Sixième 2015-2016
Kartable
Sixième 2015-2016

Alexandre le Grand

Au IVe siècle avant J.-C., Alexandre succède à son père, le roi Philippe de Macédoine, conquérant de la Grèce. En 334 avant J.-C., Alexandre part à la conquête de l'Asie et étend son royaume de l'Égypte au fleuve Indus, jusqu'à sa mort en 323 avant J.-C. Les territoires conquis sont alors divisés entre ses généraux qui créent les royaumes hellénistiques.

Des villes telles Alexandrie ou Pergame sont représentatives de la période qui commence avec Alexandre, la période hellénistique. Elles deviennent des lieux dans lesquels se diffuse la culture grecque mais aussi dans lesquels se maintiennent les coutumes et les croyances orientales. Ces villes sont des carrefours commerciaux et intellectuels de premier ordre et sont aussi des villes cosmopolites.

I

Alexandre et la conquête de son Empire

A

Alexandre le Grand, un stratège militaire

Alexandre est un personnage très influencé par la culture grecque :

  • Son précepteur est le grand philosophe grec Aristote.
  • Il se passionne pour les héros grecs, notamment ceux des poèmes d'Homère : Ulysse et Achille.
  • Durant toute sa vie, il lit des livres grecs.

Il hérite de la Macédoine, un royaume en voie d'expansion :

  • Son père, Philippe de Macédoine, conquiert les cités grecques lors de la bataille de Chéronée en 338 avant J.-C.
  • Après son assassinat, Alexandre devient le roi de Macédoine.

Comme son père, il continue de révolutionner les techniques militaires, ce qui lui donne une réelle supériorité.

  • Il abandonne la cuirasse et le bouclier traditionnels des hoplites jugés trop lourds.
  • Les phalanges sont allégées et équipées de longues piques pour briser les charges des cavaliers adverses.
  • La cavalerie est peu nombreuse et utilisée pour protéger les côtés des phalanges.

Phalange

Une phalange est un groupe de soldats à pied, armés d'une longue lance et organisés en bloc serré.

-

F. Mitchell, Department of History, United States Military Academy

B

L'épopée d'Alexandre

-

L'épopée d'Alexandre

Alexandre débarque en Asie à la tête d'une armée de 40 000 hommes, majoritairement composée d'hoplites organisés en phalange.

Grâce à sa stratégie militaire, il remporte de nombreuses victoires, et étend considérablement son Empire :

  • En 333 avant J.-C. à Issos, il bat Darius III, le grand roi de Perse.
  • Il conquiert l'Égypte à l'Ouest.
  • Il poursuit ses conquêtes jusqu'au fleuve Indus à l'Est.
  • Ses hommes refusent d'avancer plus loin que l'Inde et Alexandre décide de prendre le chemin du retour.
  • Il meurt à Babylone en 323 avant J.-C. d'une forte fièvre.

Épopée

C'est une suite d'actions héroïques racontée dans un récit.

L'épopée d'Alexandre dure de 333 à 323 avant J.-C. et permet la conquête d'une partie de l'Afrique du Nord et d'une partie de l'Asie. Cette épopée est racontée par Arrien dans L'Anabase et par Plutarque dans La Vie d'Alexandre.

Empire

Un Empire est un territoire unissant des peuples différents sous une même autorité politique.

L'Empire d'Alexandre s'étend de la Macédoine aux frontières de l'Inde. De nombreuses populations y sont présentes mais elles sont toutes sous la domination d'Alexandre.

C

La naissance de la civilisation hellénistique

Dans les territoires conquis, Alexandre cherche à rapprocher les Grecs des peuples conquis, il donne ainsi naissance à la culture hellénistique, c'est-à-dire une culture composée d'éléments grecs et d'éléments orientaux :

  • Il intègre des Perses dans son armée et son administration.
  • Il se marie avec Roxane, une princesse perse, et oblige ses généraux à choisir leurs épouses parmi les jeunes filles perses.
  • Il adopte les coutumes vestimentaires des Perses.
  • À la manière des rois orientaux, il se fait proclamer "fils de dieu" et "pharaon" en Égypte.
  • Il diffuse la culture grecque dans l'ensemble des territoires conquis.
  • Il crée de nombreuses villes qu'il appelle toutes Alexandrie. Dans ces villes, il intègre des éléments culturels grecs (temples, bibliothèque, gymnases, etc.) et des éléments culturels orientaux.

