Se connecter
ou

La Chine des Han

À partir du IIe siècle avant J.-C., la dynastie des Han règne en Chine. De nombreuses conquêtes permettent d'agrandir l'empire qui est administré par de nombreux fonctionnaires lettrés.

Durant la dynastie des Han, la Chine s'ouvre à l'extérieur et développe la route de la soie. Ces échanges favorisent aussi l'émergence du bouddhisme importé d'Inde.

Cette période est le moment d'un développement des arts et des technologies.

I

L'Empire des Han

A

La dynastie des Han

Depuis le IIe millénaire avant J.-C., la Chine est composée de nombreux royaumes rivaux. Une dynastie, les Han, va progressivement s'imposer :

  • Le roi Qin (221 − 209 avant J.-C.) unifie le pays et devient le premier empereur de Chine.
  • À sa mort, un de ses généraux, Liu Bang, prend le pouvoir et installe la dynastie des Han qui va régner pendant quatre siècles.
  • En 140 avant J.-C., Han Wudi ou Wu (140 − 87 avant J.-C.) devient empereur.
  • Il entreprend une série de conquêtes.
B

La société chinoise

L'empereur encadre la société chinoise :

  • Il recrute par concours des fonctionnaires lettrés, les mandarins, qui appliquent ses décisions.
  • Les empereurs installent des commanderies (des régions), administrées par des gouverneurs et commandées par l'armée.
  • Les Chinois vivent dans une société hiérarchisée. Les fonctionnaires sont en haut de la hiérarchie, puis viennent les artisans, les marchands, et les paysans.
  • L'État met en place une écriture commune et une monnaie unique.

Mandarin

Les mandarins travaillent pour l'administration de l'empire des Han, ce sont des fonctionnaires.

Les mandarins sont de fins lettrés : ils étudient les textes classiques, savent écrire et sont recrutés par concours.

II

Une civilisation brillante

A

Le développement des échanges

En 139 avant J.-C., Zhang Qian, fonctionnaire chinois, est envoyé en Asie centrale pour trouver des alliés. Il permet l'ouverture de la route de la soie :

  • Cette route permet des contacts commerciaux avec l'Inde et jusque dans le monde romain.
  • Les marchands indiens, perses et romains échangent des chevaux, des métaux précieux et des objets contre de la soie.
  • Cette ouverture permet la pénétration du bouddhisme, religion née en Inde, au Ier siècle après J.-C.
-

L'empire des Han au Ier siècle après J.-C.

B

L'essor des arts et des techniques

De nombreuses innovations technologiques sont élaborées par les Chinois. Avant les Han, les Chinois maîtrisent déjà la fabrication de la soie, la fabrication de la fonte de métal et l'utilisation de la charrue.
Sous les Han, de nombreuses technologies sont mises au point :

  • Ils inventent le gouvernail qui permet d'améliorer significativement la navigation.
  • Ils inventent la boussole.
  • Ils améliorent les systèmes d'irrigation.
  • Ils inventent la fabrication du papier.
  • De nombreux objets émergent dans cette civilisation favorable aux innovations : brouette, globe terrestre, sismographe.

La Chine des Han connaît également un épanouissement culturel et artistique :

  • Han Wudi favorise l'enseignement du philosophe Confucius.
  • Un art raffiné se développe par la création d'objets précieux comme les statuettes en terre cuite ou en bronze, les laques et les broderies sur soie.
  • Beaucoup de ces objets sont utilisés pour décorer les tombes.

Confucianisme

Le confucianisme est un courant philosophique émanant de Confucius (VIe siècle avant J.-C.) qui met en avant la sagesse, la paix et le respect des traditions.

Identifie-toi pour voir plus de contenu

Pour avoir accès à l'intégralité des contenus de Kartable et pouvoir naviguer en toute tranquillité,
connecte-toi à ton compte. Et si tu n'es toujours pas inscrit, il est grand temps d'y remédier.