Seconde 2015-2016
Kartable
Seconde 2015-2016

Un nouvel esprit scientifique et technique (XVIe - XVIIIe siècles)

L'humanisme favorise un renouvellement des savoirs et une nouvelle conception de la science. Les pratiques scientifiques évoluent et utilisent la méthode expérimentale et les mathématiques.

De nombreux progrès sont enregistrés dans les sciences et les techniques, notamment en astrologie et en physique.

Malgré quelques résistances à ces évolutions, les découvertes scientifiques et techniques se répandent dans une partie de la population grâce à des ouvrages de vulgarisation. Les innovations technologiques commencent aussi à être utilisées dans la production de biens, comme la machine à vapeur.

I

Les nouveaux fondements de la science

A

Un renouveau scientifique au temps de l'humanisme

À partir de la fin du XVe siècle, le contexte intellectuel est favorable à un renouvellement des savoirs scientifiques :

  • Les savoirs hérités du Moyen Âge sont remis en cause.
  • Les humanistes recherchent et traduisent les textes antiques, dont les ouvrages scientifiques.
  • Les contacts avec les Byzantins fuyant Constantinople aux mains des Ottomans depuis 1453 et les contacts avec les Arabes contribuent à cette diffusion des savoirs de l'Antiquité.
  • Bien que les humanistes soient stimulés par la relecture des savants antiques, ils réinterrogent et dépassent leurs travaux.
B

Des pratiques nouvelles

De nouvelles pratiques scientifiques apparaissent, dont l’expérimentation :

  • Les phénomènes sont provoqués afin d’être étudiés.
  • L'observation des résultats permet de confirmer ou infirmer l'hypothèse de départ.

Blaise Pascal au XVIIe siècle utilise la méthode expérimentale pour démontrer l'expérience du vide et de la pression atmosphérique.

  • Francis Bacon utilise la répétition des essais scientifiques afin de déterminer des lois.
  • De nouveaux instruments servent l'expérimentation.

Galilée utilise la lunette astronomique pour valider les théories de Copernic.

Les mathématiques investissent la recherche scientifique :

  • Le calcul des probabilités, le calcul infinitésimal, la géométrie et d'autres outils et connaissances mathématiques sont utilisés par les scientifiques.
  • Descartes met au point une méthode critique rigoureuse inspirée par les mathématiques.
II

Des progrès scientifiques et techniques

A

Les progrès scientifiques

Des progrès sont réalisés en astronomie :

  • Copernic (1473 – 1543), démontre que c'est la Terre qui tourne autour du soleil et non l'inverse. Il s'agit de la théorie de l'héliocentrisme.
  • Galilée (1564 − 1642) valide ce système grâce à l'observation permise par la lunette astronomique.
  • L'Allemand Kepler décrit le mouvement des planètes.

Newton à la fin du XVIIe siècle pose les bases de la physique moderne :

  • Il élabore la loi de la gravitation universelle.
  • Il montre ainsi que les phénomènes terrestres et célestes obéissent aux mêmes lois.
  • Son œuvre est traduite en français par Émilie du Châtelet.

Le corps humain est mieux connu :

  • La pratique de la dissection sur des cadavres humains est de plus en plus pratiquée.
  • Des scientifiques comme Vésale ou Léonard de Vinci (1452 − 1519) pratiquent des dissections et établissent des planches d'anatomie.
  • Ambroise Paré et André Vésale dépassent les savoirs antiques du grec Galien.

Mercator au XVIe siècle dessine un planisphère au réalisme encore inégalé.

B

Les progrès techniques

Les découvertes en physique permettent des applications concrètes :

  • Fahrenheit invente le thermomètre en 1714.
  • L'abbé Nollet réalise des expériences sur l'électricité.
  • Franklin invente le paratonnerre.
  • Les frères Montgolfier inventent la montgolfière.

Les progrès techniques sont appliqués à la production de biens matériels :

  • Darby découvre le procédé de fonte au coke pour le travail des métaux et Réaumur vulgarise le procédé.
  • Le métier à tisser automatique est inventé par Vaucanson en 1745.
  • La machine à vapeur est perfectionnée par James Watt en 1769 et elle commence à être appliquée aux machines.
III

Diffusion et résistances aux changements

L'imprimerie est fondamentale pour la diffusion des savoirs scientifiques :

  • Le livre est moins cher que les anciens manuscrits.
  • Le livre est plus pratique d'utilisation.
  • Les scientifiques peuvent s'informer et diffuser leurs propres recherches.

De nouveaux lieux de savoir apparaissent. Les académies sont des lieux où se rencontrent les savants et dans lesquels s'épanouissent les recherches scientifiques. Des laboratoires y sont construits.

La Royal society of London est une académie anglaise créée en 1660 et l'Académie des sciences de Paris débute ses activités en 1666 sous l'impulsion de Colbert et de Louis XIV.

  • Les salons reçoivent de nombreux savants.
  • Des jardins zoologiques et botaniques sont construits.
  • Les cabinets de curiosité se développent. Ils permettent d'exposer des collections d'objets. Ce sont les ancêtres des musées.
  • L'enseignement des sciences se développe au sein des académies ou auprès de précepteurs.

Mais ces découvertes scientifiques rencontrent des résistances de la part de l'Église :

  • L'université, dirigé par l'Église, reste en dehors de cet essor scientifique.
  • L'Église condamne toutes les découvertes qui remettent en cause la Bible.
  • Les livres de Copernic sont mis à l'index.
  • En 1633, Galilée est jugé par le tribunal religieux du Saint-Office.
  • L'Église n'est pas complètement fermée à ce mouvement de modernisation de la pensée scientifique, les Jésuites enseignent dans leurs collèges les sciences appliquées.

Les scientifiques cherchent à mettre leur savoir à la portée du plus grand nombre (même si cette diffusion reste limitée aux élites) et les ouvrages de vulgarisation se multiplient.

L'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers est composée de 28 volumes dans lesquels de nombreux articles traitent des sciences et des techniques.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.