien ou un service ne peut être vendu.

Monopole

Le monopole est une structure de marché dans laquelle il n'y a qu'un seul offreur face à un grand nombre de demandeurs. Le monopole peut-être public (la SNCF, par exemple) ou privé.

Oligopole

L'oligopole est une situation de marché caractérisée par un petit nombre d'offreurs face à un grand nombre d'acheteurs.

Concurrence monopolistique

La concurrence monopolistique est une situation de concurrence dans laquelle les entreprises (en nombre limité) différencient fortement leurs produits, de sorte à disposer d'un certain monopole pour leur propre produit. Cela leur permet d'augmenter les prix.

Pouvoir de marché

Le pouvoir de marché représente la capacité pour une entreprise à influencer le prix du marché et de le fixer au-dessus de son équilibre en situation de concurrence pure et parfaite.

Biens collectifs

Un bien collectif est un bien qui n'est pas divisible et dont la consommation par un individu supplémentaire ne réduit pas la satisfaction des autres (non rivalité). Certains biens collectifs peuvent respecter seulement un des deux principes.

L'éducation ou la défense sont des biens collectifs.

Externalités

Les externalités sont des conséquences positives ou négatives, non prises en compte par le marché, d'une action individuelle sur la collectivité.

Asymétries d'information

Les asymétries d'information sont des situations d'échange dans lesquelles une partie dispose d'informations que l'autre n'a pas.