Seconde 2015-2016
Kartable
Seconde 2015-2016

Les connecteurs logiques

I

Généralités

Un connecteur logique est un mot-outil qui relie de manière explicite et logique deux mots ou groupes de mots. Il peut s'agir :

  • D'une préposition
  • D'un adverbe
  • D'une locution adverbiale
  • D'une conjonction de coordination
  • D'une conjonction de subordination

Pour choisir un connecteur logique, il convient donc de prendre en compte non seulement le lien logique à exprimer, mais aussi la construction de la phrase. Il faut déterminer si le connecteur logique est suivi :

  • D'un groupe nominal
  • D'une proposition subordonnée
  • D'une proposition indépendante
  • D'une phrase
II

Les connecteurs d'addition et d'analogie

A

Les connecteurs d'addition

Addition

L'addition est un lien logique qui ajoute une information supplémentaire à une liste d'autres informations.

Dans un premier temps, nous ferons nos bagages. Ensuite, nous prendrons le taxi pour aller à l'aéroport.
Dans l'exemple précédent, "ensuite" établit un lien logique et supplémentaire entre "nous ferons nos bagages" et "prendrons le taxi".

Pour exprimer l'addition, on peut faire appel aux connecteurs suivants :

Introduire un groupe nominalIntroduire une proposition subordonnéeIntroduire une proposition indépendanteIntroduire une phrase
Et
Mais aussi
Ou
Ou bien
Et
De même que
Ainsi que
EtDe plus
Ensuite
Par ailleurs
En outre
B

Les connecteurs d'analogie

Analogie

L'analogie est un lien logique qui établit un rapprochement entre deux idées.

Tous les humais, les hommes comme les femmes, sont égaux.
Dans l'exemple précédent, le mot de comparaison "comme" établit une analogie entre les hommes et les femmes.

Pour exprimer l'analogie, on peut faire appel aux connecteurs suivants :

Introduire un groupe nominalIntroduire une proposition subordonnéeIntroduire une proposition indépendanteIntroduire une phrase
Comme
Tel(le) que
Comme
Tel(le) que
EtAinsi
III

Les connecteurs de cause, de conséquence et de finalité

A

Les connecteurs de cause

Cause

La cause est un lien logique qui met en valeur l'origine d'un fait ou d'un événement.

Les tomates ne poussent pas car il n'y a pas de soleil.
Dans l'exemple précédent, "car" permet d'établir un lien logique de cause entre le fait de ne pas pousser et le fait qu'il n'y a pas de soleil.

Pour exprimer la cause, on peut faire appel aux connecteurs suivants :

Introduire un groupe nominalIntroduire une proposition subordonnéeIntroduire une phrase
Suite à
En raison de
Parce que
Étant donné que
Puisque
Dans la mesure où
Car
En effet
B

Les connecteurs de conséquence

Conséquence

La conséquence est un lien logique qui met en valeur l'issue d'un fait, d'une situation ou d'un événement.

Il neige, si bien que les loups se sont cachés.
Dans l'exemple précédent, "si bien que" permet d'établir un lien logique de conséquence entre un événement et une action.

Pour exprimer la conséquence, on peut faire appel aux connecteurs suivants :

Introduire une proposition indépendanteIntroduire une phrase
Donc
Voilà pourquoi
Donc
C

Les connecteurs de finalité

Finalité

La finalité (ou but) est un lien logique qui met en valeur une situation ou un événement espéré.

Il faut mettre le réveil à sept heures, de sorte que tu ne sois pas en retard pour prendre ton train.
Dans l'exemple précédent, "de sorte que" permet d'établir un lien logique de finalité entre une action et un événement.

Pour exprimer la finalité, on peut faire appel aux connecteurs suivants :

Introduire un groupe nominalIntroduire une proposition subordonnée
PourAfin de
Afin que
Pour
IV

Les connecteurs d'opposition et de disjonction

A

Les connecteurs d'opposition

Opposition

L'opposition est un lien logique qui met en valeur le caractère contraire de deux informations.

Elle aime la danse, pourtant elle a arrêté les cours.
Dans l'exemple précédent, "pourtant" permet d'établir un lien logique d'opposition entre deux événements.

Pour exprimer l'opposition, on peut faire appel aux connecteurs suivants :

Introduire un groupe nominalIntroduire une proposition subordonnéeIntroduire une proposition indépendanteIntroduire une phrase
Malgré
En dépit de
Bien que
Quoique
Tandis que
Même si
MaisMais
En revanche
Or
Cependant
Pourtant
Toutefois
Certes
Bien sûr
B

Les connecteurs de disjonction

Disjonction

La disjonction est un lien logique qui présente une idée comme une alternative à une première idée formulée.

La mer est polluée, d'une part parce que les hommes y déversent leurs déchets, d'autre part parce qu'il y a régulièrement des naufrages de pétroliers.
Dans l'exemple précédent, "d'une part" et "d'autre part" permettent d'établir un lien logique de disjonction entre deux idées.

Pour exprimer la disjonction, on peut faire appel aux connecteurs suivants :

Introduire un groupe nominalIntroduire une proposition subordonnéeIntroduire une proposition indépendanteIntroduire une phrase
Ou
Soit
SoitSoitPremièrement
Deuxièmement
D'abord
Ensuite
Enfin
D'une part
D'autre part

Ces connecteurs logiques vont souvent de pair : chacune des alternatives envisagées commence par un connecteur logique.

Je vais manger soit du gâteau soit des fruits.
Dans l'exemple précédent, les connecteurs logiques vont de pair.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.