À la mort d'Alexandre, son Empire est divisé et réparti parmi ses généraux qui créent les royaumes hellénistiques :

  • Le royaume des Séleucides revient au général Séleucos et ses descendants. Il s'étend de l'Asie de l'Est à la frontière indienne.
  • Le royaume des Ptolémée revient au général Ptolémée et ses descendants. Il regroupe notamment les territoires d'Égypte et de Palestine, ainsi que l'île de Chypre.
  • Le royaume de Pergame et le royaume de Macédoine sont les deux derniers royaumes hellénistiques.

Les nouveaux rois exercent un pouvoir absolu (le roi seul détient tous les pouvoirs) et répandent la culture grecque sur leur royaume, qui se mêle aux cultures locales.

-

Les royaumes hellénistiques

II

Alexandrie, une ville hellénistique prospère

A

Alexandrie, une ville hellénistique

Vers 330 avant J.-C., Alexandre fonde la ville d'Alexandrie en Égypte, sur le delta du Nil. Après la mort d'Alexandre, Alexandrie devient la capitale du royaume des Ptolémée.

Avec une population estimée à un million d'habitants, Alexandrie est alors la plus grande ville de la Méditerranée.

La ville d'Alexandrie est représentative de la culture hellénistique. Elle dispose de nombreux éléments culturels grecs et égyptiens :

  • Un théâtre grec
  • Un gymnase grec
  • Des temples des divinités grecques comme celui de Poséidon
  • Des temples égyptiens comme celui d'Isis
  • Le dieu Sérapis est honoré par les habitants d'Alexandrie. Il s'agit d'un mélange entre Zeus et Apis.

Alexandrie est une ville cosmopolite, de nombreuses communautés y résident :

  • Des Grecs
  • Des Macédoniens
  • Des Égyptiens
  • Des Juifs de la diaspora
B

Une ville dynamique

Alexandrie est une ville marchande très active :

  • L'Égypte exporte de nombreux produits artisanaux comme le papyrus et agricoles comme le blé qu'elle produit en grandes quantités.
  • Elle importe des marchandises venues d'Orient et de toute la Méditerranée.
  • Les marchandises transitent par son grand port aménagé pour le commerce.
  • Un phare haut de 130 mètres permet aux navires se diriger vers la ville.

La ville est également un centre intellectuel très réputé dans le monde hellénistique :

  • Le musée est un centre scientifique. On y trouve notamment un observatoire, un jardin zoologique, des salles de dissection.
  • La bibliothèque d'Alexandrie abrite des ouvrages du monde entier et attire de nombreux savants (Euclide, Eratosthène).
-

Le plan d'Alexandrie d'Egypte

III

Pergame, capitale d'un riche royaume hellénistique

A

Une ville hellénistique

Pergame est en Asie mineure, l'actuelle Turquie. Elle est la capitale d'un royaume né de la division de l'empire d'Alexandre. Cette ville est dirigée par la dynastie des Attalides du nom du roi Attale Ier.

Sous son règne mais surtout d'Eumène II, la ville subit d'importantes transformations urbanistiques influencées par les constructions athéniennes du temps de Périclès :

  • Le grand autel, bâtiment dédié aux douze dieux de l'Olympe. À la base de l'autel, une frise de 130 mètres de long raconte le combat mythologique entre les dieux de l'Olympe et les Géants.
  • De nombreux temples, dont celui d'Athéna et de Sérapis (dieu hellénistique)
  • De nombreux gymnases
  • Des palais
  • Une grande bibliothèque comprenant environ 200 000 volumes. Cette bibliothèque provoque la jalousie des Ptolémée d'Égypte qui interdisent la vente de papyrus aux habitants de Pergame, poussant cette dernière à intensifier sa production de parchemins.
-

La ville de Pergame

B

Une ville prospère

La ville est un important centre commercial du monde hellénistique. Elle est la capitale d'un royaume hellénistique très prospère qui possède des mines d'or et d'argent.

La ville de Pergame développe des activités économiques lucratives :

  • La production et le commerce des tissus
  • La production et le commerce de la céramique, dont les productions s'exportent en Méditerranée et en Orient
  • La production et le commerce des parchemins
  • Une agriculture tournée elle aussi vers l'exportation

La cité est léguée par le dernier roi Attale III aux Romains qui doivent lui trouver un digne successeur. Le sénat romain, voulant conserver ce royaume prospère, choisit de l'annexer.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.