Sixième 2015-2016
Kartable
Sixième 2015-2016

L'accentuation et la ponctuation

I

Les accents

Les différents accents sont :

  • L'accent aigu : é
  • L'accent grave : è
  • L'accent circonflexe : ^
  • Les trémas : ¨

Les accents modifient la prononciation d'une voyelle.

La lettre "e" se prononce différemment dans les mots "chèvre" et "bélier", selon son accentuation.

II

Les différents signes de ponctuation

A

Définition

Ponctuation

La ponctuation est l'ensemble des signes qui permettent de marquer le ton et le rythme d'un récit à l'écrit. Ils se traduisent à l'oral par des silences ou un ton différent.

Hier, alors que je me promenais, je suis tombé nez à nez avec un sanglier. Quelle frayeur j'ai eue !
Dans l'exemple précédent, l'ensemble des signes de ponctuation permet de rythmer les phrases. L'interlocuteur comprend mieux ce que veut dire le locuteur car celui-ci marquera des pauses courtes aux virgules, une longue pause au point. Son ton redescendra au point et montera au point d'exclamation.

B

Les signes de ponctuation forte

Ponctuation forte

Les signes de ponctuation forte mettent fin à une phrase. Il en existe quatre :

  • Le point "."
  • Le point d'exclamation "!"
  • Le point d'interrogation "?"
  • Le point de suspension "..."

Nous sommes partis en voyage.
Dans l'exemple précédent, le point permet de finir la phrase.

Le point

Le point sépare des phrases. Il est toujours suivi d'une majuscule.

Je m'appelle Albert. J'ai huit ans.

Le point d'exclamation

Le point d'exclamation marque l'intonation exclamative (surprise, colère, etc.). Il est toujours suivi d'une majuscule.

Mais que tu es belle !

Le point d'interrogation

Le point d'interrogation est utilisé à la fin d'une question. Il est toujours suivi d'une majuscule.

Où vas-tu ? Je rentre chez moi.

Les points de suspension

Les points de suspension marquent l'hésitation ou l'interruption. Ils ne sont pas toujours suivis d'une majuscule.

Elle s'est enfuie... si vite...

C

Les autres signes de ponctuation

Autres signes de ponctuation

Les autres signes de ponctuation marquent seulement une pause dans la phrase.

  • La virgule ","
  • Le point-virgule ";"
  • Les guillemets
  • Les parenthèses "()"
  • Le tiret "−"

Hier, dans la forêt, je suis tombée nez à nez avec un sanglier.
Dans l'exemple précédent, les virgules permettent de marquer des pauses. Le sens de la phrase est ainsi plus directement compréhensible.

La virgule

La virgule :

  • Isole des groupes syntaxiques qui peuvent être déplacés dans la phrase.
  • Est utilisée pour faire une énumération dans la phrase

En janvier, quand il fera froid, je mettrai mon manteau.
On peut également dire "Je mettrai mon manteau, quand il fera froid, en janvier."

Pour le goûter j'ai acheté des bonbons, du chocolat, des fruits et des tartes.

Le point-virgule

Le point-virgule sépare des propositions qui sont liées par le sens. La même idée se poursuit.

Il y avait une grande table au centre ; près de la cheminée il avait installé son piano ; le fauteuil dans un coin de la pièce était son préféré.

Les guillemets

Les guillemets introduisent des paroles rapportées.

Il m'a dit : "mais que veux-tu ?"

Les parenthèses

Les parenthèses sont utilisées pour donner une précision qui n'est pas essentielle pour le reste de la phrase.

L'homme qui parlait (doucement d'ailleurs) était un de mes amis.

Le tiret

Le tiret est utilisé dans les dialogues ou pour isoler un groupe de mots dans la phrase.

Le chat roux − il appartient au voisin − est venu dans le jardin ce matin.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.