Sixième 2015-2016
Kartable
Sixième 2015-2016

Les Empires chrétiens du haut Moyen Age

Après la division de l'Empire romain par l'empereur Théodose en 395, l'Empire romain d'Occident est envahi par les peuples germains. L'Empire romain d'Orient résiste et devient l'Empire byzantin dirigé par le basileus, qui pratique le christianisme orthodoxe. En Occident, Charlemagne conquiert un vaste territoire et est sacré empereur en l'an 800. Il convertit son peuple et les peuples voisins au christianisme romain.

I

L'Empire byzantin

A

L'Empire byzantin, héritier de l'Empire romain

En 395, l'Empire romain est divisé en deux par Théodose afin de mieux protéger et administrer l'Empire :

  • À l'ouest se trouve l'Empire romain d'Occident qui a pour capitale Ravenne.
  • À l'est se trouve l'Empire romain d'Orient qui a pour capitale Constantinople.
  • Au Ve siècle, des peuples germains attaquent ces deux empires et envahissent l'Empire romain d'Occident qui tombe en 476 après J.-C.
  • Les peuples germains s'installent dans l'ancien Empire romain d'Occident et fondent des royaumes, dont le royaume des Francs dirigé par Clovis qui fonde la dynastie des Mérovingiens (du nom d'un ancêtre légendaire, Mérovée).

L'Empire romain d'Orient connaît une évolution différente :

  • Il résiste et apparaît comme l'héritier de l'ancien Empire romain.
  • Cet Empire qui a pour capitale Constantinople, l'ancienne Byzance, sera appelé l'Empire byzantin.
  • Dans cet empire, le grec est la langue utilisée.
  • L'Empire byzantin tombe en 1453, envahi par les Ottomans.
-

L'Empire romain d'Orient au VIe siècle

B

L'empereur byzantin

L'Empereur Justinien (527 − 565) souhaite rétablir la puissance perdue de l'Empire romain :

  • Il part à la conquête de certains territoires tombés aux mains des Germains en Afrique du Nord, en Italie et au Sud de l'Espagne.
  • Il se lance dans une politique d'embellissement de la ville de Constantinople et restaure les murailles de la ville, construit la basilique de Sainte-Sophie.
  • Il mène une action législative importante en rassemblant et modernisant les anciennes lois romaines dans le code Justinien.
  • Sous son règne, l'Empire byzantin jouit d'une certaine prospérité économique et d'un dynamisme culturel et artistique.
  • Cependant, la majorité des territoires conquis par Justinien sont perdus durant les règnes de ses successeurs.
-

Les conquêtes de Justinien

L'Empereur byzantin, le basileus ("roi" en grec), dispose d'une autorité quasiment illimitée :

  • Il a tous les pouvoirs dans le gouvernement de l'Empire.
  • Il contrôle l'armée.
  • Il est couronné par le patriarche et il est considéré comme le "lieutenant de Dieu sur terre".
  • Il intervient dans les affaires religieuses.
  • Son pouvoir religieux fait de l'Empire byzantin une théocratie.

Théocratie

Une théocratie est un système politique dans lequel le dirigeant gouverne au nom de Dieu.

L'empereur byzantin, en se proclamant "lieutenant de Dieu sur Terre", prétend gouverner au nom de Dieu en suivant sa volonté. Il désigne le patriarche et intervient dans les affaires de l'Église. Il s'agit donc d'une théocratie.

Pour gouverner, l'empereur s'appuie sur une véritable administration :

  • L'Empire est divisé en thèmes (nom donné aux provinces de l'Empire byzantin).
  • À la tête de chaque thème, un gouverneur se charge de récolter l'impôt et de commander l'armée pour l'empereur.

Constantinople, la capitale de l'Empire, est la ville où réside l'empereur. C'est une ville dynamique, un carrefour commercial et culturel.

-

Constantinople, capitale de l'Empire byzantin

C

Le christianisme orthodoxe

Les Byzantins sont chrétiens mais leur pratique religieuse diffère des chrétiens d'Occident :

  • L'Église orthodoxe est dirigée par le patriarche de Constantinople qui est nommé par l'empereur.
  • Les métropolites et les évêques sont sous son autorité.
  • Les prêtres byzantins sont autorisés à se marier et à porter la barbe.
  • Les messes byzantines se font en grec.
  • Les croyants vénèrent les icônes, c'est-à-dire des images représentant des personnes saintes.
  • Les moines jouent un rôle primordial dans l'Église orthodoxe.

Le refus d'être soumis à l'autorité du pape de Rome et les incompréhensions entre l'Église orthodoxe et l'Église romaine aboutissent au schisme de 1054 qui sépare officiellement les deux Églises.

Dès le IXe siècle, un mouvement de conversion des peuples slaves démarre sous l'impulsion des moines byzantins :

  • Les moines Cyrille et Méthode sont envoyés pour convertir ces peuples.
  • Ils créent un alphabet, l'alphabet cyrillique, pour traduire la Bible en slave.
II

L'Empire carolingien

A

Charlemagne, roi des Francs et empereur d'Occident

En Occident, la dynastie des Carolingiens succède à celle des Mérovingiens :

  • Le roi des Francs, Charlemagne (768 − 814), agrandit son royaume à l'est.
  • Le Pape, abandonné des Byzantins et menacé par les Lombards, le couronne empereur en échange de sa protection en 800 à Rome.
  • Il établit sa capitale à Aix-la-Chapelle.
-

Le palais de Charlemagne à Aix-la-Chapelle

-

L'Empire carolingien et l'Empire byzantin au IXe siècle

B

L'organisation de l'Empire carolingien

L'Empire carolingien est étroitement contrôlé par l'empereur :

  • Il s'entoure de fonctionnaires, regroupés dans une chancellerie, qui rédigent des lois, appelées capitulaires.
  • Le territoire est divisé en comtés. Dans chaque comté, les comtes récoltent les impôts, lèvent l'armée et font appliquer les lois. Ils sont nommés par l'empereur.
  • Les comtes sont surveillés par les missi dominici. Il s'agit de troupes nommées par l'empereur et chargées de s'assurer que les comtés appliquent les consignes impériales.
-

L'organisation de l'Empire carolingien

C

Le christianisme en Occident

La construction de monastères est fortement encouragée par l'Empire, qui en fait des véritables centres de culture :

  • Dans les monastères, des manuscrits de l'Antiquité romaine et des ouvrages chrétiens sont copiés par les moines.
  • Charlemagne décide d'ouvrir des écoles au sein des monastères.
  • La plupart des monastères applique la règle de saint Benoît : les moines partagent leur temps entre le travail et la prière.

Par la suite, des missionnaires sont envoyés dans des territoires voisins de l'Empire (Scandinavie, Pologne).

L'Église catholique est dirigée par le Pape, évêque de Rome.

Missionnaire

Un missionnaire est un homme d'Église envoyé pour convertir au christianisme les peuples païens.

Sous l'Empire carolingien, des missionnaires ont été envoyés en Pologne et en Scandinavie pour convertir les populations au christianisme.

L'Empire carolingien se caractérise par sa forte volonté d'évangéliser les territoires païens, c'est-à-dire de convertir les régions conquises au christianisme. Ainsi, Charlemagne, puis son fils Louis le Pieux envoient des missionnaires dans les nouveaux territoires de l'Empire. Ils imposent la religion chrétienne par la force lorsque c'est nécessaire.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.